Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale

Verrière hagiographique (chœur) : Scènes de la Passion

Dossier IM10000879 réalisé en 1989

Fiche

Dénominations verrière
Titres Scènes de la Passion
Aire d'étude et canton Aube - Bar-sur-Seine
Adresse Commune : Chappes
Emplacement dans l'édifice choeur, pan est (baie 0)

Verrière réalisée vers 1550 et très restaurée par Didron dans les années 1897-1898, notamment la scène de la Crucifixion du registre supérieur, la tête du Christ du Portement de croix au deuxième registre et la tête du Christ et d'un personnage au premier registre.

[Données concernant le vitrail 19e, 20e et 21e siècles mises à jour en 2015-2016.]

Période(s) Principale : milieu 16e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1897
Auteur(s) Auteur : Didron Edouard-Amédée,
Edouard-Amédée Didron (1836 - 1902)

Peintre-verrier parisien actif de 1853 à 1902, rue du Bac (1870), puis 23 rue Saint-Dominique (1875), puis 5 boulevard d'Enfer-prolongé (1878).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, restaurateur, attribution par travaux historiques

Baie en arc brisé composée de trois lancettes en plein cintre de hauteur inégale divisées en trois registres. Tympan à trois ajours de complément.

Vitrerie en grisaille et jaune d'argent avec emploi de sanguine.

Catégories vitrail
Structures lancette, 3, en plein cintre tympan ajouré jour de réseau
Matériaux verre translucide, incolore, grisaille sur verre, jaune d'argent, sanguine sur verre
plomb, réseau
Mesures h : 580.0 cm
la : 200.0 cm
Iconographies scène biblique, sainte, Jésus devant Pilate, Montée au Calvaire, Crucifixion, sainte Madeleine, Pâmoison de la Vierge, femme
figures, ange, soldat
représentation non figurative, ordre de Saint-Michel, armoiries, parure
fond de paysage, fortification, ville, porte, colline
ornementation : en bordure, ornement à forme végétale), en encadrement
Précision représentations

Verrière ornée d'une scène par registre.

Registre inférieur : Comparution du Christ devant Pilate.

Registre central : Portement de croix.

Registre supérieur : Crucifixion avec sainte Marie-Madeleine au pied de la croix, la Pâmoison de la Vierge à gauche et une sainte indéterminée à droite.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie
armoiries
Précision inscriptions

Inscriptions narratives au-dessus et au-dessous du registre central.

Armoiries de la famille d'Aumont, entourées du collier de l'ordre de saint Michel (ajour central du tympan).

États conservations oeuvre restaurée
plombs de casse
bon état
altération de l'épaisseur de la matière
manque
déformation
altération chromatique de la surface
grillage de protection
Précision état de conservation

Ensemble restauré par Didron en 1897 1898, notamment le 3e registre (Crucifixion) et la tête de Christ du 2e registre (Portement de croix).

En 2016 : trous, manque, déformation, décoloration, plombs de casse. Grillage de protection.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre immeuble, 1840
Précisions sur la protection

Liste de 1840.

Annexes

  • AD Aube. 2O 940 : Réparations aux vitraux (1856, 1870, 1896)

    2O 940 Réparations aux vitraux (1856, 1870, 1896) > Délibérations de CM: Jean Comparini, vitrier à Fouchères pour réparation aux vitraux de l'église, autorisés par le préfet le 24 novembre 1856. Somme de 184,50 francs. Pour trois feuilles de verres de couleur grisaille et jaune, tant pour les raccordements de la croisée que ceux des panneaux à remplacer par ceux de la sacristie. 10,60 m de réparation, scellement compris ainsi que la pose des panneaux blanc dans la sacristie pour remplacer ceux qui seront employés dans la croisée. (30 août 1857) Vitrail de la croisée sud est du sanctuaire. Hauteur = 590 ; largeur = 180. Composée de 18 panneaux, trois pleins cintres, une rosace et deux demies rosaces. Quatre panneaux sont en verre blanc, il convient de les supprimer et de les remplacer par des panneaux de grisaille qui se trouvent dans la croisée de la sacristie du nord. Préconisation de remplacer le verre blanc par des pièces de de couleur en raccordement avec les sujets de la croisée. Mettre trois tringles au lieu de deux comme il est. Pas un seul panneau n'est solide, les traverse ne sont pas scellées dans le mur en sorte que es panneaux du bas supportent ceux du haut. Préconisation de plomb Rabot, plus fort. Sujets principaux : 1er tableau : Descente de croix en neuf panneaux ; 2e tableau : Résurrection de Notre-Seigneur quatre panneaux ; 3e tableau : Visite des Saintes Femmes au tombeau six panneaux. Six panneaux entièrement neufs, h = 70 ; la = 55cm. Total 231 cm de haut. Remise en plomb des vieux panneaux. > 250 francs sont donnés par 4 bienfaiteurs au curé Georges Gustave en 1896.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Aube. Sous-série 2 O : 2 O 940. Réparations aux vitraux (1856, 1870, 1896).

    Chappes Archives départementales de l'Aube, Troyes : 2 O 940
Documents figurés
  • Milieu 16e siècle. ; 4e quart 19e siècle.

Bibliographie
  • CALLIAS BEY, Martine, CHAUSSE, Véronique, FINANCE, Laurence de, LAUTIER, Claudine. Les vitraux de Champagne-Ardenne. Paris : CNRS, 1992 (Corpus vitrearum-France, Recensement IV).

    p. 76
(c) Région Grand Est - Inventaire général (c) Région Grand Est - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de l'Aube (c) Conseil départemental de l'Aube - Decrock Bruno - Richard Sophie - Bennani Maya
Maya Bennani

Chercheuse de l'Agence Bruno Decrock.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.