Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Symphorien

Verrière hagiographie (bras sud du transept) : Vie de saint Symphorien (?)

Dossier IM10001144 réalisé en 1989

Fiche

Dénominations verrière
Titres Vie de saint Symphorien (?)
Aire d'étude et canton Aube - Arcis-sur-Aube
Adresse Commune : Charmont-sous-Barbuise
Emplacement dans l'édifice bras sud du transept, mur est (baie 4)

Verrière réalisée vers 1500 exceptée la colombe du Saint-Esprit du soufflet supérieur du tympan qui date du 20e siècle.

En 2000, l'atelier verrier Jacques Simon (de Reims), en collaboration avec l'architecte Eric Pallot, signe une importante restauration des panneaux 1, 2, 3 et 4. Il s'agit d'une création illusionniste, avec effet de macédoine, dans le style du 16e siècle. L'iconographie, peut-être issue de vues anciennes, reste complexe à identifier.

[Données concernant le vitrail 19e, 20e et 21e siècles mises à jour en 2015-2016.]

Période(s) Principale : 1er quart 16e siècle
Principale : 1er quart 21e siècle
Dates 1500, daté par travaux historiques
2000, porte la date
Lieu d'exécution Commune : 51, Reims
Auteur(s) Auteur : auteur inconnu
Auteur : Simon Jacques , dit(e) Atelier Jacques Simon,
Jacques Simon , dit(e) Atelier Jacques Simon (1890 - 1974)

Atelier Jacques Simon : Jacques Simon, issu d'une longue lignée de maîtres-verriers rémois, a notamment travaillé à la remise en état de l'ensemble des vitraux de la cathédrale de Reims après les destructions dues aux bombardements de la Première Guerre mondiale. Cette restauration a été possible grâce aux nombreux frottis aquarellés relevés par Pierre Simon, son grand-père, entre 1850 et 1872.

Parallèlement à l'œuvre de restauration, Jacques Simon s'est consacré à la création de nombreuses verrières tant pour les édifices religieux (vitrail du Champagne de la cathédrale de Reims, etc.) que pour des édifices civils nouveaux, en collaboration avec des architectes rémois (vitrail-lustre de la Bibliothèque Carnegie à Reims, etc.). Adresse : 44 rue Ponsardin, 51100 Reims.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, restaurateur, attribution par travaux historiques
Auteur : Pallot Eric,
Eric Pallot

Eric Pallot est architecte en chef des monuments historiques.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques

La partie inférieure des lancettes est murée ; tympan à 1 soufflet et 4 écoinçons.

Catégories vitrail
Structures lancette, polylobé, 2 tympan ajouré
Matériaux verre transparent, coloré
Mesures h : 130.0 cm
la : 130.0 cm
Iconographies scènes, ?, baptême, évêque, famille, naissance, saint Symphorien
Annonciation, colombe : symbole : Saint-Esprit
ornementation : en encadrement, coquille, putti
Précision représentations

Les scènes de la vie d'un saint dans les lancettes ne sont pas identifiées avec certitude (scènes de la vie de saint Symphorien ?).

États conservations oeuvre complétée
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre immeuble, 1928/10/23
Précisions sur la protection

Jusqu'en 2008, les vitraux du 16e siècle étaient classés en date du 27 décembre 1913.

Références documentaires

Bibliographie
  • CALLIAS BEY, Martine, CHAUSSE, Véronique, FINANCE, Laurence de, LAUTIER, Claudine. Les vitraux de Champagne-Ardenne. Paris : CNRS, 1992 (Corpus vitrearum-France, Recensement IV).

    Charmont-sous-Barbuise
(c) Région Grand Est - Inventaire général (c) Région Grand Est - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de l'Aube (c) Conseil départemental de l'Aube - Decrock Bruno - Bennani Maya
Maya Bennani

Chercheuse de l'Agence Bruno Decrock.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.