Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Notre-Dame-et-Saint-Nicaise de Cauroy-lès-Hermonville

Statue (4) : 2 anges photophore, 2 anges porte-phylactère

Dossier IM51002458 réalisé en 2015

Fiche

Voir

Dénominations statue
Aire d'étude et canton Marne - Bourgogne
Adresse Commune : Cauroy-lès-Hermonville
Lieu-dit : Adresse : place du Maréchal de Lattre de Tassigny
Cadastre : 2014 AC 01 145

Ces statues ornaient le retable du maître-autel, détruit pendant la première guerre mondiale.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle , daté par travaux historiques

4 statues en bois peint, servant de porte cierge, dont le revers est peu sculpté et sans traces de peinture.

Catégories sculpture
Structures revers sculpté
Matériaux bois, structure, décor en ronde bosse, peint
Mesures h : 81.0 cm
Précision dimensions

Les anges ne sont pas directement accessibles car installés en hauteur.

Iconographies ange, représentation humaine
phylactère, ornementation
cierge, ornementation
Précision représentations

Les anges photophore sont vêtus de tuniques de couleurs vives, montrant leurs jambes. Ils ont des cheveux ondulés et mi-longs. Les carnations sont délicates.

Les anges porte-phylactères sont plutôt traités en camaïeu pour leur tunique, le phylactère est doré et à inscription ; les carnations sont délicates.

Chaque ange est traité dans le style baroque, avec plis bouffants laissant apparaître une jambe nue.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Inscription partielle sur les phylactères : "CE ET MISERICORDE" et "PENITENCE ET "

États conservations mauvais état
manque
Précision état de conservation

Paire d'anges porte-phylactère : les extrémités des bras manquent, l'inscription sur les phylactères commence à s'effacer, coulures sur le visage de l'un d'eux, revers comme brûlé, soulèvements ponctuels de la polychromie.

Paire d'anges photophore : traces de coulures, orteils manquants, revers comme brûlé, soulèvements ponctuels de la polychromie.

Les sculptures ont été restaurées en 2006 par Madame Pruha ; la restauration a consisté dans un nettoyage des statues en particulier les visages et les yeux afin d'éliminer les couleurs les plus récentes et revenir aux couleurs d'origine (AC Cauroy-lès-Hermonville).

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé au titre objet, 2002/07/25

Annexes

  • Description du retable, Henri Jadart, 1888

    Ce retable surmontait le maître-autel, il était couronné d'un fronton supporté par des colonnes, les unes torses, les autres cannelées, au milieu desquelles se trouvait encadrée une peinture sur toile de grandes dimensions. La peinture originale a été enlevée en 1841, et remplacée par une copie exécutée par M. Rève-Perseval, peintre rémois. La Vierge, couverte d'un voile bleu, offre un aspect différent de celui des tableaux de l’École française. Elle se détache d'une niche cintrée, porte l'Enfant Jésus sur ses bras et tient un rosaire. La provenance et l'origine du tableau primitif sont indiquées par un texte encore inscrit à la frise supérieure, en lettres capitales : ALEXANDRE BOVILLY, NATIF DE CAUROY, A APPORTE CESTE DEVOTION DE ROME, DU TEMPS DU PAPE PAUL V ROMAIN, L'AN 1614. On lit encore à la base des colonnes la confirmation de cette date : FAICT DU TEMPS DE Me JEHAN MOREAU, CURE DE CE LIEU, L'AN 1616. Il résulte pour nous de ces inscriptions qu'un pieux donateur avait rapporté de Rome ce tableau de la Vierge, afin de la faire honorer de son village natal sous le vocable de Notre-Dame du Rosaire. En 1887, le retable a été percé pour donner jour à une fenêtre flamboyante. La toile a été enlevée et reportée dans une chapelle. Plusieurs statues d’anges et de saints décorent en outre le retable, au sommet duquel se détachent un cartouche avec ces mots : HIC DEUM ADORA, et un écusson d'azur à un agneau passant d'argent, accompagné d'une branche de lis aussi d'argent au naturel. Le gradin inférieur est orné de vases remplis de fleurs très délicates, et de cartouches avec les emblèmes de la Passion, le tout peint sur fond blanc et d'une remarquable exécution.

    JADART, Henri, Les objets d'art dans les église rurales de l’arrondissement de Reims, 1888.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Cauroy-lès-Hermonville. sans cote. Dossier sur l'église et les objets protégés (2000).

    AC Cauroy-lès-Hermonville : sans cote
Bibliographie
  • JADART, Henri. Les objets d’art dans les églises rurales de l’arrondissement de Reims (Marne). Paris : Typographie Plon-Nourrit et Cie. 1888. 16 p.

(c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général (c) Région Champagne-Ardenne - Inventaire général ; (c) Ministère de la culture et de la communication ; (c) Conseil général de la Marne - Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Art2 Conseil, mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est mandataire du groupement composé de Raphaëlle Rivière, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dujon-Attali Caroline
Caroline Dujon-Attali

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Mulot Frederike
Frederike Mulot

Chercheur indépendant, membre du groupement Art2 Conseil pour le Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims hors ville de Reims (2015-2017).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Rivière Raphaëlle
Raphaëlle Rivière (1985 - )

Chercheur indépendant, gérante de l'agence Akhesen, membre du groupement Art2 Conseil composé de Caroline Dujon-Attali, Frederike Mulot, puis de Matthieu Couchet, Michèle Robin-Clerc et Marlène Koll, pour la mission de Recensement des églises de la Marne et de leur patrimoine mobilier, lot 1 : arrondissement de Reims, hors ville de Reims (2015-2017).

Elle est co-traitante du groupement composé de Elisabeth Dandel, Pol Vendeville, Marlène Koll, Florence Bruny, Clotilde Redon, Céline Berrette, Sarah Rambaud pour le lot 2 : arrondissement d'Epernay (2017-2019) ; et du lot 6 : ville de Reims (2017-2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.