Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Haut fourneau, puis affinerie, puis usine de construction mécanique (fabrique d'essieux), puis centrale hydroélectrique, actuellement habitations

Dossier IA52070453 inclus dans Généralités réalisé en 1989

Fiche

  • Logement de contremaître
    Logement de contremaître
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • pièce de stockage du combustible
    • bâtiment d'eau
    • magasin industriel
    • logement d'ouvriers
    • bureau
    • logement patronal
    • écurie
    • logement de contremaître
    • cité ouvrière

Dossiers de synthèse

Précision dénomination fabrique d'essieux
Destinations centrale hydroélectrique, maison
Parties constituantes non étudiées pièce de stockage du combustible, bâtiment d'eau, magasin industriel, logement d'ouvriers, bureau, logement patronal, écurie, logement de contremaître, cité ouvrière
Dénominations haut fourneau, affinerie, usine de construction mécanique
Aire d'étude et canton Haute-Marne - Eurville-Bienville
Hydrographies Marne bras de la
Adresse Commune : Eurville-Bienville
Adresse : rue de la Forge
Cadastre : 1986 D 696, 700, 715, 719, 1000, 1003, 1004, 1007, 1011, 1012, 1015, 1118, 1119, 1317, 1318

Construction d'un haut fourneau et d'un bocard vers 1713. Vers 1767, J. B. Thomassin y ajoute une chaufferie et une affinerie. En 1772, la production est de 200 tonnes de fer et 400 tonnes de fonte. Usine dirigée en 1834 par Jacquot et composée de 4 patouillets avec bocard, 1 haut fourneau, 1 bocard à laitiers et scories, 2 fours à puddler, 1 foyer d'affinerie à la houille, 1 marteau de 350 kg, 1 de 250 kg, 9 roues à aubes force 40. Les Colas, Jacquot et de Joybert exploitent l'usine jusqu'à la fin du 19e siècle. Transformation en fabrique d'essieux à partir de 1868 et construction d'une halle à charbon en 1874. Le bâtiment d'eau porte les dates 1822 et 1911 ; cessation d'activité du haut fourneau vers cette époque suivie peu après de celle de l'affinerie ; cessation d'activité de la fabrique d'essieux vers 1955. Etablissement industriel dit désaffecté, avec vestiges, en 1989, lors de l'enquête initiale : centrale hydroélectrique installée sur le site à cette date. Centrale qui a l'air encore en activité en 2013 (complément d'enquête). 12 ouvriers en 1784 dont 4 forgerons, 2 goujats, 2 fondeurs, 2 chargeurs, 2 manoeuvres ; 19 ouvriers en 1827 dont 7 pour le haut fourneau, 12 pour les affineries (8 forgerons, 3 goujats et 1 remplisseur) ; 46 ouvriers en 1834 ; 1883 : 75 hommes et 2 enfants de moins de 16 ans occupés par l'usine.

Période(s) Principale : 1er quart 18e siècle , (détruit)
Principale : 3e quart 18e siècle , (détruit)
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1822, porte la date
1874, daté par source, daté par travaux historiques
1911, porte la date

Site industriel desservi par embranchement ferroviaire. Bâtiment d'eau (A) en rez-de-chaussée ; pièce de stockage du combustible (B) en rez-de-chaussée. En 2013 (complément d'enquête), le mur d'enceinte de la forge est toujours visible (entre les bâtiments B et H) le long de la R.D. 8, route de Bayard. Le logement d'ouvriers (E) apparaît entièrement restauré en maison d'habitation. Le logement patronal (H) est enfoui sous la végétation. Les bureaux (C) semblent désaffectés. Les logements de la cité ouvrière (J) sont toujours habités.

Murs pierre
brique
enduit
moellon
pierre de taille
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile mécanique, tuile creuse
Étages étage de soubassement, 1 étage carré, étage de comble
Couvrements charpente en bois apparente
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
appentis
demi-croupe
Énergies énergie hydraulique
énergie thermique
turbine hydraulique
moteur électrique
Typologies arc segmentaire, rectangulaire
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Marne : 209 M9. Industrie. Statistique industrielle. 1825, 1828, 1834.

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 209 M9
  • AD Haute-Marne : 209M 10. Statistique industrielle. Renseignements. Correspondance. 1839-1848.

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 209M 10
  • AD Haute-Marne : 210M 2. Rapports sur la situation industrielle et commerciale du département. 1850-1870 [1880].

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 210M 2
  • AD Haute-Marne : 227M 1. Législation industrielle : travail des enfants. Durée du travail des adultes. Contrats d'apprentissage. Livrets d'ouvriers. Tissage et bobinage. Accidents survenus dans les établissements industriels. Grèves et coalitions. 1848-1883 [1890].

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 227M 1
  • AD Haute-Marne : 269M 1. Statistique industrielle. Renseignements. Correspondance. 1824-1862.

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 269M 1
  • AD Haute-Marne : 3P 1111. Bienville. Matrices cadastrales.

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 3P 1111
  • AD Haute-Marne : 130S 27. Bienville. Moulins et usines.

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 130S 27
Bibliographie
  • BEGUINOT, Pierre. Une grande industrie haut-marnaise disparue : la production de la fonte et du fer. Chaumont, 1979. 293 [263] pages.

    p. 118-120