Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de bonneterie Léon Boisseau, puis Tricofil, puis maison, actuellement Résidence Galliéni

Dossier IA10000150 inclus dans Généralités réalisé en 1986

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations dite usine de bonneterie Léon Boisseau, puis Tricofil
Destinations logement
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication
Dénominations usine de bonneterie
Aire d'étude et canton Aube - Troyes 2
Adresse Commune : Sainte-Savine
Adresse : 64 avenue Galliéni
Cadastre : 1994 AD 1121, 1122

Léon Boisseau fait édifier une usine de bonneterie vers 1923. Elle est agrandie une première fois vers 1930, puis une seconde fois après la Seconde Guerre mondiale. Exploitée ensuite par la société Tricofil, elle a cessé son activité vers 1980 et a été transformée en immeuble d'habitation après inventaire. En 2013 (complément d'enquête), le site sert toujours de logements. Pas de modification de l'ensemble.

Période(s) Principale : 1ère moitié 20e siècle

Atelier de fabrication à structure en béton et façades enduites, à trois étages carrés, couvert d'un toit en terrasse, percé de baies rectangulaires. Dans la partie nord, atelier de fabrication en rez-de-chaussée couvert de sheds en tuiles mécaniques. Dans la partie sud-ouest de l'usine, un atelier de fabrication en briques avec un toit à longs pans masqué par une façade en béton.

Murs brique
béton
enduit
béton armé
Toit tuile mécanique, béton en couverture
Étages 3 étages carrés
Couvertures terrasse
toit à longs pans
shed
Énergies énergie électrique
achetée
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Aube : 3P 3709. Matrices cadastrales. Sainte-Savine, propriétés bâties. 1911-1970.

    Archives départementales de l'Aube, Troyes : 3P 3709
Périodiques
  • HUMBERT, Jean-Louis. Le développement de Sainte-Savine, faubourg bonnetier de Troyes (1870-1914). La Vie en Champagne, déc. 1994, n° 459, p. 16-22.