Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Sainte-Maure

Verrière historiée (bras sud du transept) : Jugement de Salomon

Dossier IM10000482 réalisé en 1989

Fiche

Dénominations verrière
Titres Jugement de Salomon
Aire d'étude et canton Aube - Creney-près-Troyes
Adresse Commune : Sainte-Maure
Emplacement dans l'édifice transept, bras sud, 2e travée (baie 6)

Verrière réalisée vers 1600 et attribuée à l'atelier de Linard Gontier (?).

Les inscriptions du soubassement sont refaites sur le modèle de Saint-Jean de Troyes au 19e siècle. Les lancettes inférieures sont aux trois quarts du 19e siècle notamment les deux femmes et le bourreau. Les lancettes supérieures ont été refaites au 19e siècle sauf la lancette droite, la tête de Salomon et le dais surmontant son trône.

[Données concernant le vitrail 19e, 20e et 21e siècles mises à jour en 2015-2016.]

Période(s) Principale : limite 16e siècle 17e siècle
Principale : 19e siècle
Auteur(s) Atelier ou école : Gontier Linard, atelier, (?), attribution par travaux historiques

Baie en plein cintre composée de quatre lancettes en plein cintre divisées en deux niveaux séparés par un étrésillon ; un écoinçon en complément au sommet.

Vitrerie à verre coloré et peint, grisaille et jaune d'argent. Verre losangé dans les panneaux inférieurs des lancettes.

Catégories vitrail
Structures lancette, 4, en plein cintre verrière à losanges
Matériaux verre transparent, incolore, grisaille sur verre, jaune d'argent
plomb, réseau
Mesures h : 350.0 cm
la : 240.0 cm
Iconographies scène biblique, jugement, Salomon, Salomon
vue d'intérieur, caissons, plafond
Précision représentations

Lancettes inférieures : jugement de Salomon ; inscriptions dans des cartouches dans les panneaux inférieurs.

Lancettes supérieures : deuxième jugement de Salomon à propos d'un vol de pommes.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, peint, sur l'oeuvre, latin
Précision inscriptions

Panneaux inférieurs des lancettes : DEUX FEMMES ALLAITOIENT CHACUNE / UN ENFANT MAIS DURANT LA NUIT / L'UN ESTANT MORT PAR INFORTUNE / LES DEUX VEULENT CELUI QUI VIT (lancette gauche) / QUAND SALOMON EUST ENTENDU / LE DEBAT DE L'ENFANT VIVANT / ORDONNA QU'EN DEUX FUT FENDU / POUR QUE CHACUNE EN EUST AUTANT (2e lancette) /EN ENTENDANT L'ARREST DU ROY / LA VRAIE MERE A FOND EST NAVREE / PRIE QUE L'AUTRE L'AIT SEULE A SOY / POUR ELLE EN ESTRE SEPAREE (3e lancette) / TANTOST SALOMON ORDONNA / L'ENFANT VIF LUI ESTRE RENDU / CHACUN LOUANGE A DIEU DONNA / POUR UN ROY SI BIEN ENTENDU (lancette droite).

Panneaux supérieurs des lancettes : inscription en latin (3e lancette).

États conservations oeuvre restaurée
grillage de protection
altération chromatique de la surface
plombs de casse
Précision état de conservation

Ensemble refait au 19e siècle, notamment les deux femmes et le bourreau du jugement de l'étage inférieur ; les inscriptions du soubassement ont été refaites sur le modèle de saint Jean de Troyes ; le tête de Salomon et le dais surmontant son trône du jugement de l'étage supérieur n'ont pas été refaits au 19e siècle.

En 2015 : grillage de protection ; assombrissement notamment des chaires ; plombs de casse.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre immeuble, 1931/04/20
Précisions sur la protection

Les éléments 16e de la verrière étaient jusqu'en 2008 classés au titre objet en date du 15 novembre 1894. L'arrêté de classement objet a été abrogé le 02 décembre 2008.

Références documentaires

Bibliographie
  • CALLIAS BEY, Martine, CHAUSSE, Véronique, FINANCE, Laurence de, LAUTIER, Claudine. Les vitraux de Champagne-Ardenne. Paris : CNRS, 1992 (Corpus vitrearum-France, Recensement IV).

    p. 201-202
Multimedia
  • CITE DU VITRAIL. L'art du vitrail : l'Aube remarquable. [en ligne]. Troyes : Cité du Vitrail, 2014. [consulté le 13 juin 2016]. Accès Internet : <URL : http://www.archives-aube.fr/extras/vitraux_web/>

    Sainte-Maure