Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte de Cormicy

Présentation des objets mobiliers de Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte de Cormicy

Dossier IM51002437 réalisé en 2015
Aire d'étude et canton Marne - Bourgogne
Localisation Commune : Cormicy
Lieu-dit : Adresse : rue Saint-Cyr
Cadastre : 2014

La majorité des objets mobiliers de l’église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte sont contemporains des travaux de reconstruction des années 1930-1940 (MAP, 81/51/0053/90-2).

Le curé et la commune ne peuvent commander les objets et mobilier sans l’accord préalable de l’architecte en chef de l’époque, Bernard Haubold. L’architecte va s’opposer à la commande de l’abbé Colas, comme à Cauroy-les-Hermonville, car les objets ne sont pas d’assez bonne qualité. Les sièges des enfants de chœur et le fauteuil de célébrant sont repris par l’entreprise Bertoletti, mais l’orfèvrerie et les chandeliers sont conservés. B. Haubold demande que les garnitures d’autel ne soient pas exposées en permanence sur les autels mais exposées uniquement pour les célébrations. Ces éléments forment un ensemble cohérent de la période d’après guerre.

Certains objets se distinguent par leur classement au titre des monuments historiques et leur histoire, comme le maître-autel à baldaquin en marbre et bois peint du 18e siècle (classé le 04/01/1915, PM51000307 ; IM51002439), la Vierge à l’Enfant assise en pierre polychrome du 14e siècle (classée le 11/05/1977, PM51000309 ; IM51002442), un saint personnage agenouillé en pierre (classé le 11/05/1977, PM51000310 ; IM51002445), et les stalles en bois du 18e siècle (classées le 09/05/1981, PM51000308 ; IM51002440) ; d’autres ont été déclassés après leur disparition, comme les deux autels secondaires en marbre du 18e siècle (déclassés le 15/10/1960, PM51001489), et un tableau représentant la Conversion de Clovis de la fin du 16e siècle (déclassé le 21/03/1942, PM51001490).

Cinq objets sont inscrits sur la liste supplémentaire en 1980 : la Trinité en pierre polychrome (IM51002443), une Vierge à l’Enfant mutilée en pierre polychrome (dont la tête est dans la sacristie ; IM51002444), un tronc et une tête de prophète en pierre du 16e siècle (IM51002445), une sainte Femme en pierre (IM51002446) ; le fauteuil de célébrant du début du 19e siècle semble avoir disparu (MAP, 51/105). Un problème de correspondance persiste entre le saint personnage agenouillé classé en 1977 et le tronc et la tête inscrits en 1980, car il apparaît sur les photographies d’archives que le tronc et la tête sont des morceaux du saint personnage.

Le maître-autel à baldaquin, les anciens autels latéraux en marbre et les stalles ont été acquis après la Révolution française, lors de la vente des biens de l’abbaye de Longueau à Reims. Cette abbaye est transformée en manufacture de laine au début du 19e siècle. Un imposant tabernacle, en bois peint et sculpté, était posé sur le maître-autel, il a disparu avec les ruines de l’église.

Dans l’étage inférieur de la sacristie, un dépôt lapidaire est entreposé : certaines pierres sculptées appartiennent à l’ancienne église du hameau de Sapigneul, rattaché à la commune de Cormicy, hameau entièrement détruit lors de la première guerre mondiale.

Annexes

  • Liste supplémentaire n°1 : meubles, objets, textiles

    Œuvre déclassée

    Tableau : La Conversion de Clovis ; fin 16e siècle ; classé au titre objet 1915/01/14 ; déclassé 1942/03/21.

    Œuvre disparue

    Fauteuil : Le fauteuil protégé au titre des monuments historiques est recouvert d'un cuir (?) clouté, sur le dossier et l'assise ; les bras sont recourbés vers le bas et reposent sur des têtes delphinales. Il est daté de la fin du 19e siècle, inscrit au titre des monuments historiques le 29/11/1982. Il est possible que cet objet corresponde à celui figurant à l'inventaire de 1905 (AD Marne, 48 V1). Celui recensé en 2016 ne correspond pas au fauteuil protégé au titre des monuments historiques, dont on connaît l'allure par le cliché accompagnant la fiche de protection.

    Bas-côté sud

    Fonts baptismaux : 2e quart 20e siècle ; dessinés par Bernard Haubold ; pierre ; cuve posée sur 4 colonnes ; une croix nimbée, cuve ronde et couvercle en bois ; h = 111 ; d = 73.

    Bénitier n°1 : pierre ; cuve ronde posée sur un chapiteau gothique primitif ; h = 87 ; la = 43 ; pr = 49.

    Bénitier n°2 : pierre sur une colonne ; h = 83 ; d = 38.

    Statue figure grandeur naturelle : Saint Joseph : plâtre polychrome ; avec l'enfant, lys ; 19e-20e siècle ; h = 178 ; la = 48 ; pr = 43.

    Chandelier (2) de chœur ; à deux couronnes à 8, 4 et 1 bougies ; 19e-20e siècle ; h = 100 ; la = 45 ; pr = 20.

    Statue petite nature : Sainte Thérèse : plâtre polychrome ; 19e-20e siècle ; h = 118 ; la = 33 ; pr = 33.

    Statue petite nature : Vierge à l'Enfant : plâtre polychrome ; 19e-20e siècle ; h = 123 ; la = 34 ; pr = 26.

    Statue : Ange (fragment) : plâtre ; ailes cassées ; le fragment est posé sur un morceau de colonne ancienne ; 19e-20e siècle ; h = 88 ; la = 24 ; pr = 22 ; colonne : h = 74,5 ; la = 41 ; pr = 40.

    Chemin de croix : pierre noire et blanche de H.M. MAGNE, même artiste que pour les vitraux, ce chemin est couramment retrouvé dans les églises de l'arrondissement de Reims ; particularité de celui-ci, il est cerné d'un cadre en pierre blanche ; 2e quart 20e siècle ; h = 55 ; la = 78 ; pr = 5.

    Statue petite nature : Archange saint Michel terrassant le démon : plâtre polychrome ; 19e-20e siècle ; h = 150 ; la = 47 ; pr = 37.

    Bas-côté nord

    Statue petite nature Jeanne d'Arc ; 19e-20e siècle ; plâtre polychrome : h = 153 ; la = 34 ; pr = 34 ;

    2 statues : Saint Éloi, Saint Antoine de Padoue avec l'Enfant ; 19e-20e siècle ; dimensions non prises.

    Tronc mural ; métal ; incrusté dans le pilier ; 20e siècle ; h = 34 ; la = 20,5.

    Chaire à prêcher : 2e quart 20e siècle ; dessinée par Bernard Haubold ; pierre ; croix et caissons en diamant ; frise en diamant à l'arrière ; 4 marches ; h = 201 ; la = 228.

    Bras sud du transept

    Statuette : Saint Vincent : plâtre polychrome imitation bois peint ; 19e-20e siècle ; h = 75,5 ; la = 23 ; pr = 17.

    Autel : bois et peinture dorée ; 20e siècle ; table sur des colonnes, 2 gradins, tabernacle ; h = 190 ; la = 170 ; pr = 84,5.

    Nef

    Croix : Christ en croix : bois polychrome ; 19e-20e siècle ; dimensions non prises.

    Chœur

    Chandelier (2) de chœur ; 20e siècle ; à couronnes électrifiées : h = 142 ; d = 54.

    Garniture d'autel : métal ;20e siècle ; croix : h = 75 ; d = 16 ; la = 24 ; chandelier : h = 44,5 ; d = 16 ; bobèche = 14.

    Table de communion : 20e siècle ; fer forgé : h = 76 ; la = 243,5 ; pr = 5.

    Fauteuil de célébrant : bois et velours rouge, le siège et le dossier sont recouverts d'un velours rouge clouté (récemment changé). Une plaque de contre-plaqué est clouée sous l'assise pour renforcer le fauteuil ; 20e siècle ; h = 90 ; la = 62 ; pr = 54.

    Textiles

    Bannière de Sainte Julitte et de Saint Cyr (bas-côté sud) ; velours, revers rouge ; sur la face principale figure Sainte Julitte avec un drapeau de la France et du Vatican en coton ; la figure de la sainte est brodée. Au revers, saint Cyr, figure brodée ; inscription : "PATRONAGE DE CORMICY" ; 2 blasons dont un de la ville ; 20e siècle ; h = 140 ; la = 71.

    Bannière de la Vierge (fragment) (bas-côté sud) ; soie : blanche ; cabochons ; carton (support) : peint ; broderie insérée dans un cadre en bois et verre transparent ; Vierge dans une mandorle brodée ; visage, mains et pieds de la Vierge sont en carton peint ; 20e siècle ; h = 70,5 ; la = 56.

    Bannière de la Vierge (bas-côté nord) ; fond : soie blanche ; carton (support) : peint ; cabochons métalliques ; la figure de la Vierge est brodée, seules les mains, le visage et les pieds sont en carton peint ; 19e siècle ; h = 130 ; la = 74.

    Ornement or (sacristie) ; fleurs et feuilles ; IHS brodé en fil métallique doré ; revers : satin rouge (chasuble, deux étoles, voile de calice, voile huméral, bourse) ; 20e siècle ; Chasuble : h = 110 ; la = 67 ; Étole n°1 : h = 93 ; la = 16 ; Étole n°2 : h = 92 ; la = 15,5.

    Clocher

    7 cloches baptisées en 1932, présentées à l'Exposition coloniale de 1930. L'intérieur du clocher est fait de bois et de poutres en ciment armé. (7 cloches : au niveau 1 une moyenne ; au niveau 2 6 autres dont la grosse). Les prénoms sont Marie-Josephe (1190 kg, note mi) ; Juliette Alice (780 kg, note fa) ; Alphonsine Henriette (536 kg, note sol) ; Camille Berthe (445 kg, note la) ; Flavie Esther (317 kg, note si) ; France Henriette Marie (offerte par les Américains).

    Sacristie

    Ciboire : argent doré et sans décor, pas de poinçon lisible ; 20e siècle ; h = 21 ; d = 14 ; coupe = 9.

    Pot à saint chrême ; 20e siècle ; h = 5,5.

    Aiguières : métal, verre ; roseaux et vignes ; cabochons de couleur rubis ; 20e siècle ; h = 15,5.

    Croix de procession : INRI et rinceau de vignes ; 20e siècle ; h = 206 ; la = 35 ; pr = 10.

    2 chandeliers : bois doré avec n° d'inventaire : 1885 et 1878 ; guirlandes et fleurs ; 19e siècle ; h = 54 ; d = 21 ; bobèche = 11.

    Statue (2) : Vierge ; plâtre ; n°1 : 19e siècle ou début 20e, façon 16e siècle ; n°2 : Art déco, 2e quart 2Oe siècle ; dimensions non prises.

    Baiser de paix n°1 : avec relique en forme de croix et perle de nacre ; 20e siècle ; h = 14 ; la = 13 ; pr = 8,5.

    Baiser de paix n°2 : avec crucifix ; 20e siècle ; h = 15 ; la = 10,5 ; pr = 8,5.

    Pupitre-thabor n°1 : alliage cuivreux ; émaux ; IHS, évangélistes, cabochons, croix pattée, têtes de dragons ailés sur les pieds ; 19e-20e siècle ; h = 22 ; la = 30,5 ; pr = 29.

    Pupitre-thabor n°2 : alliage cuivreux ; croix rayonnante ; pieds de feuilles ; 19e-20e siècle; h = 19 ; la = 30 ; pr = 30.

  • Liste supplémentaire n°2 : dépôt lapidaire

    Historique

    Les fragments lapidaires réunis dans l'église de Cormicy proviennent pour la plupart de l'église du hameau de Sapigneul, détruite lors de la première guerre mondiale, et de l'église de Cormicy.

    D'après les Travaux de l'Académie de Reims (vol. 122, 1907, pg 312), l'église de Sapigneul possédait 4 statues en pierre, d'une hauteur de 85 cm : une sainte Vierge du 16e siècle, à la face mutilée et portant l'Enfant Jésus tenant la boule du monde ; saint Pierre du 17e siècle tenant un livre d'une main et une clé de l'autre ; saint Laurent du 17e siècle en costume de diacre avec l'inscription de son nom sur le piédestal ; et une autre représentation de la sainte Vierge du 17e siècle avec l'Enfant Jésus ayant tous les deux les bras mutilés.

    Ces fragments représentent une production lapidaire s'échelonnant du 14e au 17e siècle.

    Blocs et fragments de pierre sculptée

    Ronde-bosse, monolithe, polychrome ou non.

    Bas-côté sud : chapiteau à feuilles devant les fonts ; ha = 23 ; la = 43 ; pr = 23.

    Nef : morceau de retable ; pied, inscription sur 2 lignes : CETTE TABLE HAUT(e) ; h = 38 ; la = 35 ; pr = 18.

    Bras sud du transept : chapiteau corinthien h = 38,5 ; la = 35 ; pr = 19 ;

    - fragments provenant en partie de l'église du hameau de Sapigneul :

    -- Vierge à l'Enfant en pierre polychrome mutilée ; h = 73 ; la = 28 ; pr = 22

    -- fragment à décor Renaissance ; h = 51 ; la = 52 ; pr = 18.

    -- statue : soldat avec cuirasse et traces de polychromie ; h = 78 ; la = 34 ; pr = 20.

    -- statue : saint avec vêtement bleu, étole jaune et rouge et objet dans la main gauche ; h = 60 ; la = 27 ; pr = 24.

    -- fragment : fleuron de dais transformé en table ; h = 75 ; la = 55 ; pr = 36.

    -- fragment de crochet et chou ; dimensions non prises.

    -- deux morceaux d'impostes à décor roman avec des têtes humaines ; h = 28 ; la = 66 ; pr = 28.

    -- chapiteau à feuilles et 4 têtes humaines aux angles ; h = 33 ; la = 23 ; pr = 28.

    Sous la sacristie : ensemble de pierres de toutes natures dont la provenance est incertaine, soit Cormicy, soit Sapigneul ; dimensions non prises.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne. Série J : 7 J 126. Inventaire du mobilier des églises de Reims (1904-1909) ; inventaire des objets mobiliers d'églises du diocèse classés par doyenné (1953-1955). (1904-1955).

    Archives départementales de la Marne, Reims : 7 J 126
  • AD Marne. Série T : 4 T 30. Monuments historiques, antiquités et objets d'art, fouilles. Dossiers par communes. (1911-1960).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 4 T 30
  • Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série V : V 166. Liste des biens cultuels. (1908).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : V 166
  • Archives Départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série V : 47 V 1. Répertoire numérique série V, cultes 1800-1940 ; Inventaire des mobiliers des fabriques. (1800-1940).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 47 V 1
  • Archives Départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne. Série V : 48 V 1. Inventaire du mobilier des églises dressé par les conseils de fabriques (1905).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 48 V 1
  • AD Marne. Série V : 49 V 4. Répertoire numérique série V, cultes 1800-1940 ; Inventaires de 1906. (1840-1906).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 49 V 4
  • MAP. Série 81 : 81/51/0053/0090-2. Restauration d'édifice de la Marne, série générale. (1930-1991).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 81/51/0053/0090-2
  • MAP. Série 1999/007 : 1999/007/0070. Objets et édifices dans le régions Pays de la Loire, Nord-Pas-de-Calais, Champagne-Ardenne, Rhône-Alpes, Ile-de-France. (1977).

    Médiathèque de l’architecture et du patrimoine : 1999/007/0070
Périodiques
  • JADART, Henri. Cormicy. Travaux de l'Académie de Reims, volume 122, 1907.

  • LECLERE, Sylviane. Baptême de cloches en l'église de Cormicy. Entre deux terroirs n°74. Chenay : Association Entre deux terroirs. décembre 2012- février 2013.

(c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil général de la Marne - Dujon-Attali Caroline
Caroline Dujon-Attali

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Mulot Frederike
Frederike Mulot

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Rivière Raphaëlle
Raphaëlle Rivière (1985 - )

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Akhesen, membre du groupement Art2 Conseil composé de Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est co-traitante du groupement composé de Elisabeth Dandel, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.