Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Haut fourneau, forge anglaise Jacquot Frères, puis S.A. des Forges de Champagne, puis centrale hydroélectrique, actuellement concession et garage de réparation automobile, maisons et salle polyvalente

Dossier IA52070419 inclus dans Généralités réalisé en 1989

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations dite forge anglaise Jacquot Frères, puis S.A. des Forges de Champagne
Destinations centrale hydroélectrique, garage de réparation automobile, maison, salle des fêtes
Parties constituantes non étudiées logement patronal, cité ouvrière, école, atelier de fabrication, magasin de commerce
Dénominations haut fourneau, forge anglaise
Aire d'étude et canton Haute-Marne - Eurville-Bienville
Hydrographies Marne la
Adresse Commune : Rachecourt-sur-Marne
Cadastre : 1846 B 8 à 15 ; 1988 AB 10, 31, 119 à 134, 178, 201 à 205, 221, 244 à 246, 259 à 280, 319 à 321

Les frères Jacquot sont autorisés à établir un haut fourneau en 1838 et une forge anglaise avant 1850 à côté d'un moulin ; édification d'un logement de régisseur à la même époque, vers 1837. En 1838, le haut fourneau produit 1000 tonnes et la forge 4500 tonnes de fer en barres dès sa création. L'usine connaît de nombreuses constructions de logements à partir de 1848. La forge de Rachecourt intègre la S.A. des Forges de Champagne en 1877 (cf Marnaval : IA52070410) : elle possède alors 106 logements d'ouvriers, une école, une pharmacie et un économat (J) construit en 1885. Cessation d'activité du haut fourneau à cette époque. Destruction de la forge en 1961 ; il existe encore une centrale hydroélectrique en 1989 (enquête initiale). En 2013 (complément d'enquête), quasi tous les bâtiments subsistent ; le site est occupé par une concession et un garage de réparation automobile (ExclusivAuto). Les anciens logements ouvriers sont encore tous habités. L'ancienne école est devenue salle polyvalente André Camus (maire de Rachecourt de 1945 à 1971). Selon un témoignage oral, la forge était reliée par un pont sur la Marne à la tréfilerie contigüe de Sommeville (Chevillon). 1843 : 15 ouvriers ; 1883 : 430 hommes et 32 garçons de moins de 16 ans employés.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates 1838, daté par source, daté par travaux historiques
1885, daté par source, daté par travaux historiques

Site industriel desservi par embranchement ferroviaire. Logement patronal (A) : un étage de soubassement, un étage carré.

Murs pierre
brique
enduit
pierre de taille
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile mécanique, béton en couverture
Étages étage de soubassement, 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures terrasse
toit à longs pans
Énergies énergie hydraulique
énergie thermique
énergie électrique
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Marne : 227M 1. Législation industrielle : travail des enfants. Durée du travail des adultes. Contrats d'apprentissage. Livrets d'ouvriers. Tissage et bobinage. Accidents survenus dans les établissements industriels. Grèves et coalitions. 1848-1883 [1890].

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 227M 1
  • AD Haute-Marne : 269M 1. Statistique industrielle. Renseignements. Correspondance. 1824-1862.

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 269M 1
  • AD Haute-Marne : 3P 2334. Rachecourt-sur-Marne. Matrices cadastrales.

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 3P 2334
  • AD Haute-Marne : Série Q. Hypothèques. Rachecourt-sur-Marne. Vol. 586, art. 13.

    Vol. 586, art. 13 Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : Série Q
  • AD Haute-Marne : 130S 179. Rachecourt-sur-Marne. Moulins et usines.

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 130S 179
  • AD Haute-Marne : 130S 180. Rachecourt-sur-Marne. Moulins et usines.

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 130S 180
Bibliographie
  • BEGUINOT, Pierre. Une grande industrie haut-marnaise disparue : la production de la fonte et du fer. Chaumont, 1979. 293 [263] pages.

    p. 113-114