Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les ardoisières de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)

Dossier IA08001415 réalisé en 2009

Fiche

Aires d'études Ardennes
Dénominations ardoisière

Entamée sous l'impulsion monastique au 12e siècle, l'exploitation des gisements ardoisiers ne devient industrielle qu'au 19e siècle. L'ardoise, qui appartient à la famille des schistes, peut être utilisée en couverture mais aussi comme moellon pour la construction des murs. L'activité extractive dans les Ardennes, essentiellement souterraine, n'a concerné dans son exploitation industrielle que certains bassins géographiques réunis au nord du département dont en premier lieu Rimogne (887 ouvriers en 1847), puis Fumay (402 ouvriers), Haybes (308 ouvriers) ; puis Monthermé (103 ouvriers), Deville (87 ouvriers), et Harcy (50 ouvriers). Deux autres communes sont mentionnées plus incidemment : Bogny-sur-Meuse (début 20e siècle) et Renwez (à la fin du 19e siècle). L'ensemble des ardoisières du département occupait au milieu du 19e siècle 1862 ouvriers, dont 854 pour la seule Société des ardoisières de Rimogne et de Saint-Louis-sur-Meuse. Concurrencée par les nouveaux matériaux (tuile mécanique ou tôle ondulée pour la couverture) et par des sites proposant une meilleure productivité (Anjou) les ardoisières ardennaises ont connu le déclin tout au long du 20e siècle ; la dernière exploitation fermant en 1971. En marge des ardoisières, l'usine d'Harcy (1914), toujours en activité, retraite les déchets ardoisiers pour faire du shingle et de la poudre.

Période(s) Principale : 19e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle

Aujourd'hui, les fosses et leurs verdoux (terrils des déchets ardoisiers) sont disséminés dans le tissu urbain et côtoient les habitations. La plupart des ateliers de production ont disparu, ceux qui subsistent ont des murs en moellon de schiste. Les témoins les plus marquants de cette industrie sont, à Fumay, le bâtiment du treuil de l'ardoisière du Moulin Sainte-Anne, et à Rimogne, le bâtiment d´extraction de la Grande Fosse et sa cheminée ainsi que le chevalement métallique de la Fosse Saint-Quentin. Le bâti de l'usine d'Harcy est entièrement en brique.

Décompte des œuvres repérées 19
étudiées 9

Annexes

  • Ressources documentaires des ardoisières de l'inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)

    Commune indéterminée, Les Echos : AD Ardennes, 8S 2 : concession d'ardoisière (délibérations, actes notariés, rapports administratifs), 1920-37.

    Commune indéterminée, Jinatte : AD Ardennes, 8S 2 : concession d'ardoisière (délibérations, actes notariés, rapports administratifs), 1920-37.

    Bogny-sur-Meuse, Les Francs Bois, Ardoisière : AD Ardennes, 8S 2 : concession d'ardoisière (délibérations, actes notariés, rapports administratifs), 1920-37. Identifié tardivement : pas de vérification sur site.

    Deville, Deux ardoisières : Arch. Nat., F12 4483, Situation industrielle, 3e trim 1883 : ardoisières de Deville, 2 établ., 50 ouvriers, état assez satisfaisant. Activité terminée. Rien trouvé. Emplacement perdu en pleine nature.

    Fumay, rue Jean-Jaurès, Ardoisière les Carrières Saint-Joseph : Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l' OCRPI période 1940-1949 : les Carrières Saint-Joseph, ardoisière rue Jean Jaurès à Fumay ; 7 pers. en juill. 1944. Rien trouvé. La rue Jean-Jaurès est-elle aujourd'hui l'avenue Jean-Jaurès ?

    Fumay, Ardoisière L'Ardoise : Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l'OCRPI période 1940-1949 : L'Ardoise, extraction et fabrication d'ardoises pour toitures, Fumay ; directeur Debieuvre, 87 pers. en 1943. Rien trouvé. Site sans adresse, exploitation des ardoisières terminée.

    Fumay, Baccara, Ardoisière : AD Ardennes, 8S 2 : concession d'ardoisière (délibérations, actes notariés, rapports administratifs), 1920-37.

    Fumay, Belle-Montagne, Ardoisière : AD Ardennes, 8S 2 : concession d'ardoisière (délibérations, actes notariés, rapports administratifs), 1920-37.

    Fumay, Saint-Désiré, Ardoisière : AD Ardennes, 8S 2 : concession d'ardoisière (délibérations, actes notariés, rapports administratifs), 1920-37.

    Harcy, Rocaille, Anciennes ardoisière : Arch. Nat., F12 4483, Situation industrielle, 3e trim 1883 : ardoisières à Harcy, 1 établ, 169 ouv, bon état AD Ardennes, 8S 2 : concession d'ardoisière (délibérations, actes notariés, rapports administratifs), 1920-37. Activité terminée. Rien trouvé.

    Haybes, Folemprise, Ardoisière Folemprise : Arch. Nat., F12 4483, Situation industrielle, 3e trim 1883 : ardoisières Haybes, 4 établ., 675 ouv., état ordinaire. BD-TOPO. Activité terminée. Toutes les carrières de Haybes ont cessé leur activité. Documentation fournie en mairie : plan de situation, mention d'un puits vertical. mentionne la présence de 20 ardoisières entre Haybes et Fumay. Non retenu : ne reste rien.

    Haybes, Bellerose, rue Goeders, Ancienne ardoisière, actuellement scierie Baret : Arch. Nat., F12 4483, Situation industrielle, 3e trim 1883 : ardoisières Haybes, 4 établ., 675 ouv., état ordinaire. AD Ardennes, 12M 261 : rapports sur la situation industrielle dans les Ardennes : circonscription de Charleville Fumay, 1900, Société des Ardoisières de Saint-Lambert et Belle Rose : Colin directeur Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l' OCRPI période 1940-1949 : : Ardoisière Belle Rose, rue Goeders à Haybes ; 43 pers. en févr.1944. Aujourd'hui : scierie Baret. Reconverti. Vestiges : petit bâtiment, accès à la mine, galeries souterraines, descente mécanique.

    Haybes, Charnoy, Ardoisière (ancienne) : Repérage sur vue aérienne IGN. Arch. Nat., F12 4483, Situation industrielle, 3e trim 1883 : ardoisières Haybes, 4 établ., 675 ouv., état ordinaire. Activité terminée. Toutes les carrières de Haybes ont cessé leur activité. La documentation fournie en mairie mentionne la présence de 20 ardoisières entre Haybes et Fumay. Non retenu : ne reste rien.

    Haybes, Saint-Jean, Ardoisière (ancienne) : Arch. Nat., F12 4483, Situation industrielle, 3e trim 1883 : ardoisières Haybes, 4 établ., 675 ouv., état ordinaire. AD Ardennes, 8S 2 : concession d'ardoisière (délibérations, actes notariés, rapports administratifs), 1920-37. Activité terminée. Toutes les carrières de Haybes ont cessé leur activité. La documentation fournie en mairie mentionne des vestiges à cet emplacement, et la présence de 20 ardoisières entre Haybes et Fumay. Non retenu : ne reste rien ou presque.

    Haybes, L'Espérance, Ardoisière : AD Ardennes, 8S 2 : concession d'ardoisière (délibérations, actes notariés, rapports administratifs), 1920-37.

    Monthermé, Quatre ardoisières : Arch. Nat., F12 4483, Situation industrielle, 3e trim 1883 : ardoisières Monthermé, 4 établ., 52 ouv., état satisfaisant. Activité terminée. Les ardoisières de Monthermé étaient nombreuses, comme dans le reste du nord des Ardennes. Elles ont toutes cessé leur activité. La plupart du temps, les ardoisières sont repérables et conservent un minimum de leur aspect de carrière. Trois ardoisières ont été repérées facilement. D'autres sont inaccessibles car leur accès est devenu sentier ou chemin de randonnée en forêt. L'une d'elle est aujourd'hui devenue une station d'épuration.

    Monthermé, Les Ecaillettes, Ardoisière : AD Ardennes, 8S 2 : concession d'ardoisière (délibérations, actes notariés, rapports administratifs), 1920-37. Identifié tardivement : pas de vérification sur site.

    Renwez, Ardoisière : Arch. Nat., F12 4483, Situation industrielle, 3e trim 1883 : ardoisières Renwez, 1 établ., 35 ouvriers, état ordinaire. Mme Mortier : Histoire de Renwez. Non retenu : ne reste rien.

    Rimogne, Risque Tout, Ardoisière : AD Ardennes, 8S 2 : concession d'ardoisière (délibérations, actes notariés, rapports administratifs), 1920-37.