Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Nicaise

Présentation des objets mobiliers de l'église paroissiale Saint-Nicaise

Dossier IM51005125 réalisé en 2017

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées poignée, bras de lumière, reliquaire, ciboire, tableau, autel, chaise d'église, tabouret de célébrant, chaise de célébrant, ornement, chasuble, étole
Aire d'étude et canton Marne - Reims 1
Localisation Commune : Reims
Adresse : avenue de la Marne
Cadastre : 2016 CH 489

L'église Saint-Nicaise est située dans la cité-jardin du Chemin Vert dans le sud de l'agglomération rémoise, cité créée après 1918 par le Foyer Rémois, fondé en 1912 par l'industriel Georges Charbonneaux. Cette église possède une valeur particulière à Reims car la ville a été rasée à 90% lors de la première guerre mondiale. Il s'agit d'un monument emblématique de la Reconstruction qui prend place au sein d'une cité, sorte de cité radieuse, assez exceptionnelle où domine la végétation. L'église a été construite par l'architecte Jacques-Marcel Auburtin (1872-1926) qui a également travaillé à l'édification de la cité-jardin. L'église a été édifiée à partir de 1923, et sa décoration intérieure achevée en 1935. Les peintures murales on été réalisées par Maurice Denis. Gustave-Louis Jaulmes, artiste français né à Lausanne, a réalisé le reste du décor. Le travail en verre moulé est de René Lalique. Dès l'inauguration de l'église les contemporains ont salué une décoration d'art moderne religieux très homogène et d'une grande qualité. Ce décor a été conçu avec l'ensemble des objets mobiliers par Georges Charbonneaux, le fondateur du Foyer Rémois. A la lueur des archives, il apparaît qu'il s'est énormément investi non seulement pour la construction de l'église mais aussi pour sa décoration (à l'heure actuelle, le Foyer Rémois est toujours propriétaire des objets mobiliers et mène une politique active de restauration).

L'industriel Georges Charbonneaux était aussi un amateur d'art et un collectionneur. C'est lui qui effectua le choix des artistes, en s'opposant parfois assez fortement à Jacques-Marcel Auburtin. Ce dernier imaginait une décoration plus marquée par l'influence néo-byzantine, dans la droite ligne de l'architecture qu'il avait conçue. Toute la décoration, les peintures murales et les objets, forment un pur produit des Ateliers d'Art Sacré fondés en 1912 en réaction contre le style Saint-Sulpicien et l'académisme, en prêchant un art chrétien à la fois moderne et accessible à tous. Ces Ateliers ont contribué à renouveler l'art et la pensée chrétienne après le trouble de la guerre de 1914. (notice Palissy).

Aux objets initialement créés par Jacques-Marcel Auburtin à l'instigation de Georges Charbonneaux s'ajoutent des pièces plus anciennes (reliquaire de la Vierge, ciboire), de facture commune ou installées après le Concile Vatican II, tels l'autel face aux fidèles et les ornements qui datent principalement du 3e quart du 20e siècle, voire même d'une période plus récente.

Auteur(s) Auteur : Auburtin Jacques-Marcel
Jacques-Marcel Auburtin (17 mai 1872 - 18 août 1926)

Architecte et urbaniste français, fils de l'architecte Alexandre Emile Auburtin, diplômé de l'École des beaux-arts de Paris en 1896 et second grand prix de Rome en 1897.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Personnalité : Charbonneaux Georges
Georges Charbonneaux (21 septembre 1865 - 13 mars 1933)

Industriel rémois, ayant fait fortune dans le verre et le vinaigre, inspiré par le Catholicisme-social, Georges Charbonneaux est un philanthrope à l'origine de la cité-jardin du Chemin-Vert à Reims.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Denis Maurice
Maurice Denis (25 novembre 1870 - 13 novembre 1943)

Peintre français du groupe des nabis, également décorateur, graveur, théoricien et historien de l'art.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Jaulmes Gustave-Louis
Gustave-Louis Jaulmes (1873 - 7 janvier 1959)

Peintre français. Artiste éclectique, il a réalisé des fresques monumentales, des tableaux, des affiches, des illustrations, des cartons pour tapis et tapisseries et des décors d'objets d'art (émaux, décors d'assiettes, mobilier…). Il a été membre de l'Académie des beaux-arts de 1944 à sa mort en 1959. Il est représentatif de la tendance néo-classique au sein du mouvement Art déco.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Lalique René Jules
René Jules Lalique (6 avril 1860 - 1er mai 1945)

Né à Aÿ, dans la Marne, René Lalique est un maître verrier, bijoutier et joaillier français. Il s'est rendu célèbre par ses créations étonnantes de bijoux, puis de flacons de parfum, de vases, de chandeliers, d'horloges et, à la fin de sa vie, de bouchons de radiateur de voitures. L'entreprise qu'il a fondée fonctionne toujours. Son nom est resté attaché à la créativité et la qualité, car il a toujours su dessiner des objets fastueux mais restant discrets.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Annexes

  • Liste supplémentaire des objets mobiliers de l'église Saint-Nicaise

    Les dimensions sont exprimées en centimètres

    Objets

    14 poignées de porte ; ferronnerie ou bronze d'art : fer : forgé ou bronze (?) ; la = 12,5 ; pr = 6,5 ; bon état ; usure d'usage normal ; 1er quart 20e siècle.

    Sacristie

    Paire de bras de lumière ; ferronnerie : assemblage de fer plat et de pièces en métal moulé, finition rainurée et martelée ; h = 12 ; la = 4 ; pr = 13,5 ; 1er quart 20e siècle.

    Reliquaire de la Vierge ; bois : taillé, incisé, ciré ; verre translucide ; verre blanc taillé en cabochon et serti ; tissu ; alliage cuivreux ; en vitrine, dimensions non prises ; limite 19e siècle 20e siècle ; médaillon avec buste de la Vierge en profil, accompagné de l'inscription VIRGO MARIA ; dans la monstrance, autour d'une croix en cabochons de verre facettés, 10 reliques présentées sur un losange d'alliage cuivreux accompagné d'une étiquette manuscrite identifiant la relique : CALVAIRE, GROTTE DU LAIT, SÉPULCRE DE LA T.S.V., N.D. DE LA SALETTE, N.D. DE LOURDES, MT CARMEL, N.D. DE LIESSE, N.D. DE LORETTE, VISITATION, ANNONCIATION.

    Ciboire ; argent doré, alliage cuivreux doré ; moulé, repoussé, incisé ; pied circulaire bombé à ressaut, bague, nœud piriforme, coupe large avec fausse-coupe, couvercle bombé surmonté d'une croix ; sur l'ensemble de l'objet, décor d'oves sous arcades végétales sur fond amati, pied ajouré d'une frise de demi palmettes affrontées ; croix façonnée de feuilles affrontées terminées par une sphère, croisée rayonnante. Objet similaire au calice conservé à la basilique Saint-Remi (IM51005725) ; en vitrine, dimensions non prises ; milieu 19e siècle.

    Salle du catéchisme

    Tableau : Vierge à l'Enfant ; peinture à l'huile sur toile, tendue sur châssis, sans cadre ; au verso, inscription : L'ÉGLISE ST VINCENT DE PAUL À REIMS ; h = 65 ; la = 54 ; mauvais état : perforation et lacération en haut et à droite du visage de la Vierge ; limite 19e siècle 20e siècle.

    Nef

    Autel face aux fidèles ; bois, vernis ; installé après le Concile Vatican II ; surélevé sur une plateforme en bois à trois degrés d'autel, angles coupés ; bon état ; 3e quart 20e siècle.

    2 chaises de mariage ; bois, taillé, ciré ; tissu : damas de velours rouge ; h = 89 ; la= 50 ; pr = 43 ; 1er quart 20e siècle.

    Tabouret de célébrant ; pied curule ; bois, taillé, ciré ; tissus : damas de velours rouge ; h = 67 ; la = 43 ; pr = 46 ; 1er quart 20e siècle.

    2 tabourets de célébrant ; bois, ciré ; h = 49 ; la = 34 ; pr = 30 ; 2e quart 20e siècle.

    Chaise de célébrant ; bois, taillé, ciré ; dossier triangulaire timbré d'une croix ajourée ; h = 90 ; la = 40,5 ; pr = 38 ; 2e quart 20e siècle.

    Ornements

    Ornement blanc n° 1 : chasuble, étole ; fond blanc, doublure rouge, parement doré, bande d'orfroi avec motif cruciforme ; chasuble : h = 110 ; la = 150 ; étole : la = 240 ; bon état ; 3e quart 20e siècle.

    Ornement blanc n° 2 : chasuble ; fond blanc, doublure rouge ; motif de croix noire ; h = 130 ; la = 150 ; bon état ; 3e quart 20e siècle.

    Ornement rouge n° 1 : chasuble, étole ; fond rouge et or, doublure vert olive, parement doré bande d'orfroi ; chasuble : h = 120 ; la = 150 ; étole : la = 220 ; en usage dans l'église Saint-Vincent-de-Paul ; bon état, usure normale ; 3e quart 20e siècle.

    Ornement rouge n° 2 : chasuble, étole ; parement doré, bande d'orfroi avec motif cruciforme ; chasuble : h = 110 ; la = 150 ; étole : la = 240 ; bon état ; 3e quart 20e siècle.

    Ornement rouge n° 3 : chasuble, étole ; soie ; chasuble : h = 130 ; la = 150 ; étole : la = 230 ; bon état ; 3e quart 20e siècle.

    Ornement vert n° 1 ; chasuble, étole ; réversible rouge ; motif de croix noire ; chasuble : h = 120 ; la = 150 ; étole : la = 220 ; bon état ; 3e quart 20e siècle.

    Ornement vert n° 2 : chasuble, étole ; doublure rouge ; motif de Chrisme rouge ; chasuble : h = 120 ; la = 150 ; étole : h = 130 ; bon état ; 3e quart 20e siècle.

    Ornement violet : chasuble, 2 étoles ; chasuble : h = 130 ; la = 150 ; étoles : h = 210 ; h = 240 ; bon état ; 3e quart 20e siècle.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine. 0080/056/0006. Stalles (vestiges). (1963).

    Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, Charenton-le-Pont : 0080/056/0006
Documents figurés
  • Les vitraux de Saint-Nicaise de Reims, René Lalique / Marc Geoffroy, photographe. Photogr. pos. Coul. (Archives du Diocèse de Reims. Sans cote).

    Archives Evêché, Reims : Sans cote
  • Le chemin de croix de Saint-Nicaise de Reims / Marc Geoffroy, photographe. Photogr. pos. Coul. (A Diocèse de Reims. Sans cote).

    Archives Evêché, Reims : Sans cote
(c) Région Grand Est - Inventaire général (c) Région Grand Est - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil départemental de la Marne (c) Conseil départemental de la Marne ; (c) Ville de Reims - Bruny Florence - Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Rivière Raphaëlle
Raphaëlle Rivière (1985 - )

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Akhesen, membre du groupement Art2 Conseil composé de Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est co-traitante du groupement composé de Elisabeth Dandel, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.