Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de fabrication des métaux, actuellement usine de transformation des métaux

Dossier IA08000477 réalisé en 1986

Fiche

Parties constituantes non étudiées haut fourneau, fonderie, halle, logement d'ouvriers, bureau, atelier de fabrication
Dénominations usine de fabrication des métaux
Aire d'étude et canton Ardennes - Carignan
Hydrographies Marche la
Adresse Commune : Margut
Lieu-dit : Le Fourneau
Cadastre : 1985 AB 156 à 158

Le premier haut fourneau est créé en 1822 par François Devillez-Bodson, à proximité du moulin à blé de Margut et contre l'avis des maîtres de forges voisins qui prétextaient le manque de bois dans la région. Celui-ci avait un massif carré de 8m de côté à la base, comme les fourneaux de Jean-Nicolas Gendarme. Il était mis en mouvement par une roue dite de dessus de 6,50 m de diamètre et produisait 6 à 700 tonnes de fonte par année. Suite aux difficultés des Devillez, le fourneau de Margut, avec son atelier de moulerie et son patouillet est racheté, ainsi que l'ensemble des usines, par la banque parisienne Seillière, pour une valeur de 70 000 francs. En 1832, Eugène Schneider, gérant au nom de la banque, construit un deuxième haut fourneau en 1837. L'ensemble passe en 1846 à la société Boutmy, qui l'exploitera jusqu'à la fin du siècle. Après 1865 et l'arrêt du haut fourneau, l'exploitation continue sous forme de fonderie de seconde fusion. Côté oriental du site, seuls les bureaux, des logement d'ouvriers, et un petit bâtiment de production d'électricité d'origine hydraulique rappellent l'existence de cette usine du 19e siècle. Actuellement, Ardennes-Refendage, qui occupe la partie ouest du site dans des locaux récents, a une activité de refendage et de cisaillage. Ces locaux reprennent partiellement des grands halls du début du 20e siècle.

Période(s) Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

Les bâtiments actuels conservent, masqué sous le bardage métallique et les toitures récentes, un grand hall fait de moellon et aux chambranles en brique. Les bureaux, en bordure du ruisseau de Marche, se présentent en rez-de-chaussée surélevé et deux étages carrés. Ils sont prolongés d'un bâtiment tout en longueur qui pourrait être une succession de logements ouvriers (très remaniés).

Murs calcaire
brique
crépi
moellon
Toit ardoise, tuile mécanique, tôle ondulée
Étages 1 étage carré, étage de comble
Couvrements charpente métallique apparente
Couvertures toit à longs pans
demi-croupe
Énergies énergie hydraulique
produite sur place

AD : Haut-fourneau de Margut sur ruisseau d´Orval ; ordonnance et récolement de la réglementation du 2e haut-foruneau du sieur Seillière, 1837 ; révision ordonnance réglementaire de1824 relative aux hauts-fourneaux de Margut, 1839-44 ; réglementation des lavoirs à mines des hauts-fourneaux du sieur Seillière ; copie ordonnance de 1824, 1840-44. Patouillet de la Carité sur ruisseau de la Carité, réglementation du patouillet du sieur Seillière (1839-49). AN, F12 4483 : Situation industrielle, 3e trimestre 1883 : fenderies de fer 2e fusion : Margut, 299 ouvriers, médiocre.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20090802678NUCA : Archives Nationales, Cote inconnue.

    20090802679NUCA : Collection particulière

    20090802680NUCA : Collection particulière

    20090802681NUCA : Collection particulière

    20090802682NUCA : Collection particulière

    20090802683NUCA : Collection particulière

    20090802684NUCA : Collection particulière

    20090802685NUCA : Collection particulière

    20090802686NUCA : Collection particulière

    20090802687NUCA : Collection particulière

    20090802688NUCA : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi Margut 10.

    20090802689NUCA : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi Margut 11.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AN. Série F14 : 4289, dossier 30 - Haut-fourneau de Margut, 1812 - 1844.

  • AD, 7S 96.

  • AN, F12 4483.

Bibliographie
  • RESSUCHE (?) Ph. Monographie de Margut, Revue Historique Ardennaise, 1976.