Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de décolletage de la Société des brevets d'Halloy, puis robinetterie et fonderie usine métallurgique des Ateliers et Fonderies Strube et Chatel, actuellement usine de menuiserie Gervais

Dossier IA08000522 réalisé en 2007

Fiche

Appellations Société des brevets d'Halloy, puis robinetterie et fonderie des Ateliers et Fonderies Strube et Chatel, actuellement usine de menuiserie Gervais
Destinations usine métallurgique, usine de menuiserie
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, bureau, cité ouvrière, voie ferrée, entrepôt industriel
Dénominations usine de décolletage, robinetterie, fonderie
Aire d'étude et canton Ardennes - Rethel
Adresse Commune : Rethel
Adresse : chemin de la Comtesse
Cadastre : 1989 AM 423, 424

L'usine de boulonnerie de la Société des brevets d'Halloy, appelée localement usine Pamplemousse, est fondée dans le premier tiers du 20e siècle. Les bâtiments, inoccupés depuis 1933, sont achetés en 1956 par les Ateliers et Fonderies Strube et Chatel spécialisés dans la robinetterie industrielle et la fonderie de bronze. Devenue Jansen en 1957, la société conserve l'activité de fonderie et de chaudronnerie et installe un atelier de mécanique avec vingt machines-outils. La production cesse en 1966 ; les bâtiments sont rachétés par l'usine de construction agricole Brimont vers 1986. Les bâtiments sont occupés par la menuiserie Gervais depuis 1994. La cheminée d'usine a été détruite.

Période(s) Principale : 1ère moitié 20e siècle

Le site était desservi par un embranchement ferroviaire. Les cinq bâtiments de production sont accolés les uns aux autres avec murs en brique, toiture à longs pans et charpente métallique apparente, la couverture est en tuile mécanique, ciment amiante (au sud) et lanterneaux en verrière. Au nord, l'ancien magasin des modèles est construit en pan de fer à remplissage de brique et surmonté de toits à longs pans en charpente métallique apparente couverts de tôle ondulée. Au sud-est, les bureaux sur un étage carré sont en parpaing de béton avec toit terrasse. La cité ouvrière est située à proximité du site. Elle est constituée de logements en brique sur un étage carré et couverture en tuile mécanique.

Murs brique
béton
fer
parpaing de béton
pan de fer
Toit tuile mécanique, ciment amiante en couverture, verre en couverture, tôle ondulée
Étages 1 étage carré
Couvrements charpente métallique apparente
Couvertures verrière
terrasse
toit à longs pans
lanterneau
Énergies énergie électrique
achetée

Strube et Chatel, décentralisation de l'usine de Montrouge à Rethel dans une usine désaffectée. 1957, demande de prêt pour Ateliers et Fonderies Strube & Chatel. procédés Jansen, SA : fonderie de bronze, robinetterie. Cette société est issue de la fusion en 1930 entre Strube et Chatel. Elle est passée en 1955 sous le contrôle financier de la firme sarroise Th. Jansen ; vétusté de l'entreprise de Montrouge. Elle souhaite s'installer dans une ancienne boulonnerie arrêtée depuis 1933 appartenant à la société des brevets d'Halloy à Rethel, à 2 km du port fluvial de Rethel : 4600 m2 de locaux industriels, 19 logements pour le personnel La Société envisage de construire un hall métallique de 110 m x 37 m, 330 m2 de bureaux et des bâtiments pour services sociaux ; aménagements intérieures : installation d'air comprimé, 3 ponts roulants, réfection distribution électrique ; raccordement complet à la SNCF, réparation des maisons ouvrières ; effectif prévu 150 personnes. Regroupement dans l'établissement principal du petit atelier de Blere. Avis favorable du Secrétaire d'état en 1956.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Périodiques
  • L'Ardennais, 12 septembre 1957.