Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Magasin et Atelier d’entretien de matériel agricole des Etablissements Daumont, puis Dupeux, actuellement Primault

Dossier IA08000634 réalisé en 2009

Fiche

Appellations usine de matériel agricole des Etablissements Daumont, puis Dupeux, actuellement Primault
Parties constituantes non étudiées atelier de réparation, atelier de fabrication, bureau, logement patronal, magasin industriel, hangar industriel, cour
Dénominations usine de matériel agricole
Aire d'étude et canton Ardennes - Vouziers
Adresse Commune : Vouziers
Lieu-dit : le Moulin à vent
Adresse : 75 rue de Bournizet
Cadastre : 2008 AC 290 à 293, 443, 452, 455 à 457, 492, 493, 496

Maison fondée par Louis Daumont, avant 1881, lequel exerce l'activité de maréchal-ferrant, forgeron et constructeur de matériel agricole dans la commune de Saint-Marie (08). Ses locaux sont détruits pendant la Première Guerre mondiale. Il s'installe alors à Vouziers en 1922, sur un terrain occupé par un certain Racourt, marchand de vin. Il reconstruit la totalité des bâtiments et édifie une maison patronale ; cette dernière est détruite en mai 1940, et les ateliers durement touchés (murs extérieurs conservés). La restauration après guerre est confiée à l'entreprise Glandier, et la maison patronale est reconstruite en 1952 sur les plans de l'architecte Loupot. Les ateliers sur l'arrière du magasin sont refaits en 1956- 1958 au même emplacement que les anciens. Les hangars de stockage dans la cour ont été refaits dans les années 1960-1970 et en 1977 en conservant des parties anciennes pouvant dater de 1922 (structure métallique médiane). Le transformateur électrique (parcelle 443) n'existe plus. De même que l'atelier de fond de cour, remplacé par des habitations. Après un dépôt de bilan en 1984, les établissements Daumont sont repris par l'entreprise Dupeux (de Bétheniville) en 1992, puis la société ACS Primault (de Romigny) depuis 2000. Reprises qui mirent fin à quatre générations de Daumont. La société emploie 30 ouvriers entre les deux guerres, 19 dans les années 1960, 13 en 1984, puis 9 seulement en 1992.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates 1922, daté par travaux historiques
1952, daté par travaux historiques
1956, daté par travaux historiques
1977, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Loupot Pierre, architecte, attribution par source
Auteur : Glandier, entrepreneur, attribution par source

Le bureau et le magasin sont pris dans un même bâtiment construit en brique et béton avec chaînages en pierre, dont l'étage unique est soutenu par des poteaux et des poutrelles métalliques au rez-de-chaussée, et comporte un escalier droit et une charpente apparente en bois ; la couverture est en tuile mécanique. Une grande baie vitrée s'ouvre sur la rue sous un pignon en chapeau de gendarme portant la raison sociale (Ets Daumont). Les ateliers sont en parpaing et charpente métallique apparente ; la couverture est en tôle ondulée. La maison de maître, à un étage et à deux pavillons d'angle, est en pierre à bossage (calcaire de Dom-le-Mesnil) et encadrements en béton ; le toit à croupes et à deux pans est couvert d'ardoise.

Murs brique
calcaire
béton
parpaing de béton
béton armé
Toit tuile mécanique, ardoise, tôle ondulée
Étages 1 étage carré
Couvrements charpente métallique apparente
charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans
toit à deux pans
croupe
Escaliers escalier intérieur, escalier droit
Énergies énergie électrique
achetée

Famille Daumont, 75 rue de Bournizet, 08300 Vouziers.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20090802038NUCA : Collection particulière

    20090802040NUCA : Collection particulière

    20090802050NUCA : Collection particulière

    20090802051NUCA : Collection particulière

    20090802041NUCA : Collection particulière

    20090802042NUCA : Collection particulière

    20090802043NUCA : Collection particulière

Références documentaires

Bibliographie
  • CAQUOT-JOURNEL, Geneviève. Monographie économique de Vouziers. Thèse, sd.

    p. 210