Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine textile Legros-Guimbert, puis filature et tissage de laine dite Usine de la Providence, puis Nouvion-Jacquet, puis usine de bonneterie, puis hangar

Dossier IA51000223 inclus dans Généralités réalisé en 1988

Fiche

  • Ancien château d'eau
    Ancien château d'eau
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication
    • cheminée d'usine
    • bureau
    • château d'eau
    • cité ouvrière
    • bâtiment d'eau

Dossiers de synthèse

Précision dénomination filature et tissage de laine
Appellations dite usine textile Legros-Guimbert, puis filature et tissage dite Usine de la Providence, puis Nouvion-Jacquet, puis usine de bonneterie
Destinations hangar industriel
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, cheminée d'usine, bureau, château d'eau, cité ouvrière, bâtiment d'eau
Dénominations usine textile, filature, tissage, usine de bonneterie
Aire d'étude et canton Marne - Mourmelon-Vesle et Monts de Champagne
Hydrographies Suippe la
Adresse Commune : Pontfaverger-Moronvilliers
Adresse : rue de Bétheniville
Cadastre : 1974 AD 189, 190, 220 à 225, 227, 228, 239, 240, 261 à 263, 280, 281, 291, 405 à 410

Legros-Guimbert fait construire au cours du troisième quart du 19e siècle, à l'emplacement de l'ancien moulin du Chapitre, une usine textile composée d'une foulerie et d'un peignage mécanique. Ces activités sont abandonnées peu après et remplacées par une filature et un tissage. Cet établissement, qui attire de nombreuses familles d'ouvriers, prend le nom d'usine de la Providence. Nouvion et Jacquet achètent l'usine à la suite du décès de Legros-Guimbert, survenu en 1892. Les ateliers sont en grande partie détruits pendant la Première Guerre mondiale. Un atelier de bonneterie est ajouté lors de la reconstruction de l'usine, vers 1920. L'activité cesse vers 1960. Les bâtiments au pied du château d'eau (photographiés en 1988) étaient en cours de destruction lors de l'enquête initiale. Lors du complément d'enquête, en 2013, le site est trouvé désaffecté ; le bâtiment d'eau et l'atelier de fabrication ont été détruits. Pas d'autre modification de l'ensemble. En 1865, l'usine abrite 3200 broches et 120 métiers à tisser mécaniques. A la fin du 19e siècle, l'usine est munie d'une force hydraulique de 35 chevaux et d'une force thermique de 200 chevaux.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : 1er quart 20e siècle

Cheminée d'usine en brique ; château d'eau en béton. Le bâtiment d'eau était en brique couverte d'un enduit.

Murs pierre
brique
enduit
moellon
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile mécanique, béton en couverture, ciment amiante en couverture
Étages 1 étage carré
Couvrements charpente métallique apparente
charpente en bois apparente
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures terrasse
toit à longs pans
shed
croupe
Énergies énergie hydraulique
énergie thermique
énergie électrique
Typologies arc segmentaire, baie rectangulaire
États conservations établissement industriel désaffecté, détruit après inventaire, vestiges
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Marne : Fi. Iconographie.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : Fi
  • AD Marne : 1J 146. Histoire de Pontfaverger par l'instituteur (...) anciens jeux et divertissements publics en Champagne. 1894. 547 pages.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 1J 146
  • AD Marne : 186M 6. Statistiques industrielles de 1839-1840 et de 1843-1844. Notice sur chacun des établissements du département (filatures, hauts fourneaux, tuileries, verreries, moulins, etc.) occupant une vingtaine d'ouvriers. 1839-1844.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 186M 6
  • AD Marne : 187M 17. Industries de la laine, du coton, du chanvre et du lin. Encouragements (notices sur les machines et les procédés perfectionnés, introduction des laines des chèvres du Tibet en 1819-1820, etc.). Nombre de broches à filer et de filateurs en coton, en 1827-1828. Protection du marché des laines. 1816-1822.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 187M 17
  • AD Marne : 187M 18. Enquête sur les industries lainières et cotonnières du département et sur le rendement de la taxe du chiffre d'affaires. 1930.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 187M 18
  • AD Marne : 3P 456/5. Matrices cadastrales. Pontfaverger-Moronvilliers.

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 3P 456/5
  • AD Marne : 7S 295. Fiches des établissements industriels utilisant la force motrice. [S.d.].

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 7S 295
  • AD Marne : 31X 341. Logements insalubres, établissements insalubres, dangereux ou incommodes. Pontfaverger. Nouvion (réservoir souterrain à essence, 1925-1928).

    Archives départementales de la Marne, Châlons-en-Champagne : 31X 341
Bibliographie
  • BOURDETTE, J.-M. L'occupation de Pontfaverger en 1914. La bataille de la Marne. Reims, 1985. 119 pages.

    p. 89-118
  • HUBERT, Michel, PERNET, Jacques. Regard sur un siècle de vie économique à Reims (1855-1955). Reims : Atelier graphique, 1991. 239 p.

    p. 22-24
Périodiques
  • Le Monde Illustré, 25 septembre 1920.

  • CHALETTE, M. Statistique historique et administrative du canton de Beine. Annuaire de la Marne, 1840, p. 21-28.

    p. 21-28