Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les ferronneries de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)

Dossier IA08001446 réalisé en 2009

Fiche

Voir

Aires d'études Ardennes
Dénominations usine métallurgique

Trente-deux usines ayant eu pour activité principale ou complémentaire la production de ferronnerie ont été recensées dans le département. Ce secteur est une activité traditionnelle du nord des Ardennes en parallèle de la clouterie et de la boulonnerie, et qui participa à la prospérité de cette région. Les principaux lieux de production se situent dans la vallée de la Meuse notamment à Nouzonville, Bogny-sur-Meuse, Neufmanil, la vallée de la Semoy (Thilay, Hautes-Rivières), le bassin de Sedan (Vivier-au-Court, Vrigne-aux-Bois, Pouru-Saint-Remy) et de Charleville. La production prend un tournant au milieu du 19e siècle avec l'apparition du chemin de fer, gros consommateur de ferrures, puis à la fin du siècle avec la place grandissante du secteur automobile. De nombreuses usines intègrent la ferronnerie à la boulonnerie ; le meilleur exemple en est la Manufacture Ardennaise de boulons et ferrures de wagons de Levrézy.

Période(s) Principale : 19e siècle

Les usines ont des formes et des tailles très variables allant du petit atelier de forge à main (Raguet à Braux en 1879), lequel s'équipera seulement progressivement de pilons mécaniques, à la grande usine comme Génot-Clairdent à Nouzonville.

Décompte des œuvres repérées 32
étudiées 21

Annexes

  • Ressources documentaires des ferronneries de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)

    Bogny-sur-Meuse, Château-Regnault, Usine de petite métallurgie Bivoit : Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l'OCRPI période 1940-1949 : Bivoit, ferrures de wagons et locomotives à Château-Regnault, 64 pers. en juill. 1944. Rien trouvé.

    Bogny-sur-Meuse, Braux, rue Dolet, Usine de petite métallurgie Merveille : Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l'OCRPI période 1940-1949 : Ets Merveille, rue Dolet à Braux : accessoires et pièces détachées d'automobile, ferrure ; 18 pers. en 1943. Rien trouvé.

    Charleville-Mézières, 16 avenue Nationale, avenue Charles-de-Gaulle (?), Fonderie d'aluminium Moreau & Fils : Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l'OCRPI période 1940-1949 : usines Moreau & Fils, avenue Nationale à Charleville : fonderie aluminium ; 91 pers. en nov. 1942. Basias 5275. Existence d'une photo. ancienne. L'avenue Nationale doit correspondre à l'avenue Charles de Gaulle actuelle : une usine détruite vers 2006 (entre Lidl et Aldi). Plus rien.

    Charleville-Mézières, 22 rue de Longueville, Usine de petite métallurgie (boulonnerie) et d'estampage et usine de traitement de surface des métaux Jubert & Cie : Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l'OCRPI période 1940-1949 : Jubert & Cie, 22 rue Longueville : boulonnerie, estampage, ferrures à Charleville ; 63 personnes en 1943. Basias 5104 : Société de revêtement industriel des métaux ; Ets Jubert et Cie ; déb. 1952 (fonderie).

    Givet, 3, 5 rue Jules-Gilbert, Nouvelle Faïencerie de Givet : Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l'OCRPI période 1940-1949 : Nouvelle Faïencerie de Givet : fabrication carreaux de faïence pour revêtement ; 48 pers. en juin 1946. Basias localise une fabrique d'émaux et de couleurs céramiques (Ets Renard, Ets Regout) au 126 rue Bon Secours (CHA0801010) : est-ce la même entreprise que celle des Arch. Nat. ? Ne reste rien. Remplacé par des constructions récentes.

    La Grandville, rue Jean-Moulin, Usine de quincaillerie Bourgeois Frères, actuellement maison : Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l'OCRPI période 1940-1949 : Bourgeois Frères, quincaillerie ferronnerie à La Grandville. Actuellement en travaux pour être réhabilité en habitation privée. Reconverti. Bâtiments 19e siècle, peut-être 18e siècle.

    La Grandville, Ancienne usine de petite métallurgie Hénon frères : Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l'OCRPI période 1940-1949 : Hénon frères ; ferronnerie de bâtiment ; fondée 1870, la Grandville ; 52 pers. en févr. 1949. Site détruit. Non retenu : ne reste rien. Friche.

    Neufmanil, 14 rue de Napont, Ancienne ferronnerie, puis restaurant, écurie, actuellement maison : Ancienne petite ferronnerie. Fut auparavant un restaurant, puis une écurie. Devrait redevenir un restaurant. Actuellement habité par un locataire. Bâtiment long et étroit.

    Nouzonville, Usine de petite métallurgie et fonderie Théret : Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l'OCRPI période 1940-1949 : veuve Gaston Théret, SA fondée en 1818, fondeurs de pièces moulées à Nouzonville ; 128 pers. en sept. 1947 ; 2 cubilots, 1 four rotatif de 1500 kg ; 1 four rotatif de 5 t ; 28 machines à mouler à main ; 1 câblerie automatique ; 4 compresseurs ; 1 appareil de dessablage à la grenaille d'acier ; 4 fours à recuire ; tours divers ; 5 tours automatiques ; 5 fraiseuses ; 1 étau limeur ; 1 raboteuse ; machines à percer ; machines à tarauder ; matériel de transport. Activité terminée ? Rien trouvé.

    Thilay, Usine de petite métallurgie (ferronnerie) Mangon & Rousseau : Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l'OCRPI période 1940-1949 : Mangon & Rousseau, ferronnerie à Thilay ; 33 personnes en 1943-44. Rien dans Basias. Plus rien ou quasi : ruines de l'ancienne usine à côté de la nouvelle (Hénon SA), en sortie de village vers Monthermé.

    Vivier-au-Court, Usine de petite métallurgie Manil : Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l'OCRPI période 1940-1949 : Manil, SA, fonderie de fer, quincaillerie et ferronnerie, Vivier au Court ; 28 pers. en déc. 1942. Première activité en 1797 ; fusion de la fonderie Manil et de la SAFI en 1970 pour fonder la Sté des fonderies Manil (Basias CHA 0801943). Non retenu : ne reste rien. Rasée récemment.