Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Moulin et haut fourneau, puis usine de fleurs artificielles dite fleuristerie d'Orges, actuellement ARTamin' ou Moulin de la Fleuristerie et gîtes

Dossier IA52070489 inclus dans Généralités réalisé en 1989

Fiche

  • Vue d'ensemble du site
    Vue d'ensemble du site
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • logement patronal
    • logement d'ouvriers
    • pièce de stockage du combustible
    • hangar agricole

Dossiers de synthèse

Précision dénomination usine de fleurs artificielles
Appellations dite fleuristerie d'Orges, actuellement ARTamin' ou Moulin de la Fleuristerie
Destinations maison
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, logement patronal, logement d'ouvriers, pièce de stockage du combustible, hangar agricole
Dénominations moulin, haut fourneau
Aire d'étude et canton Châteauvillain - Châteauvillain
Hydrographies Dhuys la
Adresse Commune : Orges
Lieu-dit : la Fleuristerie
Cadastre : 1847 D 12 à 21 ; 1960 AE 96, 97, 99

Moulin signalé en l'an 10 (1802) comme datant d'un temps immémorial. En 1826, le marquis Duboutet est autorisé à y établir un haut fourneau. En 1830, Mme Le Bon en est propriétaire ; en 1834 et en 1848, Bordet le possède. Cessation d'activité du haut fourneau en 1863 ; un moulin continue de fonctionner sur le site. Un logement patronal (E) est édifié en 1889 (date portée dans un médaillon) à l'emplacement d'anciens logements d'ouvriers. A partir de 1903, une fabrique de fleurs artificielles est installée dans l'ancien moulin. Ce dernier est inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques le 12 janvier 2012. En 2013 (complément d'enquête), l'entreprise ARTamin', constituée en 1994, occupe les lieux et produit des accessoires de fabrication de fleurs destinés à la haute couture et à la décoration. Les logement d'ouvriers (A) et logement patronal (E) sont transformés en gîtes. Machines et roue à aubes sont toujours visibles dans le moulin (atelier de fabrication B) et l'ancienne halle de stockage du charbon (D). Signalées en 1989 (enquête initiale) : une roue hydraulique en bois servant toujours d'énergie motrice, qui daterait du 19e siècle ; des machines du début du 20e siècle : bobineuse, tamis ou machine à épis, machine à couvrir le fil de laiton de coton ; activité unique en France au stade industriel. En 1834, le haut fourneau occupe 11 ouvriers ; en 1989, la fleuristerie occupe 7 ouvrières, elle en a occupé jusqu'à une cinquantaine.

Période(s) Principale : Temps modernes , (?)
Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1826, daté par source
1889, porte la date
1903, daté par source

Logements d'ouvriers (A) à un étage de comble, demi-croupe, tuile plate ; atelier de fabrication (B) à deux étages carrés, flanqué au nord-ouest d'un hangar rénové ; logement patronal (E) à un étage carré, un étage de comble, ardoises, croupes. En 2013, l'ensemble apparaît entièrement restauré et adapté à l'accueil des visiteurs. Le bâtiment présent sur la parcelle n° 100, ancien four à pain dans sa partie sud, fait office de logement ouvrier dans sa partie nord.

Murs pierre
enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile mécanique, tuile plate, ardoise
Étages 2 étages carrés, étage de comble
Couvrements charpente en bois apparente
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
croupe
demi-croupe
Énergies énergie hydraulique
roue hydraulique verticale
Typologies rectangulaire, arc segmentaire
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables machine de production
Protections inscrit MH, 2012/01/12
Précisions sur la protection

Le moulin façades et toitures, sa roue, les mécanismes d'entraînement des machines, la turbine (cad. AE 97) : inscription par arrêté du 12 janvier 2012.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Marne : 209 M9. Industrie. Statistique industrielle. 1825, 1828, 1834.

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 209 M9
  • AD Haute-Marne : 130S 36. Bricon. Moulins et usines.

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 130S 36
  • AD Haute-Marne : 130S 160 à 162. Orges. Moulins et usines.

    Archives départementales de la Haute-Marne, Chamarande-Choignes : 130S 160 à 162
Bibliographie
  • BEGUINOT, Pierre. Une grande industrie haut-marnaise disparue : la production de la fonte et du fer. Chaumont, 1979. 293 [263] pages.

    p. 242, 243
  • GUYOT, André, CARRIOT, Clara, CARRIOT, Paul. Le charme et la source : chroniques villageoises d'André Guyot. Un village champenois à l'ère industrielle. Reims : CRDP de Champagne-Ardenne, 2001. (Cahier hors-série de l'APIC). 146 p.

    p. 104