Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint Jean-Baptiste

Présentation des objets mobiliers de l'église paroissiale Saint Jean-Baptise de la commune de Neuflize

Dossier IM08004580 réalisé en 2011
Aire d'étude et canton Ardennes - Château-Porcien
Localisation Commune : Neuflize

Le mobilier de l'église de Neuflize date essentiellement de la fin du 18e siècle, au travers de statues en bois polychrome, de deux tableaux, l'un figurant un miracle de saint Nicolas, l'autre le Baptême du Christ (une copie), ainsi qu'une croix de procession en métal argenté. Les autels latéraux participent de ce programme, qui n'est cependant pas daté. Le maître-autel, la chaire à prêcher, les bancs en fonte de fer, et le chemin de croix sont de style néo-gothique et sont datables de la fin du 19e siècle. Les vitraux ont été réalisés par deux ateliers : Vermonet, de Reims (1905 et 1935) et Maurice Bordereau, d'Angers (1935), dans le style Art Déco.

Annexes

  • Liste supplémentaire :

    - bancs de fidèle, chêne ciré, accotoirs moulurés, piètements droits, dossiers ouverts, 19e siècle. (A)

    - confessionnal, chêne, de style néo-gothique simple, fronton ajouré d'un quadrilobe, 2e quart 20e. (B)

    - croix d'autel, métal argenté, début 19e siècle, h = 63. (C)

    - chandelier pascal, métal doré, pied de section triangulaire en bois, tige cannelée, godrons, pieds en pattes de lion, 1ère moitié 19e siècle, h = 95. (D)

    - cloche (petite), datée de 1921, fondeur : Chambon fondeur à Montargis, Loiret, d = 65. (E)

    - cloche (moyenne), datée de 1921, prénommée Victoire, la précédente cloche avait été faite à Mézières en 1859, fondeur probablement identique à celui de la petite cloche, d = 71. (F)

    - cloche (grosse), datée 1920, prénommée Léonie Pauline, fondeur : Chambon fondeur à Montargis, Loiret, d = 80. (G)

    - ornements : 6 chasubles fin 19e-début 20e siècle, 1 chasuble 2e quart 20e siècle, 1 chasuble 19e siècle.

    - armoire de sacristie, peut-être un meuble civil utilisé en remploi, chêne ciré, 18e siècle, h = 220 ; la = 159. (H)

    - chasublier, chêne ciré, à sept tiroirs dans le bas avec poignées en métal moulé, deux placards dans le haut, début 20e siècle. (I)

    - meuble de sacristie, chêne ciré, constitué de nombreux placards couvrant l'un des murs, début 20e siècle. (J)

    - appui de communion en fonte, déposé dans le grenier de la sacristie, composé de deux éléments et double battant de porte, fer forgé peint en noir et rehauts dorés, motifs de volutes en branches, 2e moitié 19e siècle, h = 70 ; la = 146. (K)

    - archives nombreuses (de la paroisse ?), 19e siècle ?

    - croix d'autel, laiton, pied ovale à bordure dentelée, traverses ajourées, 18e siècle, h = 33. (L)

    - baiser de paix, laiton argenté, de forme polylobée, de style néo-gothique, motif de couronne d'épines, I.H.S., croix et coeur transpercé, milieu 19e siècle, h = 15. (M)

    - patène (isolée), argent doré, motif I.H.S en lettres pattées, croix sur le H, coeur transpercé, poinçon de 1er titre argent département, moyenne garantie 1798-1809 ; orfèvre : LD dans un losange horizontal, une cruche entre les initiales, d = 14,1. (N)

    - patène (isolée), argent doré, motif I.H.S., croix sur le H, coeur transpercé, lettres hachurées, poinçons difficilement lisibles : tête de femme de trois-quart (titre de l'argent entre 1793 et 1797), poinçon de maître illisible, autre poinçon de titre (1 ou 2) pour la période 1798-1809, d = 14. (O)

    - ampoule aux saintes huiles (isolée), marquée S.C, laiton argenté, croix tréflée sur le couvercle, h = 5,7. (P)

    - 3 canons d'autel, un grand et deux petits, le grand sur trois panneaux, cadre en métal doré ogival, verre rose en cabochon, papier imprimé sous verre, h = 35 ; la = 52 (pour le plus grand). (Q)

    - ostensoir, bronze doré, verre blanc en cabochon autour du boîtier de la lunule, mélange de rayons droits et ondulés, noeud plat, tige à dorure usée. Lunule en argent doré, orfèvre : Demarquet frères (entre 1868 et 1890), h = 74 ; la = 37. (R)

    - ostensoir, laiton moulé, lourd, à rayons courts, pied rectangulaire sur pattes de lion, deux anges sur le noeud et autour du boîtier, blé, vigne et roseau en-dessous, Agneau sur Bible aux sept sceaux en placage argenté, 1er quart 19e siècle, h = 54,5 ; la = 24. (S)

    - croix de sacristie, Christ en métal argenté sur croix en bois peint en noir, 1ère moitié 20e siècle, h = 35. (T)

    - ensemble de chandeliers des 19e et 20e siècles, une croix d'autel, un thabor, le tout en métal doré et argenté, objets sans poinçons. (U) (V)

    - seau à eau bénite, métal argenté ajouré, style néo-roman, de section hexagonale, 1ère moitié 20e siècle, h = 21. (W)

    - encensoir, laiton argenté, ajouré d'étoiles, de larmes et de losanges, pied circulaire sans décor, 1ère moitié 20e siècle, h = 27 (X).

  • Moulages :

    - Sacré-Coeur de Jésus, plâtre, moyen.

    - saint Antoine de Padoue, sans enfant mais tenant un livre, terre cuite, moyen.

    - saint Jean-Baptiste, plâtre, moyen.

    - Notre-Dame de Lourdes, plâtre, moyen.

    - Vierge à l'Enfant, robe bleue pâle, manteau blanc faisant voile, plâtre, moyen.

    - saint Walfroy, plâtre, moyen.

    - sainte Thérèse de Lisieux, plâtre, petit.