Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Minoterie dite Moulin de Saint-Germainmont, puis usine de produits pour l'alimentation animale, puis actuellement maison

Dossier IA08000553 réalisé en 2007

Fiche

Appellations dit Moulin de Saint-Germainmont
Destinations maison
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, bureau, logement patronal, transformateur
Dénominations minoterie, usine de produits pour l'alimentation animale
Aire d'étude et canton Ardennes - Château-Porcien
Hydrographies Barres ruisseau des
Adresse Commune : Saint-Germainmont
Lieu-dit : Cadastre : 1997 AE 157, 186, 188 AE 157, 186, 188

L'ancien moulin détruit pendant la Première Guerre mondiale datait probablement du 18e siècle. Le propriétaire, M. Madelain, fait reconstruire à la place une minoterie entre 1923 et 1925 et les installations sont conçues par la société Teisset-Rose- Brault de Poissy (plans levés le 6 juin 1922). M. Dubreucq loue le moulin de 1926 à 1933 et il est ensuite laissé inactif jusqu'en 1947. A cette date M. Robert Schauber le remet en activité, fait construire un transformateur en 1948-49 en face du moulin pour alimenter un moteur électrique de 28 chevaux afin d'entraîner toute la machinerie qui passe en pneumatique en 1950. Son fils Pierre l'achète en 1970 et continue la production jusqu'en 1981 sous la marque commerciale Provende ardennaise. Le moulin ne subit pas de modifications profondes à l'exception de l'extension en 1955 consacrée à la production de farines pour bétail. Il sert actuellement d'habitation. Vers 1965, le moulin emploie 11 personnes et les droits d'écrasement entre 1948 et 1981 sont de 5775 quintaux par an.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1923, daté par source
1948, daté par travaux historiques
1955, daté par travaux historiques

La minoterie est élevée sur le ruisseau des Barres. Elle est construite sur un étage carré et un étage de comble et ses murs sont à pan de béton armé (imitant le pan de bois pour la partie logement du meunier) et hourdé de brique (enduites pour la partie production). Les toits sont à longs pans à croupe sur charpente en bois apparente couvertes d'ardoise. L'extension datant de 1955 possède un toit en appentis.

Murs brique
béton
enduit
béton armé
pan de béton armé
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans
appentis
croupe
Escaliers escalier intérieur, escalier en équerre, en charpente
Énergies énergie hydraulique
produite sur place
turbine hydraulique
États conservations établissement industriel désaffecté

Présence d'une turbine Françis envasée. Moulin de Saint Germainmont sur ruisseau des Barres. Plainte du maire contre la construction par Marion, propriétaire, d´un barrage provoquant des arrosions, 1904 ; plainte du maire contre barrage établi par la Sucrerie de St Germainmont, propriétaire du moulin des Barres, 1908 ; Reconstruction par la Société des Sucreries de St Germainmont et d´Ecly d´un pont sur ruisseau des Barres pour raccordement à ligne de chemin de fer, 1907.

Statut de la propriété propriété privée
Éléments remarquables machine énergétique

Annexes

  • 20090805023NUCA : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi.

    20090805024NUCA : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi.

    20090805026NUCA : Collection particulière

    20090805025NUCA : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi.

    20090805027NUCA : Collection particulière

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD, 7S 43.