Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Tannerie Nerson, puis usine de teinturerie Ernest Henrion, puis usine textile de la Société Anonyme des Textiles Ardennais

Dossier IA08000578 réalisé en 2007
Appellations tannerie Nerson, puis usine de teinturerie de la Maison Ernest Henrion, puis usine textile de la Société Anonyme des Textiles Ardennais
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, conciergerie, bureau, atelier
Dénominations tannerie, usine de teinturerie, usine textile
Aire d'étude et canton Ardennes - Sedan 2
Hydrographies Meuse la
Adresse Commune : Sedan
Adresse : 9 à 21 boulevard Gambetta , 26 boulevard du Général-Margueritte
Cadastre : 2008 BK 158, 164, 271, 278, 279, 280, 283, 284

La tannerie Nerson (traitement des cuirs et peaux) est la première industrie connue sur le site. L'usine de teinturerie Henrion lui succède dans la première moitié du 20e siècle. Après la Seconde Guerre mondiale, la Société Anonyme des Textiles Ardennais reprend les bâtiments dans leur majeure partie. L'angle du boulevard Gambetta fut occupé par la manufacture de tapis Le Point de Sedan. Depuis 1958 l'usine Vauché (fabrication de matériel de brasserie, maintenant constructeur de matériels et techniques de l'environnement) occupe l'essentiel du site. La construction d'une grande halle métallique dans les années 1980 a entraîné la destruction d'une partie des bâtiments du 19e siècle. Les ateliers visibles semblent dater du début du 20e siècle. Les autres locaux proches de Vauché sont occupés par diverses activités (magasin de commerce, atelier municipal et lieu de culte).

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle , (?) , (détruit)
Principale : 1er quart 20e siècle

Les bâtiments de production sont de deux types : côté ouest, les murs sont en moellon calcaire, les toitures en shed et les chambranles des baies généralement en brique ; les charpentes sont métalliques. Côté est, ils sont en brique, et leur structure interne est en béton armé (charpente comprise). L'ensemble est couvert de tuile mécanique. Une conciergerie avec cadran d'horloge marque l'entrée du site côté Meuse : c'est une petite maison à un étage couverte d'un toit à deux pans. Du côté opposé (rue du Général Margueritte), un bâtiment en béton armé à deux étages passe pour avoir abrité des bureaux (aujourd'hui magasin de commerce).

Murs calcaire
brique
moellon
béton armé
Toit tuile mécanique
Étages 2 étages carrés
Couvrements charpente en béton armé apparente
charpente métallique apparente
Couvertures shed
toit à deux pans
États conservations détruit, remanié
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20090803423NUCA : Collection particulière

    20090803424NUCA : Collection particulière

    20090803425NUCA : Collection particulière

    20090804306NUCA : Médiathèque, Sedan, Tiroir 19, Photo 3342.

Références documentaires

Périodiques
  • La Reconstitution des Régions dévastées. Le Monde Illustré, tome huitième, Les Ardennes 1918-1921, Paris, 20 août 1922.