Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de décolletage des Etablissements Doudoux-Pierrot, puis Marbaise

Dossier IA08000335 réalisé en 2007

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
Appellations Etablissements Doudoux-Pierrot, puis Jean Marbaise
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication
Dénominations usine de décolletage
Aire d'étude et canton Ardennes - Bogny-sur-Meuse
Adresse Commune : Bogny-sur-Meuse
Lieu-dit : Levrézy
Adresse : 16 rue André Compain
Cadastre : 2009 AN 470

En 1924, Eugène Marbaise rachète la petite usine Doudoux-Pierrot fondée au début du 20e siècle. Il y fabrique des écrous pour la boulonnerie à froid jusqu´en 1936, période de baisse de productivité qui l´oblige à fermer son entreprise. L´activité reprend en 1948, sous la direction de son fils Joseph, avec une production d´écrous et de vis pour le secteur du bâtiment et de l´automobile. Une extension est construite en 1958. L´entreprise est actuellement gérée par le petit-fils d´Eugène Marbaise, Jean Marbaise. A l´intérieur, on peut encore voir cinq machines à fabriquer des écrous, dont une de type Sayn de modèle anglais fabriquée à Monthermé par l´usine Adnet (IA08000484) et une autre provenant des Ets Aubert- Duval Frères à Paris qui sont encore en état de marche, ainsi qu´un foyer de forge. L´usine employait jusqu´à 10 ouvriers, elle en compte 2 en 2009.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1958, daté par tradition orale

Sur une parcelle de 2305m2, l´usine se présente en deux ateliers de fabrication d´environ 500m2 sur deux travées. Les murs en façade sud-est sont en moellon de schiste avec encadrement de brique pleine pour les baies. Au revers, du côté nord-ouest, l´extension des ateliers (1958) est en parpaing et la couverture intégralement en ciment amiante ondulé. Elle est soutenue par une charpente apparente en bois.

Murs brique
schiste
béton
moellon
parpaing de béton
Toit ciment amiante en couverture
Étages en rez-de-chaussée
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à deux pans
lanterneau
Énergies énergie thermique
énergie électrique
achetée

La fabrication mécanique des écrous carrés, hexagonaux ou autres, fut perfectionnée en 1878 par Sayn. En 1889, il exposait une machine à forger les écrous.

Statut de la propriété propriété privée
Éléments remarquables machine de production (étudiée dans la base Palissy)