Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pantaléon

Tableau et son cadre : Martyre de sainte Ursule

Dossier IM10004139 réalisé en 2003

Fiche

Dénominations tableau, cadre
Titres Martyre de sainte Ursule
Numérotation artificielle 2
Aire d'étude et canton Aube - Troyes 1
Adresse Commune : Troyes
Adresse : rue Vauluisant
Emplacement dans l'édifice portail occidental (principal)
au-dessus

Ce tableau, portant la signature "MONIER pinxit" , est attribuable au peintre Pierre Monier ou Mosnier (Blois 1641 - Paris 1703). Il a été restauré par Binenbaum en 1973.

Période(s) Principale : 2e moitié 17e siècle
Auteur(s) Auteur : Monier Pierre,
Pierre Monier (1641 - 1703)

Pierre Monier ou Mosnier, né à Blois et mort à Paris. Peintre d'histoire et écrivain d'art. Elève de son père Jean Monier, puis de Sébastien Bourdon. L'un des premiers pensionnaires de l'Académie de France à Rome sous la direction de Charles Errard. Reçu à l'Académie royale en 1674.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre

Cadre en bois peint, doré.

Catégories peinture
Structures rectangulaire vertical
Matériaux toile, support, peinture à l'huile
bois, peint, doré
Mesures h : 240.0
la : 180.0
Iconographies martyre: sainte Ursule
feuille d'acanthe
Précision représentations

Cadre à ornementation rocaille.

Inscriptions & marques signature
Précision inscriptions

D'après la bibliographie, on pourrait lire au bas du tableau une signature. Transcription : MONIER pinxit.

États conservations oeuvre restaurée
trou
Précision état de conservation

Signalée comme œuvre restaurée, mais désordres remarqués : trou à dextre de la tête de sainte Ursule ; toile qui se désolidarise du cadre.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1908/12/05

Références documentaires

Bibliographie
  • FICHOT, Charles. Statistique monumentale du département de l'Aube. Saint-Julien-Les-Villas : Editions de Sancey, 1980-1981 (reproduction de l'éd. originale de 1884). 4 vol.

    vol. 4, p. 348-349