Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Platinerie

Dossier IA08000514 réalisé en 1985

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • bassin de retenue
    • bief de dérivation
    • atelier de fabrication
    • logement
Appellations Platinerie
Parties constituantes non étudiées bassin de retenue, bief de dérivation, atelier de fabrication, logement
Dénominations platinerie
Aire d'étude et canton Ardennes - Sedan 3
Hydrographies Pouru le
Adresse Commune : Pouru-Saint-Remy
Lieu-dit : La Platinerie
Cadastre : 2008 AK 166, 168

Des établissements métallurgiques apparaissent à Pouru-Saint-Remy dès le 16e siècle comme propriété des princes de Sedan. On y trouve des forges dès 1530, et au milieu du siècle, elles sont exploitées par les Goffin d'Haraucourt. En 1556, Guillaume Goffin doit 150 livres tournois et 3000 livres de fer battu par année pour ces établissements. En 1597, c'est Remi Desambleau qui tient le fourneau, avec la halle à charbon et le moulin. On perd ensuite la trace de ces établissements, qui durent disparaître dans les troubles de la première moitié du 17e siècle. Le site actuel semble s'être construit en 1834 sous l'impulsion de Renart-Maissin, propriétaire de l'usine juste en amont de l'établissement considéré ici. Il créa également la chute d'eau et le bassin de retenue. La platinerie comprenait au départ quatre roues hydrauliques de dessus, activant le marteau, les soufflets, une batterie de quatre martinets. On y trouvait également trois foyers de chaufferie. Le produit approvisionnait la poêlerie de Renart, à Bazeilles. En 1835, le propriétaire fait une demande pour ajouter un haut fourneau à son établissement, mais celui-ci ne fut jamais construit. A la fin du19e siècle, l'établissement passa à Lamotte qui fabriquait également de la ferronnerie : la halle actuelle pourrait dater de cette époque.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle , (?)
Dates 1834, daté par source

L'ensemble est bâti en moellon et enduit de ciment. Le bâtiment occidental sert d'habitation. La partie orientale se présente sous la forme d'une halle dont les murs enduits sont ouverts de larges baies rectangulaires. Couvert d'une toiture à longs pans et demicroupe en ardoise, ce bâtiment abrite sous sa charpente en bois la turbine hydraulique et une forge à main. Le bief de dérivation passe en dessous.

Murs calcaire
enduit
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans
demi-croupe
Énergies énergie hydraulique
énergie électrique
produite sur place
turbine hydraulique
générateur
États conservations restauré, établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20090802648NUCA : Archives Nationales, AN F14 4289 dossier 29.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AN. Série F14 : 4289, dossier 29.

Bibliographie
  • CONGOU (?), P. n° 20.

  • PHILIPOTEAUX (?), A. n° 65.