Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Notre-Dame-et-Saint-Nicaise de Cauroy-lès-Hermonville

Présentation des objets mobiliers de l'église Notre-Dame-et-Saint-Nicaise de Cauroy-lès-Hermonville

Dossier IM51002453 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Aire d'étude et canton Marne - Bourgogne
Localisation Commune : Cauroy-lès-Hermonville
Lieu-dit : Adresse : place du Maréchal de Lattre de Tassigny
Cadastre : 2014 AC 01 145

Certains objets, protégés au titre des monuments historiques, illustrent les périodes renaissance et moderne de l'histoire de l'église : statue de sainte Anne trinitaire, en pierre polychrome, du 15e siècle (classée le 02/04/1908, IM51002456), statue de saint Fiacre en pierre du 16e siècle (classée le 2/04/1908, IM51002457), retable de la Vierge à l'Enfant, dite de l'Apocalypse, daté 1547 (classé en 1862, IM51002455), quatre anges en bois peint de la fin du 17e siècle (classés le 25/07/2002, IM51002458), vestiges du maître-autel détruit en 1914-1918.

La majorité des objets mobiliers de l’église Notre-Dame-et-Saint-Nicaise sont cependant contemporains des restaurations achevées en 1929 (AD Marne, 2 O 803).

Pour Noël 1930, le curé de Cauroy-les-Hermonville, l’abbé Colas commande, auprès de M. Bertoletti de Paris, les garnitures d’autels, les chandeliers et croix, les grands candélabres, les fauteuils de célébrants, les sièges des enfants de chœur, les consoles en ton pierre, les colonnes en ton ivoire, les lampes de sanctuaire et l’orfèvrerie. Ces objets ont été choisi sur catalogue et sont des productions en série de moyenne qualité. L’architecte B. Haubold, au nom des Monuments historiques, s’oppose à cette commande en dénonçant le caractère « bas de gamme » de certains objets non appropriés pour une église classée. Les colonnes et les fûts sont repris par Bertoletti, mais l’orfèvrerie et les chandeliers sont conservés. En 1932, le sculpteur parisien M. Binquet propose le nouveau chemin de croix de l’église (MAP, 81/51/0021/43).

Auteur(s) Auteur de la source figurée : Bertoletti,
Bertoletti

Négociant à Vouziers (Ardennes), fournisseur de mobilier d'église à l'issue de la première guerre mondiale.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de mobilier religieux, attribution par source
Auteur de la source figurée : Pinquet ou Binquet ou Pinguet A.,
A. Pinquet ou Binquet ou Pinguet

Créateur de chemins de croix dans les années 1920-1930 en Champagne-Ardenne (Marne), il est désigné comme sculpteur résidant à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par source
Auteur de la source figurée : La statue religieuse de Paris, fabricant de statues, signature

Annexes

  • Liste supplémentaire

    Objets déclassés

    Ces objets ont été détruits lors de la guerre 1914-1918 :

    Maître-autel, retable ; pilastres, guirlandes ; bois ; 1687 (classé le 2/04/1908, PM51000136) ; il ne reste que quatre anges (IM51002458).

    Groupe sculpté : saint Nicolas entouré des enfants ; 16e siècle (déclassé le 20/05/1950, PM51001342).

    Statue : Saint Nicaise décapité ; pierre ; siècle (déclassé le 21/03/1942, PM51001340).

    Statue : Vierge ; pierre ; 17e siècle (déclassée le 26/05/1944, PM51001341).

    Statue : Vierge assise ; pierre ; 16e siècle (classée le 2/04/1908, PM51000132).

    Bannière de procession de la Vierge : 20e siècle ; fond : soie beige, applique en fil d'or représentant une fleur, monogramme AM brodé ; revers : galons, frange bouillon ; hampe en bois avec croix en alliage cuivreux ; la Vierge sur la face est brodée et peinte sur un fond blanc en drap de coton ; elle écrase le serpent ; h = 123 ; la = 68.

    Fauteuil de célébrant : 20e siècle ; bois, couronne d'épines, dossier en forme de triangle avec décor végétal, extrémités du dossier à ornement à forme végétale ; h = 80 ; la = 66 ; pr = 56.

    Garniture d'autel : croix d'autel ; chandelier d'autel (6) ; 20e siècle ; croix : h = 58 ; la = 28 ; pr = 20 ; chandelier : h = 25 ; d = 21 ; bobèche = 12.

    Clôture de chœur : 20e siècle ; fer forgé ; zigzag et point, sur le montant de la porte ; h = 69 ; la = 588 ; pr = 4.

    Croix d'autel : 20e siècle ; marbre ; étain (Christ), posée dans la niche-crédence à droite du chœur ; à l'arrière une plaque horizontale de zinc tient le crucifix avec trois attaches ; h = 70 ; la = 36,5 ; pr = 2.

    Chandeliers (2) : 20e siècle ; bois, cercle sans décor ; h = 11 ; d = 12 ; bobèche = 15.

    Chemin de croix complet ; 20e siècle ; manquent 6 petites croix en bois noires ; signé en bas A. Binquet ; ciment ocre rose ; chaque station est retenue par trois agrafes, une en haut et deux en bas ; h = 100 ; la = 58 ; pr = 5,5.

    Plaque de donateurs de la paroisse ; 20e siècle ; ardoise ; attachée par 4 vis avec embout en forme de bouton de fleurs ; lettres rehaussées d'or ; h = 130 ; la = 79,5 ; pr = 2.

    Ensemble de 3 statues : 20e siècle ; plâtre et colonnes ; toutes posées sur un socle à trois colonnes néo-gothiques avec des chapiteaux à crochets et feuilles de chêne ; un peu abîmées ; h = 121 ; la = 48 ; pr = 37.

    Statue : Sainte Thérèse : 20e siècle ; plâtre polychrome ; marque de fabricant sur le socle à gauche : "ATELIER SAINT JOSEPH (sic) DEPOSE" ; h = 118 ; la = 31 ; pr = 33 ; une plaque de marbre posée entre le socle à colonnes et la statue, de marbre blanc veiné gris : h = 1,5 ; la = 82 ; pr = 37.

    Statue : Saint Joseph et l'Enfant : 20e siècle ; plâtre polychrome (très propre) avec la marque du fabricant "STATUES RELIGIEUSES PARIS", la main gauche du Christ cassée mais présente et les doigts abîmés, la tige de la fleur de lys partiellement disparue : h = 128 la = 33 pr = 33.

    Statue : Sacré-cœur de Jésus : 20e siècle ; plâtre polychrome, partie gauche dégradée, peinture écaillée ; h = 95 ; la = 28 ; pr = 29.

    Sacristie

    Statue : Vierge à l'Enfant : 20e siècle (?) ; pierre, les pieds cassées et tête de l'enfant, beaucoup de cassures, mauvais état : h = 103 ; la = 40 ; pr = 27.

    Confessionnal en bois : 20e siècle ; décor à caissons ; h = 255 ; la = 150 ; pr = 90.

    Socle : 20e siècle ; bois à décor d'arcades ; h = 20 ; la = 37 ; pr = 27.

    Cadre : 20e siècle ; brassard de Maurice Nathali, mort lors de la première guerre mondiale ; h = 7 ; la = 12.

    Patène : 20e siècle (?) ; argent, sans décor. Poinçon d'orfèvre : losange PR avec une étoile au-dessus et en-dessous (non identifié) ; d = 13.

    Ostensoir-soleil : 20e siècle ; alliage cuivreux, verre, cabochons rouge, vert, et violet ; décor de frise de végétation, fût torsadé, nœud rehaussé de cabochons, décor de végétation et pommes de pin autour de la lunule ; mauvais état : le verre de la lunule est démonté, la croix qui le surmonte a été cassée et ressoudée ; dans le polylobe du pied : croix, couronne d'épines et clous, instruments de la lapidation ; h = 65 ; la = 38 ; pr = 28.

    Baiser de paix n°1 : 20e siècle ; quadrilobe avec crucifix au centre ; décor ciselé : couronne de laurier, croix du crucifix. Le christ est en applique métallique ; h = 15 ; la = 14,5 ; pr = 6.

    Baiser de paix n°2 : 20e siècle ; relief, crucifix et décor baroque ; mauvais état : dorure abîmée ; h = 15 ; la = 10 ; pr = 8,5.

    Chandelier de chœur (2) à 16 branches ; 20e siècle ; rinceaux végétaux et pommes de pins ; h = 139 ; la = 27; pr = 27.

    Chandelier (2) à 3 branches : 20e siècle ; h = 55 ; la = 35 ; pr = 17.

    Chandelier à 5 branches : 20e siècle ; h = 32 ; la = 40 ; pr = 10.

    Chandelier d'autel (4) : 20e siècle ; décor animalier stylisé, serres sur les pieds ; h = 57 ; la = 22 ; pr = 22.

    Médaillon (2) ovale ; 2e quart 19e siècle ; métal ; à gauche : Vierge "OH MARIE CONCUE SANS PECHE PRIEZ POUR NOUS QUI AVONS RECOURS A VOUS" J.B 1830 ; la Vierge écrase un serpent, elle est sur une sphère où se trouve la signature de l'auteur et la date ; à droite : M entrelacé avec une croix, en dessous le cœur flamboyant avec la couronne d'épines et à coté le cœur avec l'épée, le tout encadré de 12 étoiles ; h = 7 ; la = 10.

    Fragment de statue : 17e siècle (?) ; il s'agit de la partie inférieure d'une statue ; pieds fins émergeant d'un bas de robe finement drapé (sacristie). Ce fragment de statue représentant des pieds et un bas de robe, en pierre, constitue peut-être les vestiges de la Vierge du 17e siècle classée monument historique disparue en 1914-1918. Cependant, aucun document graphique ou photographique ne permet de confirmer cette hypothèse ; h = 20 ; la = 26 ; pr = 26.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne. Série O : 2 O 803. Réparations exécutées à l’église (1817) ; travaux (1824) ; restauration des vitraux (1869) ; refonte d’une cloche (1891) ; travaux au clocher (1899) ; travaux de reconstruction (1923). (1817-1924).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 2 0 803
  • AD Marne. Série T : 4 T 24. Monuments historiques, antiquités et objets d'art, fouilles. Dossiers par communes. (1891-1959).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 4 T 24
  • Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série V : V 166. Liste des biens cultuels. (1908).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : V 166
  • Archives Départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série V : 47 V 1. Répertoire numérique série V, cultes 1800-1940 ; Inventaire des mobiliers des fabriques. (1800-1940).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 47 V 1
  • AD Marne. Série V : 49 V 3. Répertoire numérique série V, cultes 1800-1940 ; Inventaires de 1906. (1840-1906).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 49 V 3
  • MAP. Série 81 : 81/51/0021/0043. Restauration d'édifice de la Marne, série générale. (1893-1965).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 81/51/0021/0043
(c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil général de la Marne - Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dujon-Attali Caroline
Caroline Dujon-Attali

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Mulot Frederike
Frederike Mulot

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Rivière Raphaëlle
Raphaëlle Rivière (1985 - )

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Akhesen, membre du groupement Art2 Conseil composé de Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est co-traitante du groupement composé de Elisabeth Dandel, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.