Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de construction métallique, puis usine de matériel ferroviaire Stemi, puis Remafer

Dossier IA51000230 inclus dans Généralités réalisé en 1991

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations dite usine de matériel ferroviaire Stemi, puis Remafer
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, atelier de réparation, bureau, conciergerie, aire des produits manufacturés, château d'eau, stationnement
Dénominations usine de construction métallique, usine de matériel ferroviaire
Aire d'étude et canton Marne - Reims 2
Adresse Commune : Reims
Adresse : rue du Caporal-Chef Divry
Cadastre : 1983 CR 9, 10

La Société francaise des ateliers de construction de J.J. Gilain est autorisée à établir un atelier de construction métallique en 1930. L'activité cesse en 1932. En 1941, la Stemi (Société de transports et manutention industriels) s'installe dans ces bâtiments et en fait construire d'autres entre 1946 et 1949. Cette usine, rebaptisée Remafer quelques années plus tard, répare et construit des wagons, ainsi que des accessoires comme les injecteurs, graisseurs, soupapes ou boîtes d'essieux. Elle est encore en activité en 1991 lors de l'enquête initiale. Lors du complément d'enquête, en 2013, le site est trouvé entièrement détruit. En 1930, la société Gilain emploie 300 à 350 ouvriers. Au début des années 1990, le personnel de Remafer s'élève à environ 200 salariés.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle

Site desservi par embranchement ferroviaire. Les bureaux, à un étage carré et couverts d'un toit en terrasse, semblent avoir été construits par la Remafer entre 1946 et 1949. La majorité des ateliers de fabrication, en rez-de-chaussée et couverts de sheds, étaient élevés avec des pans de fer hourdés de briques et prolongés par des bâtiments en parpaing de béton.

Murs béton
brique
enduit
parpaing de béton
pan de fer
Toit tuile mécanique, ciment amiante en couverture, verre en couverture, béton en couverture
Étages 1 étage carré
Couvrements charpente métallique apparente
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures terrasse
toit à longs pans
shed
lanterneau
Énergies énergie électrique
États conservations détruit après inventaire
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne : 31X 349. Logements insalubres, établissements insalubres, dangereux ou incommodes. Reims. Société française des ateliers de construction Gilain (atelier de construction mécanique, 1930).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 31X 349
Périodiques
  • La Champagne économique, n° 6, juin 1950.

    p. 178-181