Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Scierie Laurençot, actuellement S.A. Tarteret

Dossier IA10000082 inclus dans Généralités réalisé en 1998

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations dite scierie Laurençot, actuellement S.A. Tarteret
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, hangar industriel
Dénominations scierie
Aire d'étude et canton Aube - Aix-en-Othe
Adresse Commune : Estissac
Lieu-dit : Le Pont Tremblant
Adresse : rue des Ponts tremblants
Cadastre : 1994 AC 193, AD 1 à 16, YE 62 à 64

Laurençot établit une scierie peu avant 1925 à Estissac. Elle est acquise par Philippe Tarteret en 1954 qui l'agrandit par l'ajout de nombreux hangars, et l'exploite toujours en 1998 (enquête initiale) sous la forme d'une société anonyme. Il y traite essentiellement le chêne. En 2013 (complément d'enquête), la même entreprise occupe les lieux. Pas de modification de l'ensemble. 50 salariés en 1995. En 1925, la scierie fonctionne avec une machine à vapeur.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle

Petit atelier de fabrication en rez-de-chaussée couvert de tuiles mécaniques datant de l'origine de l'usine, transformé en bureau lors de l'enquête initiale. L'atelier de fabrication en bois comporte une statue de saint Joseph nichée dans l'un de ses pignons.

Murs bois
enduit
Toit tuile mécanique, ciment amiante en couverture
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
Énergies énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
achetée
Techniques sculpture
Représentations saint Joseph
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Aube : 3P 1818. Matrices cadastrales. Estissac, propriétés bâties. 1911-1961.

    Archives départementales de l'Aube, Troyes : 3P 1818
Périodiques
  • Mercure 10, n° 105, février-mars 1995.