Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Remi

Présentation du mobilier de l'Église paroissiale Saint-Remi de Tailly (Ardennes)

Dossier IM08004803 réalisé en 2008
Aire d'étude et canton Ardennes - Vouziers
Localisation Commune : Tailly

L'objet le plus ancien de l'église de Tailly est une statue figurant une Vierge à l'Enfant, en bois avec traces de polychromie, qui date de la fin du 15e siècle ou du début du 16e. Puis vient le maître-autel, construit en 1721, après la reconstruction de la nef incendiée en 1699. Les lambris, du 18e siècle, proviendraient de l'abbaye de Belval-bois-des-Dames, située à proximité. La majeure partie du reste du mobilier date du milieu du 19e siècle.

Annexes

  • Liste supplémentaire :

    - mécanisme d'horloge, en état de marche, fonte de fer peinte en noir, pièces et rouages en laiton (roues dentées), balancier, plaque des heures en émail blanc, 19e siècle (?), h = 120 ; la = 195. (A)

    - cloche (grosse), remplace une cloche fondue en 1828 et enlevée par les Allemands en 1917, h = 120. (B)

    - cloche (moyenne), fondeur : Farnier fondeur à Robécourt (Vosges), h = 89 ; d = 93. (C)

    - 2 troncs, tôle en fer découpé, peinte en noir laqué, forme de volutes dans le haut et de colonnes torses sur les côtés, (piliers nord et sud de la tribune), 18e siècle (?), h = 43,5 ; la = 28 (chaque). (D)

    - bancs de fidèles (trois bancs dont un scellé à la clôture) et clôture des fonts baptismaux, le tout en bois ciré, pieds et accoudoirs moulurés, h = 102 ; la = 284, 18e siècle ou 19e siècle. (E) et (F)

    - confessionnal, bois taillé et teinté, avec trois compartiments, entablement crénelé, porte ajourée de trois ouvertures, bases des compartiments latéraux biseautées, crois sommitale, 1ère moitié 20e siècle, h = 270 ; la = 240. (G)

    - 2 bénitiers en bois à godrons creux, peint polychrome, bordure des bassins en plomb et métal cuivreux, scellés dans les angles de la tour porche, 18e siècle (?), h = 20 ; la = 37. (H)

    - croix d'autel, laiton argenté, palmettes aux extrémités, tripode sur pattes de lion, 19e siècle, h = 86 ; la = 37.

    - harmonium, bois, ivoire, colonnettes sur la face antérieure, fabricant : Chaperon Successeur, 97 rue de Charonne, Paris. Autre plaque : Ad. Schillio, Paris Lille Reims Roubaix Dunkerque Valenciennes Douais. 12 jeux, deux pédales, 1er quart 20e siècle, h = 99 ; la = 123. (I)

    - ostensoir, rayons et croix en métal doré, tige et pied en métal argenté, pied circulaire tripode, rayons droits en alternance avec rayons ondulés, cadre du boîtier de la lunule de section carrée, ajourée, 2e moitié 19e siècle, h = 53. (J).

  • Moulages :

    - saint Rémi (?), plâtre peint, socle peint faux marbre (sur la tribune), moyen, 19e siècle.

    - sainte Catherine, plâtre peint, main senestre cassée, socle peint faux marbre, (sur la tribune), moyen, 19e siècle.

    - saint Nicolas, plâtre peint, doigts cassés, socle peint faux marbre, (sur la tribune), moyen, 19e siècle.

    - saint (non identifié) portant une croix, plâtre peint, toge bleue, socle peint faux marbre, (sur la tribune), 19e siècle.

    - saint Walfroy, plâtre peint, moyen, (nef, 2e travée).

    - saint Eloi, plâtre peint, moyen, (nef, au sud, sous la baie 10).

    - Notre-Dame-de-la-Salette, (groupe relié composé de trois personnages), plâtre peint, moyen, (nef).

    - saint Joseph, plâtre peint, (nef sud, 4e travée).

    - sainte Thérèse de Lisieux, plâtre peint, grand, (entrée sud du choeur).

    - Sacré-Coeur de Jésus, plâtre peint, grand, (choeur sud).

    - deux anges adorateurs agenouillés, plâtre et badigeon blanc, moyen, (sur le maître-autel).

    - saint Antoine de Padoue, plâtre peint, moyen, (choeur au sud).

    - saint curé d'Ars, plâtre peint, moyen, (entrée nord du choeur).

    - Notre-Dame-de-Lourdes, plâtre peint, moyen, (nef, 4e travée nord).

    - sainte Jeanne d'Arc, plâtre peint, moyen, (nef, 4e travée nord).

    - saint Hubert, plâtre peint, petite, (nef, 3e travée nord).