Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Le Breuil, ancienne grange de Clairvaux

Dossier IA10001331 réalisé en 2015

Fiche

Le Breuil (10- com. Unienville) —autrement nommée Brouille— n’est pas une création cistercienne et encore moins claravallienne mais prémontrée, dépendant de Beaulieu (fondée en 1112, 10- com. Trannes) depuis 1140 environ et dont elle fut sans doute même le site primitif (Roserot, Dict. hist. Champ. mérid., p. 233). Très endettés, les chanoines la vendirent aux cisterciens de Boulancourt avant 1152 (cf. cartes des temporels ill. IVR21_20155200600NUCA et ill. IVR21_20151000530NUCA). Déjà fonctionnelle, elle est bien entendu citée parmi ses granges dans la bulle confirmative du pape Adrien IV en 1155 (AD52, 3 H 1). La constitution du domaine n’était pas terminée pour autant car les cisterciens y firent des acquisitions au moins jusqu’en 1239. À son tour en situation financière délicate, Boulancourt s’adressa alors à la seule abbaye capable de supporter un tel investissement, Clairvaux, qui l’acheta en 1334 pour 1300 £. Un siècle plus tard, elle était mise à bail (1446). On ne connaît pas sa disposition ancienne mais une grange monumentale de près de 40 m x 30 m a subsisté, charpentée à 5 vaisseaux bien que très remaniée à l’époque moderne comme toutes les granges claravalliennes (ill. IVR21_20151000420NUCA). Quelques éléments du corps de logis voisin pourraient remonter au XVIe siècle (Vilain, 1998). La chapelle n’a pas survécu. En 1768, cette ferme rapportait 800 £ à l’abbaye de Clairvaux, ce qui la rangeait encore parmi ses assez grosses exploitations. Sa localisation à l’entrée de la fertile plaine alluviale de Brienne, à peu de distance de l’Aube, conféra au domaine de multiples opportunités agraires et d’élevage (ill. IVR21_20151000418NUCA).

Genre de chanoines de Prémontré, de cisterciens
Appellations Le Bruil, Brouille
Destinations grange monastique, ferme
Parties constituantes non étudiées ferme
Dénominations grange monastique
Aire d'étude et canton Vendeuvre-sur-Barse
Adresse Commune : Unienville
Lieu-dit : Ferme du Breuil
Cadastre : 1985 ZB 32 à 36

Le Breuil (10- com. Unienville) —autrement nommée Brouille— n’est pas une création cistercienne et encore moins claravallienne mais prémontrée, dépendant de Beaulieu (fondée en 1112, 10- com. Trannes) depuis 1140 environ et dont elle fut sans doute même le site primitif (Roserot, Dict. hist. Champ. mérid., p. 233). Très endettés, les chanoines la vendirent aux cisterciens de Boulancourt avant 1152 (cf. cartes des temporels ill. IVR21_20155200600NUCA et ill. IVR21_20151000530NUCA). Déjà fonctionnelle, elle est bien entendu citée parmi ses granges dans la bulle confirmative du pape Adrien IV en 1155 (AD52, 3 H 1). La constitution du domaine n’était pas terminée pour autant car les cisterciens y firent des acquisitions au moins jusqu’en 1239. À son tour en situation financière délicate, Boulancourt s’adressa alors à la seule abbaye capable de supporter un tel investissement, Clairvaux, qui l’acheta en 1334 pour 1300 £. Un siècle plus tard, elle était mise à bail (1446). En 1768, cette ferme rapportait 800 £ à l’abbaye de Clairvaux, ce qui la rangeait encore parmi ses assez grosses exploitations. Sa localisation à l’entrée de la fertile plaine alluviale de Brienne, à peu de distance de l’Aube, conféra au domaine de multiples opportunités agraires et d’élevage (ill. IVR21_20151000418NUCA).

Période(s) Principale : 16e siècle, 18e siècle , (?)

On ne connaît pas sa disposition ancienne mais une grange monumentale de près de 40 m x 30 m a subsisté, charpentée à 5 vaisseaux bien que très remaniée à l’époque moderne comme toutes les granges claravalliennes (ill. IVR21_20151000420NUCA). Quelques éléments du corps de logis voisin pourraient remonter au XVIe siècle (Vilain, 1998). La chapelle n’a pas survécu.

Murs calcaire moellon enduit partiel
Toit tuile mécanique, tuile plate, tuile creuse
Plans plan rectangulaire régulier
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à deux pans demi-croupe
(c) Région Grand Est - Inventaire général (c) Région Grand Est - Inventaire général - WISSENBERG Christophe
Christophe WISSENBERG

Christophe WISSENBERG


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.