Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de transformation des métaux Camion-Richard dite Forge de la Jacquemotte, actuellement usine de traitement de surface des métaux

Dossier IA08000463 réalisé en 2007

Fiche

Appellations Camion-Richard dite Forge de la Jacquemotte
Destinations usine de traitement de surface des métaux
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, salle des machines, logement patronal, bassin de retenue, bâtiment d'eau
Dénominations usine de transformation des métaux
Aire d'étude et canton Ardennes - Sedan 2
Hydrographies Givonne la
Adresse Commune : Illy
Lieu-dit : La Jacquemotte
Adresse :
Cadastre : 2009 B 43, 44, 45, 354, 393, 396

En 1835, Camion-Richard, propriétaire d'établissements à Vrigne-aux- Bois, reçoit l'autorisation de construire une usine comprenant une affinerie, une forge et un laminoir sur l'étang dit de Jacquemotte, le tout étant actionné par trois roues hydrauliques. Le bassin de retenue et son système de vannage existent toujours. Actuellement l'usine Aplitec, spécialisée dans le traitement et le revêtement des métaux, et un artisan couvreur se partagent les locaux. L'ensemble homogène de sept travées en partie nord semble dater du tout début 20e siècle ainsi que la partie habitation. Dans l'entre-deuxguerres ou dans les années 1950 le bâtiment de la turbine (rive gauche de la Givonne) a été ajouté et l'atelier de fabrication agrandi côté sud.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : milieu 20e siècle

Les bâtiments les plus anciens formant le noyau originel sont en moellon calcaire. L'ensemble est composé d'un atelier de fabrication sur sept travées de sheds recouverts de tuile mécanique et de verre ; il comporte en retour d'angle une maison d'habitation. La toiture de ce logement est à longs pans et demi-croupe avec couverture en ardoise. Les pignons de l'atelier sont percés d'oculi. A l'intérieur, la structure portante et la charpente sont métalliques ; des poteaux de fonte soutiennent l'ensemble. Vers le sud, le bâtiment de production présente quatre travées supplémentaires, plus élevées et plus courtes que les précédentes ; elles sont construites en pan de fer et parpaing de béton enduit. Le bâtiment abritant encore une turbine hydraulique est situé à proximité du site vers l'est.

Murs calcaire
béton
fer
enduit
moellon
parpaing de béton
pan de fer
Toit tuile mécanique, ardoise, verre en couverture
Étages étage de comble
Couvrements charpente métallique apparente
Couvertures shed
toit à longs pans
demi-croupe
Énergies énergie hydraulique
produite sur place
turbine hydraulique

Givonne, 2, usine sur l´étang Jacquemotte et usine dite de la Poudrerie ; autorisation Richard Camion à construire forge sur l'étang Jacquemotte, 1835 ; modif. ordonnance en vue hausse retenue eau des usines de M. Léonard, 1857-68 ; plainte de Ch. Philippoteaux, proprio usine de la Foulerie contre Jacob-Nivette, proprio de la Poudrerie, 1906 ; demande de Léonard Prosper pour reconstruire son usine détruite, 1924.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20090803406NUCA : Archives départementales des Ardennes, Charleville-Mézières, 8 Fi Illy 17.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD, 7S 21.