Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de métiers de bonneterie et usine de bonneterie Delostal S.A., puis Gillier, puis Devanlay S.A., puis Guillot S.A., actuellement logements

Dossier IA10000246 inclus dans Généralités réalisé en 1986

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination usine de métiers de bonneterie
Appellations dite usine de matériel d'équipement industriel Delostal S.A., puis Gillier, puis Devanlay S.A., puis Guillot S.A.
Destinations logement
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, bureau, logement patronal, conciergerie
Dénominations usine de matériel d'équipement industriel, usine de bonneterie
Aire d'étude et canton Aube - Troyes 3
Adresse Commune : Troyes
Adresse : 30-34 bis rue Courtalon , 1, 6 rue Rothier
Cadastre : 1983 BX 23, 205 à 207

La société Delostal, fondée en 1863, établit rue Courtalon de vastes ateliers abritant une fabrique de métiers pour bonneterie, ainsi qu'une usine de bonneterie, sous le Second Empire. Une seconde unité de fabrication et de réparation de métiers est fondée dans la seconde moitié du 19e siècle, rue Rothier, à proximité du site de la rue Courtalon. Puis, une troisième usine de bonneterie (IA10000234) a été édifiée après la Première Guerre mondiale au 35 rue des Bas-Trévois. Les établissements Delostal sont repris par la maison Gillier dans l'entre-deux-guerres, puis les bâtiments sont exploités par la société Devanlay S.A. à partir des années 1960 jusqu'à la fermeture du site de la rue Courtalon vers 1990, transformé en immeuble de logements. Les bâtiments de la rue Rothier abritent en 1986 (enquête initiale) la bonneterie Guillot S.A. En 2013 (complément d'enquête), cette activité a cessé. Le bureau rue Rothier a été détruit et l'atelier de fabrication de métiers de bonneterie est en cours de réhabilitation, afin d'y créer des lofts pour la société Mon Logis. Le logement patronal situé au 34 et 34 bis sert toujours d'habitation. Les ateliers de fabrication de la rue Courtalon abritent toujours des logements Aube Immobilier.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle

Ateliers de la rue Courtalon, donnant sur la cour intérieure, à un étage de soubassement, un étage carré et un étage de comble, élevés en moellons avec brique en encadrement de baies et chaînes d'angle, ou utilisant torchis et pans de bois pour les plus anciens. Les ateliers de fabrication de la rue Rothier, en rez-de-chaussée, élevés en briques, sont couverts de toits à longs pans ou de sheds en tuiles mécaniques. Les deux sites de la rue Courtalon et de la rue Rothier sont reliés par un passage souterrain. Le logement patronal à un étage carré et un étage de comble, élevé en briques et pierres de taille en encadrement de baies et chaînes d'angle, couvert d'un toit à longs pans brisés en ardoises, présente une façade ordonnancée. En 2013, le bureau et une large partie de l'atelier de fabrication de la rue Courtalon sont trouvés détruits. Pas d'autre modification de l'ensemble.

Murs calcaire
brique
enduit
moellon
pan de bois
Toit tuile mécanique, ardoise
Étages étage de soubassement, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
toit à longs pans brisés
shed
Énergies énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
achetée
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AM Troyes : F 168. Commerce et industrie. Classement par ordre alphabétique.

    Archives municipales de Troyes : F 168
Bibliographie
  • [Exposition. Troyes : Musée de la Bonneterie. 1989]. 400e anniversaire du métier à tricoter, 1589-1989 : Les constructeurs aubois. Exposition, Musée de la Bonneterie, Troyes (1er juin-20 novembre 1989). Troyes : Ed. des Musées de Troyes, 1989. 68 p.

    p. 57
  • HUMBERT, Jean-Louis. Les établissements de bonneterie à Troyes (1870-1914). Troyes : C.D.D.P, 1995. 80 p.

    p. 24-25