Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine d'aiguilles et de platines pour métiers de bonneterie Jules Lebocey, puis Lebocey Industrie, puis Vallée Gautier, actuellement société de fabrication de moules industriels GL Outillage

Dossier IA10000052 inclus dans Généralités réalisé en 1986

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination usine d'aiguilles et de platines pour métiers de bonneterie
Appellations dite usine de petite métallurgie Jules Lebocey, puis Lebocey Industrie, puis Vallée Gautier, actuellement GL Outillage
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, salle des machines, cheminée d'usine, bureau, cour
Dénominations usine de petite métallurgie
Aire d'étude et canton Aube - Troyes 2
Adresse Commune : Troyes
Adresse : 3 rue de Chaillouet
Cadastre : 1983 AD 435 à 438

Jules Lebocey fonde une usine d'aiguilles et de platines pour métiers de bonneterie pendant la Première Guerre mondiale, afin de pallier la pénurie causée par la rupture des liens avec les fabricants allemands. Cette usine est construite en dur en 1917 et 1918, comme l'attestent les dates portées sur la façade antérieure des bureaux. Les ateliers de la rue de Chaillouet couvrent 4820 m2 en 1924. Mais Lebocey possède à Troyes deux autres unités de fabrication de métiers de bonneterie, si bien qu'après la Seconde Guerre mondiale, une société est créée sous le nom de Lebocey Industrie pour n'exploiter que l'usine d'aiguilles et de platines. En 1986 (date de l'enquête initiale), la raison sociale est Vallée Gautier. En 2014 (complément d'enquête), une société spécialisée dans la conception et la fabrication de moules et modèles pour l'industrie (GL Outillage S.A.R.L.) occupe une partie de l'atelier de fabrication, ainsi que l'ancien bureau. La cheminée d'usine est trouvée arasée et les autres bâtiments sont désaffectés. 120 ouvriers en 1917, 460 en 1924 et 483 après la Seconde Guerre mondiale.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1917, porte la date
1918, porte la date

Les bureaux, à un étage carré, présentent une façade ordonnancée en brique, soulignée par un avant corps percé de la porte d'entrée en plein cintre et d'une baie rectangulaire à l'étage surmontée d'un oculus ; la toiture est à longs pans en ardoise, avec croupe. Ateliers de fabrication en rez-de-chaussée et à un étage carré couverts de sheds en tuile mécanique et verre. Atelier de fabrication de la partie postérieure de l'usine, en rez-de-chaussée, élevé en brique enduite et pans de bois, couvert de toits à longs pans en tuile plate ou tuile mécanique, détruit après inventaire.

Murs calcaire
brique
enduit
moellon
pan de bois
Toit ardoise, tuile plate, tuile mécanique, verre en couverture
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
shed
croupe
Énergies énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
achetée
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Aube : 15J 80. Fonds Lebocey. Historique des Ets Lebocey depuis 1844 (XXe siècle).

    Archives départementales de l'Aube, Troyes : 15J 80
  • AM Troyes : F 168. Commerce et industrie. Classement par ordre alphabétique.

    Archives municipales de Troyes : F 168
Bibliographie
  • HUMBERT, Jean-Louis. Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914). Troyes : C.D.D.P, 1995. 80 p.

    p. 33-34
  • [Exposition. Troyes : Musée de la Bonneterie. 1989]. 400e anniversaire du métier à tricoter, 1589-1989 : Les constructeurs aubois. Exposition, Musée de la Bonneterie, Troyes (1er juin-20 novembre 1989). Troyes : Ed. des Musées de Troyes, 1989. 68 p.

    p. 40-43