Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de matériel électrique industriel et de construction mécanique Bosshard-Poirier Frères et Cie, puis Automobile-club des Ardennes, actuellement garage automobile Baudoin

Dossier IA08000363 réalisé en 2007

Fiche

Appellations Bosshard-Poirier Frères et Cie
Destinations garage de réparation automobile
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, bureau, logement patronal, entrepôt industriel, magasin industriel
Dénominations usine de matériel électrique industriel, usine de construction mécanique
Aire d'étude et canton Ardennes - Charleville-Mézières 3
Adresse Commune : Charleville-Mézières
Adresse : 8 rue de la Prairie
Cadastre : 2009 AT 242, 331

Usine de construction de matériel électrique fondée par Bosshard à la fin du 19e siècle et qui se situe alors au lieu-dit Le Moulinet. L´usine est déplacée avant 1910 (d´après un catalogue la représentant à cette date) à son emplacement actuel. Le 10 septembre 1913, les deux frères Poirier, ingénieurs électriciens, reprennent l´affaire et constituent la société en nom collectif Bosshard, Poirier Frères et Cie. Le site est pillé en 1915 par l´occupant. La date de 1920 (restauration ?) est portée au fronton de la façade principale. Comme l´indiquent les différentes inscriptions publicitaires présentes sur la façade nord, l´entreprise a diversifié les activités d´origine avec la construction et la réparation de générateurs, moteurs électriques, alternateurs, transformateurs ainsi que d´appareils de levage, ponts roulants et monte-charges. La date d´arrêt de la production n´est pas connue mais le site est repris par l´Automobile club des Ardennes et actuellement par le garage automobile Baudoin. Vers 1900, l´usine Bosshard emploie environ 10 ouvriers.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle

Situé en bord de voie de chemin de fer ce site se compose d´un bâtiment principal en brique sommé d´un toit à longs pans à charpente métallique couverte de tôle. Sa façade principale présente une partie bureau au rez-de-chaussée et un étage carré qui a probablement servi d´habitation. Au revers, se trouvait l´atelier de fabrication dont la façade sud est bardée de tôle. A l´ouest, deux constructions bâties sur le même modèle servaient probablement de magasin et d´entrepôt.

Murs brique
essentage de tôle
Toit tôle ondulée
Étages 1 étage carré
Couvrements charpente métallique apparente
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier intérieur
Énergies énergie électrique
achetée
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété d'une société privée

Annexes

  • 20090805449NUCA : Musée de l'Ardenne, Charleville-Mézières

    20090805450NUCA : Musée de l'Ardenne, Charleville-Mézières

    20090805459NUCA : Musée de l'Ardenne, Charleville-Mézières

Références documentaires

Documents d'archives
  • Ateliers de constructions électromécaniques Bosshard Poirier Frères et Cie de Charleville-Mézières, couverture de catalogue commercial. 1910. 1 page de catalogue. (Musée de l'Ardenne)

    Musée de l'Ardenne, Charleville-Mézières
  • Ateliers de constructions électromécaniques Bosshard Poirier Frères et Cie de Charleville-Mézières, page d'un catalogue commercial. 1914. 1 catalogue commercial. (Musée de l'Ardenne)

    Musée de l'Ardenne, Charleville-Mézières
Bibliographie
  • CART. M., Les années 1900. Revue Historique Ardennaise, tome XXXIII, année 1998.

    p. 168
  • COLINET. R. Au coeur de l'industrialisation de l'Ardenne du nord, ou l'étude des archives du tribunal de commerce de Charleville de 1860 à 1914. Revue Historique Ardennaise, tome XXII, année 1987.

    p. 116
  • MARENCO. M. Journal du lycée Chanzy. 1914-1918.