Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les usines liées à l'exploitation et à l'utilisation de l'argile de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)

Dossier IA08001424 réalisé en 2009
Aires d'études Ardennes
Dénominations briqueterie, tuilerie, usine de céramique

L'enquête a repéré 43 établissements liés à l'exploitation et à l'utilisation de l'argile ; 9 d'entre eux ont été retenus pour étude. Cet ensemble concerne 28 briqueteries (6 étudiées), 8 tuileries (1 étudiée à Balaives-et-Butz), et 7 usines de céramique (2 étudiées, à Givet et Hierges). La zone d'affleurement des argiles prend le département des Ardennes en écharpe entre le sud-est (cantons de Grandpré et Monthois) et l'ouest (cantons de Rumigny et Chaumont-Porcien) ; ceci sur une largeur moyenne de 10-15 kilomètres. Le plus grand nombre des sites liés à l'argile ne se trouve cependant pas sur cette bande, mais profite de la mise à nu des niveaux d'exploitation des percées des vallées. Nombreux sont les sites dont l'installation a profité des nouvelles voies de communication du 19e siècle ; canaux surtout : sites de Vouziers, Attigny, Givry, Sault-lès-Rethel, Château-Porcien installés sur les bords de l'Aisne canalisée ; mais aussi chemin de fer : qui dessert notamment les sites de Blanchefosse-et-Bay, Hierges, Sachy, Remilly-Aillicourt. La grande majorité des sites conservés date des environs de la césure des 19e et 20e siècles, entre 1846-1850 et 1950. Ils profitèrent de la période constructive de la 2e moitié du 19e siècle, et de la reconstruction d'après Première Guerre mondiale. Certains sites alimentaient le marché parisien (Attigny). Toujours situés en rase campagne, à proximité des lieux d'extraction, les sites sont actuellement abandonnés ; cet éloignement des agglomérations rend leur reconversion difficile. Les derniers établissements ont fermé après la Seconde Guerre mondiale. La piperie Gambier mérite d'être mentionnée : installée depuis 1780 à Givet, elle aurait fabriqué deux milliards de pipes et employé jusqu'à 600 personnes. Fermée depuis 1928, il en subsiste quelques bâtiments aujourd'hui partiellement intégrés dans un établissement scolaire. Les plus anciens d'entre eux pourraient dater de la fin du 18e siècle, mais le bâtiment principal, date du milieu du 19e siècle.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle
Principale : 4e quart 18e siècle

Des briqueteries et tuileries seuls subsistent les fours (fréquemment de type Hoffmann), dont la masse imposante défie l'érosion du temps, ainsi que parfois les cheminées ; mais les séchoirs et ateliers, construits en bois ou en matériaux légers, ont disparu. Le bâtiment principal de la piperie Gambier (milieu 19e siècle) est élevé en brique sur 3 niveaux. Les machines à broyer la terre étaient en sous-sol.

Décompte des œuvres repérées 34
étudiées 9

Annexes

  • Ressources documentaires des usines liées à l'exploitation et à l'utilisation de l'argile de l'Inventaire du patrimoine industriel du département des Ardennes (08)

    Attigny, La Chère Terre, Briqueterie : Visible sur carte routière et chorographique, 1886-1907 (AD Ardennes 1Fi 303-3). Non retenu : ne reste rien. Plus de souvenir.

    Auvillers-les-Forges, La Briqueterie, Ancienne briqueterie : Repérage sur vue aérienne IGN. Ancienne briqueterie. Reconverti. Habitation privée. Le bâti actuel ne présente aucune disposition industrielle. Mais a peut-être été remanié.

    Balan, Briqueterie : Arch. Nat., F12 4483, Situation industrielle, 3e trim 1883 : briques poteries, huiles ; Balan, 3 établ., 17 ouvriers, bon état. Rien trouvé. Prospections menées à l'extérieur de l'agglomération, sur la D17, en direction de La Moncelle. Il existe bien, à main droite, une maison d'habitation en brique, et actuellement abandonnée, mais pas d'autres indices probant.

    Ballay, Landèves, La Briqueterie, Briqueterie : Au sud-ouest du moulin de Landèves. Non retenu : ne reste rien.

    Beaumont-en-Argonne, La Tuilerie, Tuilerie : Repérage sur vue aérienne IGN. Hors étude : vestiges insuffisants. Actuelle résidence secondaire. Vestiges de bâtiments en briques avec encadrement de baies en pierre de taille, derrière l'actuelle habitation.

    Brécy-Brières, Brières, Ancienne briqueterie : Repérage sur vue aérienne IGN. En ruines. Proche ferme de Crécy.

    Carignan, Briqueterie : BD-TOPO. Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l' OCRPI période 1940-1949 : briqueterie Temans & Lambert ; fabrique de briques à Carignan. Non retenu : vestiges insuffisants. En grande partie détruite.

    Charleville-Mézières, Mohon, Briqueteries : Arch. Nat., F12 4483, Situation industrielle, 3e trim 1883 : briques, poteries, huiles : Mohon, 5 établissements, 40 ouv., bon état. Une des cinq entreprises de la mention d'archives a pu être localisée, vers le collège, mais est détruite et remplacée par des HLM. Détruite.

    Charleville-Mézières, Briqueteries : Arch. Nat., F12 4483, Situation industrielle, 3e trim 1883 : briques poteries, huiles : Charleville, 2 établ., 15 ouvriers, bon état. Devait se situer Plaine de Jeux de la Briqueterie. Non retenu : ne reste rien.

    Charleville-Mézières, Usine de céramique (piperie) : Arch. Nat., F12 4483, Ardennes, rapports annuels, industriels et mensuels sur la situation industrielle et commerciale du département, 1er trimestre 1880 : fabrication des pipes de terre : Charleville, Vivet, Launois, 3 établ. actifs, 425 ouvriers, travail languissant. Basias 5228 (1842) ? Non localisée.

    Chaumont-Porcien, Moulin Tinois, Tuilerie : Présent sur carte de 1886-1907. En ruine. Deux bâtiments : une grange en pans de bois et les logements ouvriers en brique.

    Le Chesne, Tuilerie : Petite structure en brique comportant un logement ouvrier (trois maisons) et un bâtiment de production ; carrière à proximité.

    Donchery, La Briqueterie, Briqueterie : L'activité s'est arrêtée peu après la Seconde Guerre mondiale. Les propriétaires conservent des photographies anciennes. Four et cheminée détruits. Subsistent seuls la maison d'habitation et le transformateur électrique. L'ensemble est en brique. Non retenu : vestiges insuffisants.

    L'Échelle, Le Clos Berteau, Maison Fleurie, Briqueterie Warnier, actuellement ferme : Ancienne briqueterie encore habitée par une descendante de la famille qui y exploitait l'argile. Début d'activité : fin de la Première Guerre mondiale. Aujourd'hui c'est une ferme. Petite maison en brique et corps de ferme (qui pouvait accueillir la briqueterie).

    Fraillicourt, La Briqueterie, Briqueterie, actuellement ferme : Présent sur carte 1886-1907. Reconverti en ferme. Deux bâtiments en brique : une grange et l'habitation de l'autre côté de la route nationale. Aucune des constructions actuelles ne ressemble à un bâtiment de briqueterie.

    Girondelle, Foulzy, Ancienne briqueterie : La cheminée a été détruite vers 1970. Ancienne briqueterie, dont il ne reste rien excepté l'étang et la trace du site d'exploitation de l'argile. Non retenu.

    Givet, Les Coutures, 27 boulevard Faidherbe, Briqueterie Jamet : M. Bassaug ; M. Bertrand ; M. Jamet (Basias CHA 0801002). Début d'activité : 24/24/1920 par Eugène Jamet. Briqueterie avec fours fumivores. Les numéros du boulevard s'arrêtent au n°21 ...

    Giver, 3, 5 rue Jules-Gilbert, Nouvelle Faïencerie de Givet : Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l' OCRPI période 1940-1949 : Nouvelle Faïencerie de Givet : fabrication carreaux de faïence pour revêtement ; 48 pers. en juin 1946. Basias localise une fabrique d'émaux et de couleurs céramiques (Ets Renard, Ets Regout) au 126 rue Bon Secours (CHA0801010) : est-ce la même entreprise que celle des Arch. Nat. ? Ne reste rien. Remplacé par des constructions récentes.

    Givry, Les Falaises, Briqueterie du canal de Givry : Visible sur carte en 1920 (Basias). Plus rien. Quais réaménagés récemment.

    Hagnicourt, Briqueterie : Présent sur carte 1886-1907. Remplacée par une ferme moderne. Ne reste rien des bâtiments anciens.

    Hierges, Les Rouges-Terres, Tuilerie et usine de céramique Pousseur : Repérage sur vue aérienne IGN. Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l' OCRPI période 1940-1949 : Adrien Pousseur, produits réfractaires à Aubrives [en fait sur la commune de Hierges] ; siège commercial à Paris ; 19 pers. en févr. (sd). Anciennement entreprise PRAP (Produits Réfractaires André Pousseur). M. Etienne Pousseur, descendant de M. André Pousseur, habite à Charleville-Mézières. Cette entreprise fabrique toujours des produits réfractaires. Nombreux bâtiments anciens en brique ; la cheminée a été détruite en 2007.

    Illy, Holly, Château et briqueterie (?) : Château 18e siècle ou 19e siècle. A la confluence de la Hatrelle et de la Givonne. Château avec structure à proximité non identifiée : cheminée de plan carré à côté d'un four : briqueterie ?

    Launois-sur-Vence, Usine de céramique (piperie) : Arch. Nat., F12 4483, Ardennes, rapports annuels, industriels et mensuels sur la situation industrielle et commerciale du département, 1er trimestre 1880 : fabrication des pipes de terre : Charleville, Givet, Launois, 3 ét. actifs, 425 ouvriers, travail languissant. Rien trouvé.

    Omont, La Tuilerie, Tuilerie (?) : Repérage sur vue aérienne IGN. Petite structure comprenant une habitation et une dépendance en bois ; mais sont-ce vraiment les bâtiments qui ont donné le nom au lieu-dit.

    Quatre-Champs, La Tuilerie, Tuilerie (?) : Repérage sur vue aérienne IGN. Non retenu : ne reste rien.

    Remilly-Aillicourt, Usine de céramique (émaux sanitaires) : Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l'OCRPI période 1940-1949 : émaux sanitaires ; émaux en poudre et liquides à Remilly Aillicourt ; 8 pers. en déc. 1942. Actuellement proche d'un garage. Bâti toujours présent. Structure modeste.

    Rocquigny, Mainbressy, La Briqueterie, La Croix Bellotte, Briqueterie (?), actuellement ferme : Repérage sur vue aérienne IGN. Reconverti en ferme. Un bâtiment en brique, une halle en bois, une maison de maître. Semble important mais difficile distinguer les bâtiments de la briqueterie de ceux de la ferme ?

    Sault-lès-Rethel, Briqueterie Hachon et Fils : Arch. Nat., F12 9429, le fonds de l' OCRPI période 1940-1949 : Hachon et ses Fils (briqueterie) à Sault les Rethel, 52 pers. en mars 1946. Non retenu : ne reste rien.

    Signy-le-Petit, La Vieille Briqueterie, Ancienne briqueterie : Repérage sur vue aérienne IGN. Activité terminée. Actuellement entreprise MB, menuiserie, bois et pvc. Non retenu : ne reste rien. Hors enquête.

    Sommauthe, La Tuilerie, Ruines : d'une tuilerie (?) : Repérage sur vue aérienne IGN. Inaccessible. Non retenu : en ruines.

    Termes, La Briqueterie, Briqueterie (?), actuellement maison : Repérage sur vue aérienne IGN. Maintenant maison d'habitation. Plus rien d'ancien. Non retenu : hors enquête.

    Vireux-Wallerand, Sur les Roches, rue Edmond-Guyaux, Carrière et usine de céramique Nicolas, puis Pousseur : SA des carrières de quartz de Vireux ; Ets Nicolas date de première activité : 23/06/1954 et fin d'exploitation en 11/03/1964 par Sté des produits réfractaires Pousseur (Basias CHA0800475). Four à combustion lente pour calcination des grès. Plus rien. Bords de Meuse complètement remodelés récemment.

    Vouziers, La Providence, Briqueterie : Visible sur carte routière et chorographique, 1886-1907 (AD Ardennes 1Fi 303-3). Non retenu : ne reste rien. A l'est de Vouziers.

    Wasigny, La Briqueterie, Briqueterie : Repérage sur vue aérienne IGN. Petit bâtiment en brique et maison d'habitation ; front d'exploitation à proximité. Non retenu : petite unité (artisanat).