Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste de la Neuvillette

Présentation des objets mobiliers de l'église Saint-Jean-Baptiste de la Neuvillette

Dossier IM51005210 réalisé en 2017

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées bénitier, statue, confessionnal, croix, tabouret de célébrant, croix d'autel, croix de procession, prie-Dieu, ciboire, sonnette d'autel, navette à encens, cuiller à encens, bourse de corporal, étole, voile huméral
Aire d'étude et canton Marne - Reims 1
Localisation Commune : Reims
Adresse : rue Jules-Corpelet Neuvillette
Cadastre : 2016 KA 110

La première église ayant été détruite, la majorité des objets mobiliers ont été renouvelés lors de sa reconstruction dans les années 1920-1930. Si la plupart relèvent de productions accessibles par catalogues, d’autres sont des récupérations de l’ancien édifice (tableau : La Déploration du Christ), ou des créations originales, telles les verrières figurées issues des ateliers de Vve de Troyer et Melles, livrées en 1932.

Auteur(s) Auteur : De Troeyer (atelier),
De Troeyer (atelier)

Léopold-Alphonse De Troeyer (Bruxelles, 12 août 1861 ; Reims, 28 août 1930) s'installe comme peintre verrier à Santiago du Chili avant 1897, en particulier pour réaliser des verrières de centres commerciaux. Lors de soirées et rencontres organisées par les immigrés belges, il fait la connaissance de Louise-Augustine Dumont (Namur, 3 mai 1872 ; Reims, 27 janvier 1955) qu'il épouse. Le couple s'installe à Reims (58, rue Belin) dans les années 1920. Léopold travaille avec ses filles puisqu'en 1927, on trouve sur un vitrail de Muizon (51) portant la signature : L. DE TROEYER et Mlles. Au décès de son époux en 1930, Louise-Augustine poursuit l'activité de son mari avec ses quatre filles sous la raison sociale Vve Léopold et Mlles De Troeyer (en-tête lettre 1934) ou Mme et Mlles De Troeyer (papier à en-tête, vers 1940-1950, signature de nombreuses verrières) :

1. Louise (Santiago, 25 février 1897 ; Sedan, 18 novembre 1975). Travaille comme peintre verrier jusqu'à son mariage avec Gaston Lefer, vers 1940.

2. Paula (Santiago, 18 août 1899 ; Reims, 3 septembre 1961), célibataire.

3. Berthe (Santiago, 2 novembre 1901 ; Sedan, 8 février 1980), célibataire.

4. Marie (Santiago, 16 septembre 1904 ; Reims, 6 août 1992), célibataire.

L'atelier déménage au 4, rue d'Anjou à Reims, dans une grande maison, vers 1940-1945. La véranda sert d'atelier, les fours et le stockage du matériel sont au sous-sol.

Après le décès de leur mère en 1955, les trois filles poursuivent l'activité. Paula est le chef. Elle découpe le verre, mastique les vitraux, s'occupe des gros travaux. Berthe peint et conçoit les maquettes. Marie monte les vitraux, découpe le plomb et soude.

L'atelier fabrique également des chemins de croix, sans doute en céramique (papier à en-tête vers 1940-1950). Vers 1960, il développe une fabrication d'objets de souvenirs de Reims.

Paula meurt en 1961. Berthe et Marie poursuivent seules l'activité. En 1969-1970, ne pouvant plus assumer les charges de leur demeure-atelier, elles déménagent à Sedan et installent l'atelier dans une salle paroissiale prêtée par le curé Gillet. La production continue a minima et cesse à la mort de Berthe en 1980.

Notice réalisée d'après des documents réunis par Denis Clémentz, filleul de Paula De Troeyer, 2019


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
verrier, signature
Auteur : Graf Paul,
Paul Graf (1872 - 1947)

Sculpteur né à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et installé à Paris. Membre perpétuel de la société des artistes français. Secrétaire général de l'association des anciens élèves de l'École nationale supérieure des Beaux-Arts. Chevalier de la Légion d'honneur en qualité de sculpteur (décret du 21 janvier 1936 sur rapport du ministre de l'Éducation nationale). Officier d'Académie (6 février 1903). Officier de l'Instruction publique (23 octobre 1909). Médaillé du Salon des Artistes Français.

Quelques-unes de ses réalisations : Deux bas-reliefs en marbre sur la façade du musée de Clermont-Ferrand. Monument au docteur Holtz, à Andlop (Alsace). Deux statues sur la façade du théâtre de Calais. Hôtel des anciens élèves de l'école nationale des mines de Saint-Étienne (réalisation d’un fronton). Décoration de la façade de l’hôtel des postes de Boulogne-sur-Mer. Monument au capitaine Ferber. Décoration de l'hôtel de la garantie à Paris. Monument aux morts du 7e arrondissement de Paris. Groupe de l'église de la Trinité à Paris. Statue du général Damrémont pour le pavillon de Marsan. Groupe d'une Vierge gothique avec anges pour le poste des dunes à Boulogne-sur-Mer. Statue de mineur pour Carmaux. Le Monument aux 73e RI, 273e RI et 6e RIT de Béthune. Un buste de Camille Enlart, etc. SOURCE : http://www.wikipasdecalais.fr/index.php?title=Paul_Graf


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, signature
Auteur : Villard Jean-Joseph, dit(e) Villard & Fabre,
Jean-Joseph Villard , dit(e) Villard & Fabre

Le poinçon des orfèvres lyonnais Villard Jean-Joseph et Fabre Louis-François-Maurice est insculpé en novembre/décembre 1901 et biffé le 18 janvier 1973.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre, signature
Auteur : Fabre Louis-François-Maurice, dit(e) Villard & Fabre,
Louis-François-Maurice Fabre , dit(e) Villard & Fabre

Le poinçon des orfèvres lyonnais Villard Jean-Joseph et Fabre Louis-François-Maurice est insculpé en novembre/décembre 1901 et biffé le 18 janvier 1973.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre, signature
Auteur : Favier Frères, orfèvre, signature

Annexes

  • Liste supplémentaire des objets mobiliers de l'église Saint-Jean-Baptiste de la Neuvillette

    Les dimensions sont exprimées en centimètres.

    Vaisseau central de la nef

    2 bénitiers muraux (nord, sud) ; 2e quart 20e siècle ; marbre blanc ; en forme de coquille ; h = 7 ; la = 22 ; pr = 18.

    Statue : Sainte Thérèse de Lisieux ; 2e quart 20e siècle ; plâtre ; modèle courant ; dimensions non prises.

    Bas-côté nord

    Confessionnal, 1 loge avec paravent escamotable, 2e quart 20e siècle ; dimensions non prises.

    Chœur

    Croix : Christ en croix n° 1 ; 2e quart 20e siècle ; bois ciré ; dimensions non prises.

    Fauteuil de célébrant ; 2e quart 20e siècle ; bois ciré ; velours côtelé ; h = 85,5 ; la = 64,5 ; pr = 46.

    6 tabourets de célébrant : bois ciré ; 2e quart 20e siècle ; h = 46 ; la = 30 ; pr = 29,5.

    2 tabourets de célébrant : bois ciré ; 2e quart 20e siècle ; h = 43,5 ; la = 22 ; pr = 22.

    Lutrin ; fer forgé ; 2e quart 20e siècle ; plateau ajouré : tapis de croix ; h = 119 ; la = 34 ; pr = 29.

    Croix de chœur : fer forgé ; 2e quart 20e siècle ; h = 229 ; la = 70 ; pr = 69.

    6 chandeliers d’autel (1 utilisé en chandelier pascal) : alliage cuivreux ; 2e quart 20e siècle ; h = 60 ; la = 22 ; pr = 20.

    Croix d’autel assortie : alliage cuivreux ; 2e quart 20e siècle ; h = 89 ; la = 34 ; pr = 21.

    Croix de procession : alliage cuivreux ; 2e quart 20e siècle ; h = 48 ; la = 21 ; pr = 7.

    Sacristie nord

    2 prie-Dieu de mariage ; bois ; 2e quart 20e siècle ; velours rouge ; h = 90 ; la = 48 ; pr = 42.

    Sacristie sud

    Ciboire n° 1 (tabernacle) ; F F, un soleil : Favier Frères ; 2e quart 20e siècle ; h = 27 ; d coupe = 10 ; d pied = 11,5.

    Sonnette d’autel : alliage cuivreux ; 2e quart 20e siècle ; h = 17 ; la = 18 ; pr = 18.

    Croix d’autel : alliage cuivreux ; 2e quart 20e siècle ; h = 43 ; la = 23 ; pr = 13,5.

    Ciboire n° 2 : argent doré ; 3e quart 20e siècle ; poinçon de maître : V F, dans un carré ; h = 12 ; d coupe = 10 ; d pied = 6.

    Navette à encens et sa cuiller à encens : alliage cuivreux ; 2e quart 20e siècle ; h = 7,5 ; la = 12,5 ; pr = 6,5 ; cuiller : la = 9,5.

    5 bourses de corporal, dépareillées ; h = 26 ; la = 21.

    Étole : soie ; 2e quart 20e siècle ; rouge ; h = 110 ; la = 20.

    Voile huméral : soie, jaune ; 2e quart 20e siècle ; h = 292 ; la = 53 ; cannelé ; frange fil argent.

(c) Région Grand Est - Inventaire général (c) Région Grand Est - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil départemental de la Marne (c) Conseil départemental de la Marne ; (c) Ville de Reims - Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.