Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de moteurs diesel Joseph de Bucy, puis S.A. des Moteurs Cérès, actuellement immeubles à logements

Dossier IA10000057 inclus dans Généralités réalisé en 1986

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination usine de moteurs diesel
Appellations dite usine de matériel d'équipement industriel Joseph de Bucy, puis S.A. des Moteurs Cérès
Destinations immeuble à logements
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, logement patronal, conciergerie, cour
Dénominations usine de matériel d'équipement industriel
Aire d'étude et canton Aube - Bar-sur-Aube
Adresse Commune : Bar-sur-Aube
Adresse : rue du Sommerard
Cadastre : 1979 AN 123 à 127, 244, 245

Le vicomte langrois, Joseph de Bucy, ingénieur, installe vers 1903 un petit atelier de construction mécanique, rue de la Gare, à Bar-sur-Aube, avec 7 ouvriers. Les premiers moteurs à explosion, qui vont devenir une spécialité de l'entreprise, y sont conçus. Cet atelier primitif est transféré dès 1905, dans de nouveaux locaux, rue du Sommerard. Les produits sont commercialisés sous la marque Cérès, adoptée par de Bucy. L'usine ferme pendant la Première Guerre mondiale, d'octobre 1914 à décembre 1915 ; elle rouvre en 1916 pour se consacrer à l'usinage d'obus. En 1920, alors que l'entreprise est en grande difficulté, est créée la ''Société Anonyme Moteurs Cérès''. Cette société, présidée, à partir de l'année suivante, par le gendre de Pierre de Bucy, Louis Besançon, continue à fabriquer des moteurs. Pour faire face aux difficultés de l'entre-deux-guerres, les établissements Cérès démarrent, en 1931, parallèlement aux moteurs à essence, la production de moteurs diesel, dans laquelle elle se spécialisera. En 1944, Louis Besançon décède ; son fils Bernard lui succède. Après la Seconde Guerre mondiale, les moteurs Cérès reprennent de l'importance. La superficie des bâtiments de la rue du Sommerard est doublée ; un nouvel atelier de fabrication est construit dans les années 1950. En 1952, Bancel succède à Besançon. L'usine produit à cette période des tracteurs agricoles. Flacher prend la tête de la firme Cérès au début des années 1970. Vers 1980, on y produit des pompes et des groupes électrogènes. Mais l'activité décline irrémédiablement jusqu'à la cessation définitive au début des années 1990. Le site désaffecté en 1986, lors de l'enquête initiale, est détuite en 2001 pour faire place à des logements. Jusqu'à 250 ouvriers dans les années 1960.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : milieu 20e siècle
Dates 1905, daté par travaux historiques

L'atelier de fabrication du premier quart du 20e siècle, installé autour d'une cour, est construit en brique et couvert de shed, d'un toit à longs pans ou d'une terrasse ; il est flanqué d'une tour à trois étages carrés, à structure en béton armé et remplissage en brique, et à toit en terrasse en béton. L'atelier de fabrication plus récent, en rez-de-chaussée, séparé du premier par la rue Chénot, a une structure en béton armé et remplissage en brique, et est couvert d'un toit en shed en tuile mécanique et verre. En 2013 (complément d'enquête), la quasi-totalité du site se trouve rasée, seule une partie de l'atelier de fabrication à toit en shed est conservée.

Murs calcaire
béton
brique
fer
enduit
moellon
parpaing de béton
béton armé
pan de fer
Toit tuile mécanique, verre en couverture, béton en couverture, tôle ondulée
Étages 3 étages carrés
Couvertures terrasse
toit à longs pans
shed
Énergies énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
achetée
États conservations détruit après inventaire, vestiges
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Aube : 3P 894-895. Matrices cadastrales. Bar-sur-Aube, propriétés bâties. 1911-1970.

    Archives départementales de l'Aube, Troyes : 3P 894-895
Bibliographie
  • LEROUX, J. F. Evolution des industries de la région de Bar-sur-Aube. Métallurgie et verrerie. Etude économique et sociale. Paris, 1957. Mémoire de maîtrise, 150 p. dactyl.

Périodiques
  • ANXE, Christian. La fabrique des moteurs Cérès à Bar-sur-Aube (1904-1993). La Vie en Champagne, juil.-sept. 1999, n° 19 [nouvelle série], p. 3-7.

    p. 3-7