Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Minoterie Barotte et Cie, puis tréfilerie, puis usine de produits chimiques, puis centrale hydroélectrique

Dossier IA51000278 inclus dans Généralités réalisé en 1995

Fiche

  • Vue d'ensemble depuis le sud-ouest
    Vue d'ensemble depuis le sud-ouest
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • bâtiment d'eau
    • cour
    • logement patronal
    • magasin industriel
    • hangar industriel

Dossiers de synthèse

Appellations dite minoterie Barotte et Cie
Destinations tréfilerie, centrale hydroélectrique
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, bâtiment d'eau, cour, logement patronal, magasin industriel, hangar industriel
Dénominations minoterie, usine de produits chimiques
Aire d'étude et canton Marne - Sermaize-les-Bains
Hydrographies Saulx rivière de la
Adresse Commune : Pargny-sur-Saulx
Adresse : 5 rue Basse
Cadastre : 1986 AC 37 à 40, 276

Huot Frerson fait construire un moulin en 1844 sur la rivière de la Saulx. A la fin du 19e siècle, il s'agit d'une minoterie exploitée par Barotte et Cie. Détruite pendant la Première Guerre mondiale, elle est reconstruite vers 1920. Une tréfilerie y est signalée en 1928, puis une fabrique traitant la monazite à partir de 1933, sous la direction de Tricot. On y produit des pierres à briquet vers 1965 et le site fournit lors de l'enquête initiale de 1995, du courant à E.D.F. En 2013 (complément d'enquête), le site se trouve en cours de destruction, le magasin industriel seul subsistant. La minoterie est mue à la fin du 19e siècle par deux moteurs hydrauliques dont la puissance totalise 110 chevaux. La monazite, terre contenant du cérium et du thorium, était traitée afin de fabriquer des pierres à briquet qui consistaient en un alliage de fer et de cérium. Une turbine hydraulique est encore en place en 1995.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1844, daté par source

Description en 1995 : L'atelier de fabrication principal, à trois étages carrés, se distingue par ses pignons à redents et son mur de refend. Le bâtiment d'eau qui lui est accolé est construit en pans de bois hourdés de briques.

Murs brique
enduit
pan de bois
Toit tuile mécanique, ciment amiante en couverture
Étages 3 étages carrés
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
Énergies énergie hydraulique
énergie électrique
turbine hydraulique
Typologies baie rectangulaire
États conservations détruit après inventaire, vestiges
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne : 3P 449/3-4. Matrices cadastrales. Pargny-sur-Saulx.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 3P 449/3-4
  • AD Marne : 7S 295. Fiches des établissements industriels utilisant la force motrice. [S.d.].

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 7S 295
  • AD Marne : 31X 329. Logements insalubres, établissements dangereux, insalubres ou incommodes. Pargny-sur-Saulx. Tricot (traitement des monazites, 1933-1937).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 31X 329