Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Remi

Présentation des objets mobiliers de l'église paroissiale Saint-Rémi de la commune d'Auflance

Dossier IM08005755 réalisé en 2012
Aire d'étude et canton Ardennes - Carignan
Localisation Commune : Auflance

Le mobilier de l'église Saint-Rémi d'Auflance date essentiellement de la période de construction de l'édifice au 17e siècle et de ses aménagements après la Seconde Guerre mondiale. L'arc du bras nord du transept est orné des armoiries sculptées des familles de Custine et de Pouilly, en partie bûchées à la Révolution, accompagnées d'inscriptions. Dans ce bras du transept se trouve la dalle funéraire en marbre noir de Claude de Beauvois épouse de Féry de Custine, décédée en 1617. Le maître-autel en bois peint, doré et faux marbre date du 18e siècle (repeint au 19e siècle), ainsi que les fonts baptismaux et les statues en bois polychrome représentant saint Rémi, saint Joseph et un saint évêque (bois décapé). La statue en bois peint et doré figurant la Vierge et l'Enfant date quant à elle de la première moitié du 19e siècle. Dans les années 1950 on dote l'église sur les dommages de guerre de tout le mobilier en bois et des vitraux, réalisés en 1954 par le peintre-verrier Gross, de Nancy.

Annexes

  • Liste supplémentaire :

    - maquette de l'église d'Auflance, bois et carton peint, réalisée pour l'exposition sur les églises du canton de Carignan en 1959. (A)

    - chemin de croix, bois taillé et verni, en forme de croix de section carrée, élément rapporté en métal moulé patiné bronze, 3e quart 20e siècle, h = 40 ; la = 39. (B)

    - autels secondaires, maçonnés et enduits à la chaux, format trapézoïdal supportant une table à large bord biseauté et un gradin en bois, 17e siècle (?) et 20e siècle, dimensions non prises. (C) et (D)

    - 4 chandeliers d'autel et croix d'autel (sur le maître-autel), style néo-roman, laiton doré, tripode et ajouré, h = 51 (chandelier) ; h = 64 (croix), limite 19e siècle 20e siècle.

    - 2 chandeliers d'autel, (sur le maître-autel), laiton doré, à décor de fleurs de lys en métal, h = 58, limite 19e siècle 20e siècle.

    - tabernacle, bois taillé, peint et doré, (en sacristie), h = 57 ; la = 55, 18e siècle.

    - ciboire, métal doré, coupe seule en argent doré, sans décor sauf liserés et rang perlé sur la bordure du pied, pied circulaire, noeud plat, croix sommitale ajourée, garantie gros ouvrages 1er titre Paris 1838-1973 ; poinçon de maître : L.B, 20e siècle, h = 26 ; d (coupe) = 9,3 ; d (pied) = 11,8.

    - 2 baisers de paix, laiton, hexalobés, l'un en laiton l'autre (Sacré-Coeur) en métal argenté et décor rapporté doré (Crucifixion), style néo-gothique, 20e siècle, h = 16 ; la = 16. (F).

  • Moulages :

    - Notre-Dame-de-Lourdes, plâtre peint, (mur occidental sud), moyen.

    - saint Michel terrassant le dragon, plâtre peint, (nef, mur sud), moyen.

    - sainte Jeanne d'Arc, plâtre peint, longiligne, style Art-déco, fabricant : G. SERRAZ, moyen.

    - Sacré-Coeur de Jésus, plâtre peint, (autel sud), moyen.

    - Christ en croix, plâtre peint sur croix en bois, (arc triomphal), monumental.

    - Vierge à l'Enfant, plâtre et badigeon, (autel nord), moyen.

    - sainte Bernadette en prière, plâtre peint, petit.

    - sainte Bernadette en pied vête de son habit de nonne, plâtre peint, statuette

    - Vierge à l'Enfant (Notre-Dame-du-Sacré-Coeur), plâtre peint, (autel nord), grand.

    - sainte Thérèse de Lisieux, plâtre peint, (nef, mur nord), moyen.

    - saint Antoine de Padoue, plâtre peint, (nef, mur nord), moyen.