Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de pâte à papier de la Société Pâte-papier Textilose, puis usine textile des Etablissements Achille Berquet, actuellement usine de matériel agricole Brimont agraire

Dossier IA08000523 réalisé en 2007

Fiche

Appellations Société Pâte-papier Textilose, puis usine textile des Etablissements Achille Berquet, actuellement usine de matériel agricole Brimont Agraire
Destinations usine textile
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, bureau, aire des produits manufacturés
Dénominations usine de pâte à papier, usine de matériel agricole
Aire d'étude et canton Ardennes - Rethel
Adresse Commune : Rethel
Adresse : 23 rue Louis-Jouvet
Cadastre : 2008 AM 117, 120, 121, 124, 464, 469, 470, 556, 561 AM 117, 120, 121, 124, 464, 469, 470, 556, 561

Achille Berquet achète en 1924 les bâtiments de la Société Pâte-papier Textilose, construits au 19e siècle, pour y implanter une activité de filature, teinture et apprêt. La société devient la S.A. Achille Berquet en 1933. Après le décès du fondateur en 1949, l'activité se poursuit jusqu'à la fermeture en 1965. Le site est acheté l'année suivante par Marcel Brimont, maréchal-ferrant, qui se consacre à la construction de matériel agricole. Elle fabrique entre autres des engins de chantier Dumper, des tracteurs Latil et exporte dans le monde entier. L'usine est agrandie en 1971 par la construction de bureaux et d'un autre grand atelier de production en 1973. L'entreprise dépose son bilan en 1988. Reprise ensuite sous le nom Brimont Agraire S.A., l'activité perdure actuellement. En 1922, les établissements Berquet emploient 250 personnes ; Brimont occupe 80 salariés en 1966, 297 en 1973, 230 en 1988 et actuellement 35. 6500 véhicules ont été produits en 1974.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle , (?)
Principale : 3e quart 20e siècle

L'usine couvre une surface de 22 000m2. Les bâtiments de la filature comportent huit vaisseaux en briques, toits en shed à charpente métallique apparente couverte de tuiles mécaniques et de verrières. Les bâtiments construits en 1973 sont en pan de fer et bardage de tôle supportant des toits à longs pans à charpentes métalliques apparente. Les bureaux élevés en 1971 le long de la route départementale sont en parpaing de béton à un étage carré surmonté d'une terrasse.

Murs brique
béton
fer
parpaing de béton
pan de fer
Toit tuile mécanique, verre en couverture, ciment en couverture
Étages 1 étage carré
Couvrements charpente métallique apparente
Couvertures terrasse
toit à longs pans
shed
Énergies énergie thermique
énergie électrique
achetée
Statut de la propriété propriété d'une société privée

Annexes

  • 20090804721NUCA : Collection particulière

Références documentaires

Documents d'archives
  • AN, F12 9429, le fonds de l' OCRPI période 1940-1949.

Bibliographie
  • NELSON. A. Brimont : des remorques agricoles aux tracteurs industriels en passant par l'innovation, Petites affiches Matot-Braine, 11 mars 1983.

  • La Reconstitution des Régions dévastées. Le Monde Illustré, 65e année, tome huitième, Les Ardennes 1918-1922, Paris, 20 août 1922.

    p. 141
Périodiques
  • MARBY. J.-P. Industries Retheloises, De la reconstruction à la crise textile. Rethel 1945-1965. Quelques points de repère. Revue historique ardennaise, t. XXXI, 1996.

    p.250