Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de produits chimiques (usine d'alcool de bois) Les Dérivés du Bois, puis usine de chaussures en caoutchouc Les Dérivés du Caoutchouc, actuellement Le Chameau et La Flamme Ardente, MCC Bâtiment

Dossier IA52070484 inclus dans Généralités réalisé en 1989

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination usine d'alcool de bois
usine de chaussures en caoutchouc
Appellations dite usine de produits chimiques Les Dérivés du Bois, puis usine de chaussures Les Dérivés du Caoutchouc, actuellement Le Chameau
Destinations édifice commercial
Parties constituantes non étudiées bureau, logement de contremaître, atelier de fabrication, entrepôt industriel, château d'eau, voie ferrée, chaufferie
Dénominations usine de produits chimiques, usine de chaussures
Aire d'étude et canton Châteauvillain - Châteauvillain
Adresse Commune : Châteauvillain
Adresse : route de Châtillon-sur-Seine
Cadastre : 1983 ZM 85, 86

Etablissement édifié en 1942 après la constitution de la société Les Dérivés du Bois qui date du 11 mars 1941. La société Les Dérivés du Caoutchouc, constituée en octobre 1958, devient propriétaire de l'usine. Puis l'usine est vendue à la société des bottes Le Chameau, qui possède une autre usine dans le Calvados et une troisième au Maroc. Les Dérivés du Caoutchouc, appartenant alors à la société Le Chameau, sont en place en 1989 (date de l'enquête initiale). En 2013 (complément d'enquête), le site est en activité ; la maison Le Chameau est toujours présente, d'autres magasins et/ou entreprises s'y sont implantés : La Flamme Ardente (vente poêles et chaudières), MCC Bâtiment (menuiserie, constructions bois). L'ancien bureau (A) n'existe plus à cette date. En 1989, l'établissement occupe 110 personnes dont 92 ouvriers.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1942, daté par source

Site industriel desservi par embranchement ferroviaire (en 2013, des rails sont encore en place sur certaines portions du site) ; se trouve à proximité de la gare de Châteauvillain. Atelier des peaux (H) : un étage carré ; entrepôt industriel (K) : en rez-de-chaussée, ciment amiante en couverture ; bureau (A, détruit) : croupes. L'ensemble du site apparaît très bien préservé en 2013.

Murs brique
enduit
Toit tuile mécanique, ciment amiante en couverture
Étages 1 étage carré
Couvrements charpente métallique apparente
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
croupe
Énergies énergie électrique
Typologies rectangulaire
Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives du Service des hypothèques de Chaumont. Vol. 1917, art. 56.

    Vol. 1917, art. 56 Centre des finances publiques de Chaumont