Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Dénominations machine à tisser
Appellations de type Jacquard
Aire d'étude et canton Ardennes - Sedan 2
Adresse Commune : Sedan
Adresse : 13 boulevard Gambetta
Emplacement dans l'édifice atelier de fabrication

A partir des années 1880 un industriel parisien, Adrien Duquesne, tente de mécaniser la fabrication de tapis noués à la main des pays de l'Islam. Il faut attendre son association avec Henri Grosselin, un ingénieur sedanais, après 1889 pour que ses recherches aboutissent. Le système est basé sur une structure de métier Jacquard, et obtient en 1895 une médaille d'or de la société d'encouragement pour l'industrie nationale. Trois brevets ont été déposés entre 1883 et 1897. La production commence en 1892-1893 ; la machine étudiée pourrait dater de cette période ou de peu après. En 1900 la société comporte 24 métiers mécaniques ; puis 32 avant la Seconde Guerre mondiale ; seulement 12 échappent au conflit.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , (?)
Stade de création oeuvre de série
Lieu d'exécution (incertitude sur le lieu)
Édifice ou site : Champagne-Ardenne, 08, Sedan

Métier à tisser mécanique de type Jacquard adapté au point de Sedan, à structure essentiellement en fonte de fer mais intégrant quelques pièces en bois ; il est muni de 5 cadres et d'un système de transmission à poulies. Les mécaniques d'armures à cartons perforés sont en place. Ce métier peut produire une largeur de 2 mètres de tissage.

Catégories industrie textile
Matériaux fonte de fer
bois
Précision dimensions

h = 400 ; la = 600 ; la = 200, Largeur de tissage.. h = 400 ; la = 600 ; la = 200. Largeur de tissage.

Précision inscriptions

Pas de marque de fabrique.

États conservations en état de marche
Statut de la propriété propriété d'une société privée

Références documentaires

Bibliographie
  • HAGUETTE, Sébastien. Le point de Sedan. Dossier documentaire (chez l'auteur), 2008, env. 50 p.