Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de décolletage et d'estampage Barré-Servais et Cie

Dossier IA08000448 réalisé en 2007
Appellations Barré-Servais et Cie
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, entrepôt industriel, bureau, aire des produits manufacturés, logement patronal, cité ouvrière, cantine, vestiaire d'usine, stationnement
Dénominations usine de décolletage, usine d'estampage
Aire d'étude et canton Ardennes - Bogny-sur-Meuse
Adresse Commune : Les Hautes-Rivières
Adresse : 52 rue de la Gare
Cadastre : 2009 AI 102, 104, 112, 113, 391, 409 à 411

L'entreprise Barré-Servais est créée en 1905 par les époux Léon Barré et Servais. L'activité de ferronnerie par rabatteuses se spécialise ensuite dans la boulonnerie. L'énergie est alors produite par un moteur à gaz pauvre. Au décès de Léon Barré, M. Daumont son gendre, devient gérant. En 1959, l'entreprise se diversifie dans l'estampage par l'achat de marteaux pilon de la marque Montbard, fonctionnant avec des fours à fuel, énergie de l'époque. Dans les années 1990, la Société Barré-Servais achète les bâtiments mitoyens de l'ancienne usine Dauxin, Fribourg et Cie, construits au début du 20e siècle, et en activité jusque dans les années 1970. Un nouvel atelier de forge lui est adjoint en 2001, accolé aux bâtiments anciens. Actuellement, l'activité est centrée sur la boulonnerie et la fabrication de pièces forgées en acier et inox.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 1er quart 21e siècle
Dates 1905, daté par source
2001, daté par source

Les anciens bâtiments Dauxin Fribourg s'étendent sur neuf travées formant un vaste atelier sans discontinu soutenu par des poteaux en fonte. Occupé par l'atelier de finition, il est accolé à un atelier de forge et au bâtiment d'expédition dans son prolongement, plus moderne. De l'autre côté de la cour, le site Barré- Servais est constitué de l'ancien logement patronal sur un étage carré, des bureaux et ateliers de fabrication. Les murs sont en moellon de schiste et toiture en ardoise, charpente apparente métallique. Le parc acier est attenant sous appentis à couverture de tôle ondulée et murs à essentage de tôle. La cité ouvrière dite cité Dauxin ferme le site autrefois desservi par une voie ferrée.

Murs schiste
béton
enduit
essentage de tôle
parpaing de béton
moellon
Toit ardoise, tôle ondulée, tuile mécanique
Étages 1 étage carré
Couvrements charpente en bois apparente
charpente métallique apparente
Couvertures toit à longs pans
toit à deux pans
appentis
Énergies énergie thermique
énergie électrique
achetée
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20090800253NUCA : Collection particulière