Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de transformation des métaux, puis usine liée au travail du bois, puis fonderie d'aluminium, actuellement ferme

Dossier IA08000347 réalisé en 1985

Fiche

Précision dénomination fonderie d'aluminium
Destinations usine liée au travail du bois, ferme
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, logement patronal, conciergerie, cour
Dénominations usine de transformation des métaux, fonderie
Aire d'étude et canton Ardennes - Carignan
Hydrographies Aulnois l'
Adresse Commune : Carignan
Lieu-dit : la Tréfilerie
Cadastre : 1982 ZB 31, 32, 47 à 51, 53 à 56, 59

Jean-Dominique de Spinette, maire de Carignan, crée l´usine de la Tréfilerie en 1823. Le site devait comporter une fenderie, un laminoir et une ferblanterie, et produisait 100 tonnes de tôles par an, dont une partie était convertie en fer blanc. A la fin du 19e siècle, l´usine devint une scierie de lames de parquets, puis reprend momentanément son activité métallurgique entre 1946 et 1957 comme fonderie d´aluminium. La plupart des bâtiments semblent dater de la première moitié du 19e siècle, un logement-bureau porte la date de 1860. Une partie des ateliers a été abattue en 1968, et le réseau hydraulique a entièrement disparu. Actuellement le site est converti en ferme.

Période(s) Principale : 1ère moitié 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1860, porte la date

Les bâtiments de production subsistants, dont une partie de la grande halle, sont en moellon calcaire avec chaînages et encadrements en pierre de taille ; les toits sont à longs pans et demi-croupe et couverts d´ardoise, la charpente est en bois. Il subsiste un ancien mur de refend coupe-feu. L´entrée du site est flanquée de la maison d´habitation, de deux étages sur rez-de-chaussée surélevé, dont la façade est en pierre de taille calcaire et le toit à deux pans. Une conciergerie couverte d´un appentis lui est contiguë. Face à cet ensemble un second bâtiment (1860) en calcaire et brique à deux étages, étage de comble et à toit en pavillon pouvait accueillir des bureaux.

Murs calcaire
brique
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Étages 2 étages carrés, étage de comble
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
toit à deux pans
appentis
croupe
demi-croupe
Énergies énergie hydraulique
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20090802869NUCA : Collection particulière

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD, 7S 101 : Tréfilerie de Carignan sur ruisseau de Launois (1907-sd).

  • AN. Série F14 : 4291.

    dossier n° 37 : fenderie, laminoir et ferblanterie (1823 - 1845)
Bibliographie
  • ANDRE, Louis, BELHOSTE, Jean-François, BERTRAND Patrice. La métallurgie du fer dans les Ardennes (XVIe-XIXe). Cahiers de l'Inventaire n°11, Ministère de la Culture et de la Communication, Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, Région Champagne-Ardenne, 1987.

    p. 54