Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de blanchiment Rozon et Cie, puis Millerey, puis usine de teinturerie Fra-For, actuellement logements et magasin de commerce

Dossier IA10000254 inclus dans Généralités réalisé en 1986

Fiche

  • Vue générale depuis le sud-est
    Vue générale depuis le sud-est
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • chaufferie
    • salle des machines
    • cheminée d'usine
    • conciergerie
    • logement patronal

Dossiers de synthèse

Appellations dite usine de blanchiment Rozon et Cie, puis Millerey, puis usine de teinturerie Fra-For
Destinations logement, magasin de commerce
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, chaufferie, salle des machines, cheminée d'usine, conciergerie, logement patronal
Dénominations usine de blanchiment, usine de teinturerie
Aire d'étude et canton Aube - Troyes 5
Adresse Commune : Troyes
Adresse : 10 ter rue des Bas-Trévois
Cadastre : 1983 CH 23, 24

La société Rozon et Cie établit une usine de blanchiment en 1865. Cet établissement est acquis par Millerey qui l'agrandit en 1883 notamment par une nouvelle salle des machines ; la cheminée d'usine porte cette date. La raison sociale perdure jusque vers 1970, quand la société Fra-For, qui possède une usine de bonneterie cours Jacquin (IA10000251), installe une usine de teinturerie dans les locaux de la rue des Bas-Trévois. En 2014 (complément d'enquête), l'ensemble est converti en logements et un magasin de commerce occupe le rez-de-chaussée de l'ancien bureau.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1865, daté par travaux historiques
1883, porte la date

Le logement patronal, couvert d'un toit en pavillon en ardoise, a un étage carré. La conciergerie, située rue des Terrasses, où se trouvait l'entrée d'origine, est à un étage carré en briques et pan de bois. Atelier de fabrication d'origine, en briques et pan de bois, dans le prolongement de cette conciergerie ; il abrite en 1986 (enquête initiale) le calandrage et le séchage. Salle des machines et chaufferie en rez-de-chaussée, élevées en moellons, créées en même temps que la cheminée d'usine en brique qui porte la date 1883 et les initiales de François Millerey. Bureaux à un étage carré en briques et pan de bois, accolés à un atelier de fabrication qui sert de teinturerie en 1986. En 2014, la chaufferie et la salle des machines n'existent plus, ainsi qu'une partie de l'atelier de fabrication qui a été détruite pour laisser place à une cour.

Murs calcaire
brique
enduit
moellon
pan de bois
Toit tuile mécanique, ardoise
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
lanterneau
Énergies énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
achetée
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Aube : 3P 3918. Matrices cadastrales. Troyes préfecture, propriétés bâties et non bâties. 1854-1880.

    Archives départementales de l'Aube, Troyes : 3P 3918
  • AD Aube : 3P 3944. Matrices cadastrales. Troyes préfecture, propriétés bâties. 1881-1911.

    Archives départementales de l'Aube, Troyes : 3P 3944
Bibliographie
  • HUMBERT, Jean-Louis. Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914). Troyes : C.D.D.P, 1995. 80 p.

    p. 36-37