Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Sulpice

Présentation du mobilier de l'Église paroissiale Saint-Sulpice de Rumigny (Ardennes)

Dossier IM08004436 réalisé en 2012

Fiche

Œuvres contenues

Aire d'étude et canton Ardennes - Signy-l'Abbaye
Localisation Commune : Rumigny

Le mobilier de l´église de Rumigny est particulièrement hétérogène par sa datation. Les fonts baptismaux du 12e siècle, classés, en sont l´oeuvre la plus ancienne, installée depuis 1679 en provenance d´une ancienne église. Le retable du bras sud du transept, ainsi que la niche architecturée qui se trouve à proximité (portant les armes de Louis Martin de Fontenelle qui a offert la construction de la chapelle devenue bras du transept) remontent à la construction de cette partie de l´église au milieu du 16e siècle. Du 17e siècle datent plusieurs dalles funéraires ou plaques de fondation de messes. De cette époque, contemporaine de la construction de la nef, doivent également dater la statue de la Vierge à l´Enfant de la façade, les vantaux du grand portail, la chaire à prêcher, le retable de l´autel secondaire nord. On peut attribuer au 18e siècle les deux bancs de fidèles anciens, les tableaux représentant des évêques, une plaque de fondation de messes. De nombreux objets et oeuvres ont été créés au 19e siècle : les grandes orgues, trois tableaux peints sur toile à savoir l'Annonciation d'après l'oeuvre de Louis Boullogne le Jeune, une Vierge à l'Enfant avec saint Jean-Baptiste, et une Crucifixion, ces deux derniers exécutés en 1844 par Esther Piette, le maître-autel édifié grâce à Mlle A. Delarbre en 1882, la statuaire, et le chemin de croix.

Annexes

  • Liste supplémentaire :

    - 3 cloches, 1920, par Chambon, fondeur à Montargis (pas de photo).

    - Confessionnal, chêne, 19e siècle, h = 250 (A).

    - Fauteuil célébrant de style néo-gothique, chêne ciré, 19e siècle, h = 90 (B).

    - Vierge à l´Enfant, statuette plâtre, copie statuette médiévale, 20e siècle, hauteur approximative = 40 (C).

    - Monument aux morts, plaque de marbre gravé, 1er quart 20e siècle (D).

    - Clôture choeur, fonte de fer, 19e siècle, h = 82 (E).

    - Colonne, marbre, 2e moitié 20e siècle, h = 90, diamètre = 28 (F).

    - Ciboire, métal argenté, 20e siècle, h = 15,5 (G).

    - Ciboire des malades, argent, 2e titre Paris après 1838, poinçon de maître illisible, h = 9,6, diamètre pied = 5,1, diamètre coupe = 4,4 (H).

    - Patène isolée, argent doré, garantie gros ouvrages 1er titre Paris 1838-1973, d = 14,3 (I).

    - Ornements 19e-20e siècle (pas de photo).

  • Moulages :

    - Sainte Jeanne d´Arc, petit, plâtre peint ; inscriptions sur le socle : "Cazes Bonneton/Propriété réservée" et "André Besqueut 1912".

    - Sainte, moyen, plâtre peint.

    - Notre-Dame de Lourdes, moyen, plâtre peint.

    - Saint Eloi, moyen, plâtre peint.

    - Saint Antoine de Padoue et l´Enfant, moyen, plâtre peint.

    - Saint Joseph et l´Enfant, moyen, plâtre peint.

    - Sainte Thérèse de Lisieux, moyen, plâtre peint.

    - Vierge à l´Enfant, moyen, plâtre peint.

    - Saint Hubert, petit, plâtre peint.

    - Sacré-Coeur, grand, plâtre peint.

    - Saint Augustin, petit, plâtre peint.

    - Ange céroféraire, petit, plâtre peint.

    - Saint Jean-Baptiste, moyen, plâtre peint.

    - Sainte Philomène, petit, plâtre peint.