Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Maurice

Présentation du mobilier de l'Église paroissiale Saint-Maurice de Vrizy (Ardennes)

Dossier IM08005233 réalisé en 2011
Aire d'étude et canton Ardennes - Attigny
Localisation Commune : Vrizy

L'objet le plus ancien de l'église de Vrizy est une statue du début du 16e siècle, scellée à l'extérieur dans le mur au-dessus du portail sud ; il s'agit d'une Vierge à l'Enfant (Immaculée Conception), debout sur un croissant de lune, nimbée de rayons de gloire. Elle est surmontée d'un dais et d'un écusson armorié (celui-ci étant postérieur). A l'intérieur de l'église on note plusieurs campagnes d'ameublement : du début du 18e siècle date le maître-autel à baldaquin en pierre et marbre, une petite statue-reliquaire en bois polychrome représentant saint Maurice patron de la paroisse, ainsi qu'un retable isolé, dans le bras sud du transept. Du 19e siècle on peut attribuer toutes les oeuvres peintes : le chemin de croix, milieu 19e siècle, de facture naïve, le tableau représentant l'Assomption, un autre figurant saint Maurice patron de la paroisse, et les panneaux peints de la chaire à prêcher représentant les Evangélistes. Les autels néo-gothiques en pierre datent de la seconde moitié du 19e siècle, ainsi que le petit autel secondaire de la nef et les fonts baptismaux. Le grand Christ en croix contre le 3e pilier sud de la nef et les nombreux moulages datent du 20e siècle.

Annexes

  • Liste supplémentaire :

    - cloche (petite), prénommée Jeanne Thérèse, remplace une cloche enlevée en 1917, baptisée en 1930, h = 80. (A)

    - cloche (moyenne), prénommée Marie Françoise, fondeur : Blanchet fondeur à Paris, h = 95. (B)

    - cloche (grosse), prénommée Jeanne, baptisée en 1921, h = 105. (C)

    - harmonium, bois, plaque de fabricant : Debain Paris 87 rue de Charonne Maison fondée en 1832, 11 jeux, 20e siècle, h = 106,5 ; la = 116,5. (D)

    - clôture de choeur (table de communion), fer forgé peint en brun clair, main courante en bois, deux battants au centre, 20e siècle, h = 75,5 ; la = 725. (E)

    - reliquaire monstrance (de saint Maurice), métal doré, moulé, de style néo-gothique, triode, cadran du boîtier hexalobé, tissu rouge, 2e moitié 19e siècle, h = 44 ; la = 13. (F)

    - ciboire des malades, laiton argenté, sans poinçons, 19e siècle, h = 7 ; d = 4 (coupe) ; d = 2,8 (pied). (G)

    - ciboire, métal argenté, coupe seule en argent, décor de frises perlées sur le pied, garantie gros ouvrages 1er titre Paris 1838-1973 ; poinçon de maître : losange horizontal et initiale L à gauche, avec colonne (?) au centre, h = 20,4 ; d = 7,9 (coupe) ; d = 9,8 (pied). (H)

    - salière de baptême, laiton argenté, verre gravé (I.H.S.), marque sous le pied : Made in France ; 20e siècle, h = 13 ; d = 6,5 (coupe) ; d = 5 (pied). (I)

    - ostensoir n°1, métal argenté et doré, lourd, sans poinçon ni lunule, 1ère moitié 19e siècle, h = 41 ; la = 16.

    - ostensoir n°2, métal doré, tripode à piédouche circulaire, 19e siècle, h = 52,5.

    - burettes et plateau à burettes, métal et verre gravé, h = 15 (burette) ; l = 27 (plateau).

  • Moulages :

    - Immaculée Conception, plâtre et badigeon blanc, (bas-côté sud, 1ère travée), moyen.

    - Notre-Dame-de-Lourdes, plâtre et badigeon crème, (bras sud du transept), petit.

    - Vierge à l'Enfant, couronnée, l'Enfant tenant le globe, plâtre peint et doré, (bras sud du transept, autel), moyen.

    - saint Joseph père nourricier du Christ, plâtre et badigeon crème, (choeur), moyen.

    - saint Pierre, plâtre et badigeon crème, (choeur), moyen.

    - saint au Livre, plâtre et badigeon crème, (bras nord du transept), moyen.

    - saint Expédit, plâtre peint, grand.

    - sainte Thérèse de Lisieux, plâtre peint, (bas-côté nord), moyen.

    - saint Roch, plâtre et badigeon crème, (bas-côté nord, sur le confessionnal), moyen.

    - saint Antoine, plâtre et badigeon crème, (bas-côté nord, sur le confessionnal), petit.

    - saint moine au Livre, plâtre et badigeon crème, (bas-côté nord, sur le confessionnal), petit.

    - ange gardien, plâtre et badigeon crème, (bas-côté nord), petit.

    - Vierge de douleur, plâtre et badigeon crème, (nef, au pied du Christ en croix), grand.

    - saint Jean, plâtre et badigeon crème, (nef, au pied du Christ en croix), grand.

Références documentaires

Bibliographie
  • BECHARD, Eliane, JANNIN, Francois, et al. Les églises d´Argonne. Le guide de l´Argonne. Lyon : La Manufacture, 1987.

    pp.175-176
Périodiques
  • BAUDON, Albert. Excursion dans la vallée de l´Aisne. Almanach Matot-Braine, année 1900.

    pp. 297-298