Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de matériel agricole des Ets Champenois, puis Compagnie Internationale de Machine Agricole, puis International Harvester France, puis Case Poclain, puis McCormick France, actuellement YTO

Dossier IA52070279 inclus dans Généralités réalisé en 1989

Fiche

  • Vue d'ensemble
    Vue d'ensemble
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • cour
    • cheminée d'usine
    • château d'eau

Œuvres contenues

Appellations dite Ets Champenois, puis Compagnie Internationale de Machine Agricole, puis International Harvester France, puis Case Poclain, puis McCormick France, actuellement YTO
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, cour, cheminée d'usine, château d'eau
Dénominations usine de matériel agricole
Aire d'étude et canton Haute-Marne - Saint-Dizier 1
Hydrographies Marne à la Saône canal de
Adresse Commune : Saint-Dizier
Adresse : le Clos Saint-Jean
Cadastre : 1987 AR 57

En 1924, la famille Champenois créé une nouvelle entreprise de machinisme agricole (râteaux faneurs hippomobiles et machines de récolte) au Clos Saint-Jean profitant ainsi de la proximité de la voie ferrée et du canal. Celle-ci fonctionnera jusqu'en 1939-1940. Les bâtiments sont endommagés pendant la Seconde Guerre mondiale puis le site est acheté par les américains de C.I.M.A. (Compagnie Internationale de Machine Agricole) en 1950. En 1949, le seul bâtiment antérieur à 1950 a été entièrement transformé en bureaux et en 1950 l'usine comprend 14 300 m2 bâtis et 70 000 m2 en 1964. I.H.F. (International Harvester France) succède à la C.I.M.A. vers 1965, puis est racheté par Tenneco en 1985 et fusionne avec JI Case qui fusionne à son tour avec Poclain en 1987. L'usine se spécialise alors dans les transmissions pour chargeuses pelleteuses et tracteurs agricoles. En janvier 2001, l'Italien Landini rachète Case et l'usine passe sous le contrôle de McCormick France. Ce dernier étant déclaré en faillite, le site est repris par le groupe chinois YTO en 2011 pour y produire des tracteurs. 10000 tracteurs sont produits en 1953 et 27000 en 1976. 160 employés en 1950, 1500 employés permanents sous Case Poclain, 741 en 2001, 200 en 2011.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle

Site industriel desservi par embranchement ferroviaire, voie particulière. Années 1980 : visite interdite. En 2013 (complément d'enquête) : site apparemment inchangé.

Murs enduit
essentage de tôle
Toit tuile mécanique, métal en couverture
Étages 1 étage carré
Couvrements charpente métallique apparente
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
shed
Énergies énergie électrique
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives du Service des hypothèques de Saint-Dizier. Vol. 1838, art. 72.

    Vol. 1838, art. 72 Centre des finances publiques de Saint-Dizier
Bibliographie
  • DOREL-FERRE, Gracia (dir.). Enseigner le patrimoine industriel : le cas de Saint-Dizier, Haute-Marne. Chaumont : CDDP de la Haute-Marne ; Paris : Ministère de la culture et de la communication, DRAC Champagne-Ardenne, 1998. 147 pages.