Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Notre-Dame

Maître-autel

Dossier IM08008800 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations autel, retable, gradin d'autel, tabernacle, degré d'autel
Aire d'étude et canton Ardennes - Vouziers
Adresse Commune : Brieulles-sur-Bar
Emplacement dans l'édifice choeur

Le maître-autel constitue un ensemble homogène avec les autels secondaires de l'église, tous trois réalisés vraisemblablement dans le quatrième quart du 17e siècle, à la suite de la restauration de l'église. Le tabernacle paraît contemporain du retable mais l'autel, avec son degré et son gradin, a été refait dans la deuxième moitié du 18e siècle.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Secondaire : 2e moitié 18e siècle

Autel tombeau, d'élévation galbée, réalisé en marbre gris des Ardennes, comme le degré. Un marbre gris plus foncé de même provenance souligne la plinthe et la corniche de l'autel, tandis que le relief au centre de la face est en marbre blanc. Le tabernacle est en bois peint avec faux marbre et peinture dorée. Le retable est construit en calcaire, peint ou plaqué de marbres de l'Ardenne de différentes couleurs : les quatre colonnes sont en marbre noir ; les moulures et les ornements sculptés sont peints ou dorés.

Catégories taille de pierre, marbrerie, sculpture
Structures plan, rectangulaire élévation, galbé colonne, 4
Matériaux calcaire, peint, polychrome, doré
marbre veiné, placage
Précision dimensions

h = 600 ; la = 410 ; pr (avec degré) = 200.

Iconographies calice
ostensoir
Agneau mystique
ordre corinthien
guirlande : fleur
volute
rinceau
feuille d'acanthe
croix
pot à fleur
chérubin : tête
Saint-Esprit
chute végétale
Précision représentations

Au centre de la face de l'autel figure la colombe du Saint-Esprit. Le tabernacle est décoré d'un Agneau mystique aux sept sceaux sur la porte, d'un calice et d'un ostensoir sur les faces latérales. Le retable d'ordre corinthien, à quatre colonnes, s'organise autour d'un tableau central bordé de chutes végétales. La frise de l'entablement est agrémentée d'un rinceau. Le couronnement présente des vases fleuris d'où tombent des guirlandes de fleurs et un édicule central à guirlandes et volutes soulignées de feuilles d'acanthe. Les ailerons sont constitués de volutes à feuilles d'acanthe et de têtes de chérubins.

États conservations altération de l'épaisseur de la matière
manque
altération biologique de la matière
Précision état de conservation

Décollage de la peinture. Fissures restaurées sur les colonnes. Sur le dessus d'autel, les ferrailles qui tiennent le marbre sont rouillées. Absence de joints de chaque côté du devant d'autel. Manque de sculptures sur le tabernacle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections oeuvre non protégée MH

Références documentaires

Bibliographie
  • COLLIN, Hubert. Les églises anciennes des Ardennes. Editions de l´O.D.T. des Ardennes, 1969. 178 p.

    p. 34
  • BECHARD, Eliane, JANNIN, Francois, et al. Les églises d´Argonne. Le guide de l´Argonne. Lyon : La Manufacture, 1987.

    p. 158