Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pantaléon

Groupe sculpté : Ecce Homo

Dossier IM10004118 réalisé en 2003

Fiche

Á rapprocher de

Ces deux groupes sculptés sont très proches de la manière de Dominique Florentin et en particulier des figures de la Vierge et de Saint Jean qu’il a réalisées en 1549 pour le jubé de la collégiale Saint-Étienne (musée Vauluisant) : le canon fin et allongé, les visages d’un modelé doux, la ligne graphique des arcades sourcilières froncées par la douleur, la coiffure des hommes aux mèches épaisses dont deux sont relevées au-dessus du front, la dissymétrie du voile sur la tête des femmes, et surtout le modelé puissant et nerveux des draperies. L’auteur est sans doute un collaborateur de l’Italien, ou un sculpteur qui a parfaitement assimilé son style. Avec d’autres statues conservées dans l’église, proches par le sujet et par le style (Christ portant la croix, Sainte femme aux aromates, Sainte Véronique, Saint Pierre repentant, Saint Jean et la Vierge du Calvaire), ces œuvres ont pu constituer un véritable chemin de croix en ronde bosse au XVIe siècle. On comprend qu’au XIXe siècle, elles aient été agencées sur un enrochement artificiel pour créer un imposant calvaire.

Marion Boudon-Machuel, extrait de : Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises paroissiales, p. 149.

Dénominations groupe sculpté
Titres Ecce Homo
Numérotation artificielle 9
Aire d'étude et canton Aube - Troyes 1
Adresse Commune : Troyes
Adresse : rue Vauluisant
Emplacement dans l'édifice nef, bas-côté nord
1ère chapelle

Groupe datant du milieu du 16e siècle, de provenance inconnue, ayant pu faire partie d'un chemin de croix avec d'autres statues conservées dans l'église (Christ tombant sous la Croix, Saint Jean et sainte Madeleine soutenant la Vierge, Sainte Véronique, Sainte femme aux aromates, Saint Pierre repentant, Saint Jean et la Vierge du Calvaire). Cet ensemble, déposé pendant la Révolution au dépôt Saint-Loup, a été pris, avec d'autres statues, au début du 19e siècle par le curé Germain afin de réaliser un nouveau chemin de croix dans un décor d'enrochement aménagé dans la première chapelle sud de la nef. Cette mise en scène a été démantelée dans le courant du 20e siècle et les statues dispersées dans l'église.

Période(s) Principale : milieu 16e siècle
Catégories sculpture
Structures groupe relié revers plat
Matériaux calcaire
Mesures h : 153.0
la : 57.0
pr : 40.0
Iconographies Jésus présenté au peuple
États conservations écaillage
traces de peinture
Précision état de conservation

Verges cassées. Traces de polychromie.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • Ecce Homo, groupe sculpté de Saint-Pantaléon de Troyes. [195.] ?. 1 photogr. (A Évêché Troyes).

    Archives Evêché, Troyes
Bibliographie
  • DUCOURET, Bernard, BOUDON-MACHUEL, Marion, MINOIS, Danielle et al. Les églises de Troyes. Cathédrale, collégiales et églises paroissiales. Châlons-en-Champagne : Région Champagne-Ardenne (Inventaire général) ; Lyon : Lieux Dits, 2013 (Images du patrimoine ; 279).

    p. 149