Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de céramique Labesse, puis Société générale de produits réfractaires, puis Lafarge Réfractaires, actuellement Calderys

Dossier IA51000128 inclus dans Généralités réalisé en 1988

Fiche

  • Entrée poids lourds, nouveaux bâtiments
    Entrée poids lourds, nouveaux bâtiments
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • pièce de séchage
    • bureau
    • cheminée d'usine
    • magasin industriel
    • quai
    • voie ferrée
    • atelier de fabrication
    • conciergerie
    • corps de garde

Dossiers de synthèse

Appellations dite usine de céramique Labesse, puis Société générale de produits réfractaires, puis Lafarge Réfractaires, actuellement Calderys
Parties constituantes non étudiées cour, pièce de séchage, bureau, cheminée d'usine, magasin industriel, quai, voie ferrée, atelier de fabrication, conciergerie, corps de garde
Dénominations usine de céramique
Aire d'étude et canton Marne - Sézanne-Brie et Champagne
Adresse Commune : Sézanne
Adresse : avenue Jean Jaurès , route de Troyes
Cadastre : 1989 H 1031

La famille Labesse implante une usine de céramique au début du 20e siècle. La société Labesse rachète la société des produits réfractaires de Fumel et Lisbos en 1955 et choisit comme raison sociale ''Société générale de produits réfractaires'' en 1961. L'usine appartient depuis 1981 au groupe Lafarge Réfractaires.Elle s'orientait alors vers des produits non façonnés destinés à des industries utilisant des températures élevées comme la verrerie, la sidérurgie ou la pétrochimie. Lors de l'enquête initiale de 1988, le directeur en place projettait d'abattre les anciens bâtiments de l'usine ; en 2012, lors du complément d'enquête, la société Calderys (groupe Imerys) occupe les lieux. L'entreprise emploie 98 personnes en 1983.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle

Site industriel desservi par embranchement ferrovaire. En 1988, visite de l'usine et prises de vue interdites. Description en 2012 : la voie ferrée est désaffectée. La cheminée d'usine n'existe plus ; une partie de l'atelier de fabrication, la conciergerie et la pièce de séchage ont également disparu. Parmi les bâtiments anciens en place, certains ont été bardés en façade sur rue de tôles bac-acier. Des bâtiments administratifs et de production ont été ajoutés au nord-ouest du site (entrée poids-lourds).

Murs brique
brique creuse
pierre
enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile mécanique, ciment amiante en couverture, métal en couverture, matériau synthétique en couverture
Étages 3 étages carrés
Couvrements charpente métallique apparente
charpente en bois apparente
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
appentis
croupe
Énergies énergie thermique
énergie électrique
Typologies baie rectangulaire, oculus, arc segmentaire
États conservations établissement industriel désaffecté, vestiges
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Périodiques
  • Les entreprises Lafarge Réfractaires : depuis quatre-vingt ans à Sézanne. L'Est Républicain, 10 août 1983.