Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de teinturerie Poirrier Mortier et Muller, puis Poirrier et Mortier, puis S.A. de l'Union professionnelle des teinturiers-apprêteurs, actuellement immeubles à logements

Dossier IA51000183 inclus dans Généralités réalisé en 1988

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations dite usine de teinturerie Poirrier Mortier et Muller, puis Poirrier et Mortier, puis S.A. de l'Union professionnelle des teinturiers-apprêteurs
Destinations immeuble à logements
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, cour, magasin industriel
Dénominations usine de teinturerie
Aire d'étude et canton Marne - Reims 1
Adresse Commune : Reims
Adresse : 68 rue Clovis
Cadastre : 1974 IK 361

Poirrier, Mortier et Muller font construire peu après 1870 une usine de teinturerie de tissus pure laine. Les ateliers occupent alors 3500 m2 et l'usine s'étend ensuite pour atteindre 13000 m2 vers 1880. Elle est élevée d'après les plans de l'architecte rémois Alphonse Gosset. La société devient Poirrier et Mortier, puis, vers 1900, S.A. de l'Union professionnelle des teinturiers-apprêteurs, dont le siège est à Roubaix (59). Les bâtiments subissent de graves dommages pendant la Première Guerre mondiale et sont reconstruits vers 1920. La cessation d'activité intervient vers 1970 ; à la fin de années 1980 (enquête initiale) une partie de l'usine est conservée. Elle appartient à la municipalité et sert de dépôt à l'école des beaux-arts. Lors du complément d'enquête, en 2013, la partie subsistante de l'usine apparaît convertie en logements. Les autres bâtiments n'existent plus, ils ont été remplacés par des immeubles d'habitation. La société Poirrier Mortier et Muller prend en 1876 un brevet pour le traitement des mérinos par fouleuses et chardons métalliques, technique qu'elle est la première à employer. La société Poirrier Mortier et Muller emploie 30 ouvriers en 1871 et environ 400 dix ans plus tard.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : 4e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Gosset Alphonse,
Alphonse Gosset (9 mai 1835 - 11 novembre 1914)

Né dans une famille d'architectes, il est formé par son père Pierre-Louis Gosset (1802-1875), qui fut aussi adjoint au Maire de Reims, et Charles-Auguste Questel. Il intègre l'Ecole Nationale des Beaux-Arts à Paris de 1856-1861, où il obtient la Médaille de Construction et de Rendu. Marié à Augustine Francart, ils eurent une fille qui épousa l'architecte Max Sainsaulieu qui reprit le cabinet d'architecte de son beau père et un fils son fils, qui lui-même architecte avec qui il collabora de 1906 à 1914.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

Description en 1988 : Le magasin industriel en rez-de-chaussée et en retrait de la rue Clovis, dont la façade est surmontée d'un oculus, était appelé hall des manutentions. Les fragments des anciens ateliers de fabrication conservés autour de ce bâtiment peuvent être qualifiés de vestiges. Surface bâtie en m2 : 13000.

Murs brique
béton
enduit
parpaing de béton
pan de fer
Toit tuile mécanique, verre en couverture
Étages en rez-de-chaussée
Couvrements charpente métallique apparente
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
croupe
lanterneau
Énergies énergie thermique
énergie électrique
Typologies arc plein-cintre, arc segmentaire, oculus
États conservations détruit, vestiges, désaffecté
Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne : Fi. Iconographie.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : Fi
  • AD Marne : 31X 411. Logements insalubres, établissements insalubres, dangereux ou incommodes. Reims. Poirrier et Mortier (teinturerie et usine à gaz, 1886) ; Pommery (réservoirs souterrains à essence, 1922).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 31X 411
  • AD Marne : 31X 421. Logements insalubres, établissements insalubres, dangereux ou incommodes. Reims. Union professionnelle des Teinturiers-apprêteurs (soufroir, 1923-1924) ; usine à gaz (construction d'un gazomètre, 1881) ; idem (débenzolage du gaz d'éclairage, 1933-1938).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 31X 421
Bibliographie
  • COLLECTIF. Notices sur Reims et ses environs. Reims, 1880. 429 pages.

  • OGEE, P.-A. Reims et le pays rémois à l'exposition universelle. Reims : Imprimerie A. Lagarde, 1879. 227 pages.

    p. 71-74
  • Reims en 1907. In Congrès de l'Association française pour l'avancement des sciences. Reims : Matot-Braine, 1907. 651 pages.

    p. 287