Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Eglise paroissiale Saint-Nicolas de Chenay

Présentation des objets mobiliers de l'église paroissiale Saint-Nicolas de Chenay

Dossier IM51003104 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Aire d'étude et canton Marne - Fismes-Montagne de Reims
Localisation Commune : Chenay
Adresse : rue du général Leclerc
Cadastre : 2014 AB 169

Les objets conservés dans l'église de Saint-Nicolas de Chenay s'échelonnent entre le 15e et le 18e siècle. Parmi ceux-ci, citons trois statues inscrites à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques :

- une Vierge à l'Enfant du 15e siècle (IM51003108),

- une sainte Anne instruisant la Vierge du 16e siècle (IM51003105),

- une Vierge de l'Apocalypse du 18e siècle (IM51003109).

Deux tableaux ont été déclassés après la première guerre mondiale, une Nativité de la Vierge et une Sainte Famille, deux toiles attribuées à J. Wilbaut (1729-1816) : la première a été détériorée par les intempéries (toitures détruites), la seconde fut détruite par la guerre. Deux nouveaux tableaux les remplacent en 1938 (IM51003107), réalisés par Gustave Pierre.

Le chevet et ses chapelles reprises dans la seconde moitié du 19e siècle présentent encore un décor peint restauré en 2004 (IM51003102). Les autels, au nombre de trois, dont un démonté, sont de la première moitié du 20e siècle et sont de style néo-roman et néo-gothique (IM51003099, IM51003100 et IM51003119).

Les vitraux étaient des réalisations entre 1879 et 1887, dons des paroissiens. Soufflés par les explosions et les dégâts de la première guerre mondiale, ils ont tous été remplacés dans les années 1930, puis tout au long du 20e siècle (IM51003110 à IM51003115), et sont l'œuvre d'artistes locaux comme Delloux, de Troeyer, Pigeon...

Auteur(s) Auteur : Gosset Pierre-Louis,
Pierre-Louis Gosset (1802 - 1875)

Architecte rémois.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Delloux A.,
A. Delloux

Peintre-verrier rémois, actif entre la fin du 19e siècle et le 2e quart du 20e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, signature
Auteur : Bordereau Maurice-René,
Maurice-René Bordereau

Maurice René Bordereau, peintre-verrier à Angers, actif de 1934 à 1958. Formé par Jean Clamens entre 1895 et 1900, il succède à Roger Desjardins. Paul Barthe est celui qui lui succède.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, signature
Auteur : De Troeyer (atelier),
De Troeyer (atelier)

Léopold-Alphonse De Troeyer (Bruxelles, 12 août 1861 ; Reims, 28 août 1930) s'installe comme peintre verrier à Santiago du Chili avant 1897, en particulier pour réaliser des verrières de centres commerciaux. Lors de soirées et rencontres organisées par les immigrés belges, il fait la connaissance de Louise-Augustine Dumont (Namur, 3 mai 1872 ; Reims, 27 janvier 1955) qu'il épouse. Le couple s'installe à Reims (58, rue Belin) dans les années 1920. Léopold travaille avec ses filles puisqu'en 1927, on trouve sur un vitrail de Muizon (51) portant la signature : L. DE TROEYER et Mlles. Au décès de son époux en 1930, Louise-Augustine poursuit l'activité de son mari avec ses quatre filles sous la raison sociale Vve Léopold et Mlles De Troeyer (en-tête lettre 1934) ou Mme et Mlles De Troeyer (papier à en-tête, vers 1940-1950, signature de nombreuses verrières) :

1. Louise (Santiago, 25 février 1897 ; Sedan, 18 novembre 1975). Travaille comme peintre verrier jusqu'à son mariage avec Gaston Lefer, vers 1940.

2. Paula (Santiago, 18 août 1899 ; Reims, 3 septembre 1961), célibataire.

3. Berthe (Santiago, 2 novembre 1901 ; Sedan, 8 février 1980), célibataire.

4. Marie (Santiago, 16 septembre 1904 ; Reims, 6 août 1992), célibataire.

L'atelier déménage au 4, rue d'Anjou à Reims, dans une grande maison, vers 1940-1945. La véranda sert d'atelier, les fours et le stockage du matériel sont au sous-sol.

Après le décès de leur mère en 1955, les trois filles poursuivent l'activité. Paula est le chef. Elle découpe le verre, mastique les vitraux, s'occupe des gros travaux. Berthe peint et conçoit les maquettes. Marie monte les vitraux, découpe le plomb et soude.

L'atelier fabrique également des chemins de croix, sans doute en céramique (papier à en-tête vers 1940-1950). Vers 1960, il développe une fabrication d'objets de souvenirs de Reims.

Paula meurt en 1961. Berthe et Marie poursuivent seules l'activité. En 1969-1970, ne pouvant plus assumer les charges de leur demeure-atelier, elles déménagent à Sedan et installent l'atelier dans une salle paroissiale prêtée par le curé Gillet. La production continue a minima et cesse à la mort de Berthe en 1980.

Notice réalisée d'après des documents réunis par Denis Clémentz, filleul de Paula De Troeyer, 2019


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, signature
Auteur : Pigeon Bruno,
Bruno Pigeon , né(e) 1954

Site internet : http://www.brunopigeon.fr/

Diplômé de l'École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art (ENSAAMA) de Paris et lauréat de la Fondation de France en 1982, année où il installe son atelier à Reims. Président d'honneur de la Chambre syndicale du vitrail, il est aussi le fondateur de « Reims Métiers d'Art ». A la fois créateur d'œuvres pour particuliers, églises, bâtiments privés ou publics, il restaure des vitraux anciens dans de nombreuses églises de la région.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, signature
Auteur : Fouché Jean-Pierre,
Jean-Pierre Fouché

Artiste-peintre à Ecouen (95).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, signature
Auteur : Pierre Gustave,
Gustave Pierre (1875 - 1939)

Gustave Pierre est élève dans les ateliers de Gustave Moreau et de Fernand Cormon à l'École des beaux-arts de Paris. Il est sociétaire de la Société des artistes français et participe à son Salon comme exposant hors-concours. Il se fixe à Tramery (Marne) en 1906. Bien que né à Verdun, Gustave Pierre doit à Reims l'orientation de sa carrière. Longtemps fixé dans la région rémoise, c'est dans cette ville qu'il trouve les plus fermes et les plus durables appuis. Le musée des beaux-arts de Reims conserve cinq de ses tableaux dont un grand panneau : Poète enseignant les Bergers. Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1933.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, signature
Auteur : Renaud Alexis,
Alexis Renaud

Orfèvre actif entre 1831 et 1847, 16 quai Pelletier à Paris, spécialiste des objets d’église ; poinçon de 1831 à 1840. Poinçon avec balance et étoile, et nom écrit en cursive : A RENAUD.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre, signature
Auteur : Debierre Louis, facteur d'harmonium, signature
Auteur : Bollée Louis, fondeur de cloches, signature

Annexes

  • Liste supplémentaire

    Les dimensions sont données en centimètres.

    ŒUVRES DÉCLASSÉES

    Deux tableaux : la Sainte Famille, la Nativité de la Vierge. Peinture attribuée à J. Wilbaut. Anciennement datée de 1763. 1959/05/20 : déclassé (PM51001486 et PM51001487).

    NEF

    Vaisseau central

    Banc de fidèles : menuiserie ; bois : vernis ; 1ère moitié 20e siècle ; h = 80 ; pr = 110 ; à 2 places (28) : la = 102 ; à 3 places (8) : la = 123 ; à 6 places (14) : la = 272.

    Croix : Christ en croix : menuiserie, sculpture ; bois : vernis, peint, polychrome ; 19e siècle ; dimensions non prises.

    Bas-côté nord

    Chemin de croix : sculpture ; plâtre : peint, polychrome, doré ; la scène s'inscrit dans un quadrilobe à redents ; 14 stations complètes ; 1ère moitié 20e siècle ; h = 76 ; al = 50 ; pr = 8.

    TRANSEPT

    Bras nord

    Confessionnal : menuiserie ; bois : ciré, taillé ; fer : ferronnerie ; adossé, à trois loges, à plafond ; loge du prêtre à tympan ajouré, surmonté d'une croix ; 1ère moitié 20e siècle ; h = 340 ; la = 224 ; pr = 110.

    Fonts baptismaux : maçonnerie ; pierre ; fonts adossés dont la cuve à infusion est polygonale, reposant sur un pied hexagonal. Le fût de celui-ci est torsadé. De style flamboyant ; le couvercle est manquant ; 2e moitié du 19e siècle ; h = 99 ; la = 70 ; pr = 50,5.

    Ex-voto : taille de pierre ; marbre blanc ; lettres en capitales gravées sur 8 lignes : O MÈRE DIVINE / DAIGNEZ PROTÉGER / TOUS LES HABITANTS / DE LA COMMUNE / DE CHENAY !! / LE MAIRE / BOISSEAU-BECHET / 15 AOÛT 1873 ; h = 108 ; la = 80.

    Bras sud

    Statue Notre-Dame de Lourdes : statue : plâtre : peint, polychrome ; la Vierge de Lourdes ; signature de l'atelier : PIERAGCINI ENTREPRENEUR ; h = 85 , la = 25 ; pr = 19.

    Tableau : Le Golgotha : gravure ; encre noire ; bois : cadre ; verre ; rectangulaire horizontal ; reproduction de l'œuvre Le Golgotha de Mihály Munkácsy (1844-1880), 1884 ; signature manuscrite en bas à gauche ; cadre compris : h = 78 ; la = 107.

    Croisée

    Reliquaire : menuiseries ; bois : taillé, peint, doré ; verre : transparent ; reliquaire sous forme de châsse, orné de feuilles d'acanthe s'enroulant aux angles, s'affrontant au-dessus et en-dessous de la face principale ; 1ère moitié 20e siècle ; h = 41 ; la = 50 ; pr = 28.

    Banquette : menuiserie ; bois : vernis ; velours ; 1ère moitié 20e siècle ; h = 48 ; la = 130 ; pr = 40.

    Fauteuil de célébrant : menuiserie ; bois : vernis, taillé ; 1ère moitié 20e siècle ; h = 100 ; la = 54 ; pr = 54.

    Poutre de gloire : ferronnerie ; fonte : bronziné ; 1860 ; dimensions non prises.

    SACRISTIE

    Patène : orfèvrerie ; argent doré ; au centre d'une couronne d'épines le chrisme IHS avec une croix et un cœur transpercé de 3 clous ; poinçon : Alexis Renaud (losange horizontal, A. RENAUD en lettres manuscrites, surmonté d'une balance, en-dessous une étoile) ; d = 16.

    Ostensoir soleil : fonderie ; métal : doré ; verre : coloré ; monté sur pied circulaire et tige munie de nœuds, à lunette au centre d'une gloire ; 1ère moitié 20e siècle ; h = 67 ; la = 30 ; pied : d = 23.

    Pupitre d'autel : menuiserie ; bois : naturel, taillé ; 1ère moitié 20e siècle ; h = 51 ; la = 30.

    Pavillon de ciboire : tissu ; coton, motifs brodés en applique, fils de coton coloré ; sur un des pans un cœur enflammé ; 1ère moitié 20e siècle ; d = 48.

    Tabernacle : maçonnerie ; pierre : taillé ; bois : peint, polychrome ; 1ère moitié 20e siècle ; h = 47 ; la = 32 ; pr = 26.

    Harmonium : instrument de musique ; bois : peint, ciré ; ivoire ; céramique ; facteur : MANUFACTURE D'ORGUES À TUYAUX BREVETE S.G.D.G. LOUIS DEBIERRE NANTES ; clavier unique de 45 notes, 11 jeux ; limite 19e siècle 20e siècle ; h = 98 ; la = 128 ; pr = 52.

    CLOCHER

    Cloches : fonderie de cloches ; bronze ; Yvonne, remplace une cloche volée par les Allemands en 1918, bénite le 22 août 1926 ; France Nicole, remplace ses sœurs volées par les Allemands en juin 1918, don de la Croix Rouge française et américaine à l'église de Chenay, bénite le 15 mai 1921 ; par Louis Bollée fondeur de cloches à Orléans ; d = 79 ; d = 85.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne. Série J : 7 J 126. Inventaire du mobilier des églises de Reims (1904-1909) ; inventaire des objets mobiliers d'églises du diocèse classés par doyenné (1953-1955). (1904-1955).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 7 J 126
  • AD Marne. Série T : 4 T 29. Beaux-arts : monuments historiques, objets d’art, fouilles (1908-1959).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 4 T 29
  • Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série V : V 166. Liste des biens cultuels. (1908).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : V 166
  • Archives Départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série V : 47 V 1. Répertoire numérique série V, cultes 1800-1940 ; Inventaire des mobiliers des fabriques. (1800-1940).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 47 V 1
  • Archives Départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série W : 1338 W 17. Antiquités et objets d'art : dossiers communaux : Cha-Cup. (1919-1982.)

    Archives départementales de la Marne, Reims : 1338 W 17
(c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil départemental de la Marne (c) Conseil départemental de la Marne - Rivière Raphaëlle
Raphaëlle Rivière (1985 - )

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Akhesen, membre du groupement Art2 Conseil composé de Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est co-traitante du groupement composé de Elisabeth Dandel, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Robin-Clerc Michèle
Michèle Robin-Clerc

Architecte, Michèle Robin-Clerc intervient en sous-traitance de l'équipe constituée par Art2 Conseil pour la mission de recensement du patrimoine des églises et de leurs objets mobiliers du département de la Marne, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims, 2015-2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.